Confrérie Prolétaire des Trolls
Si tu n'es pas enregistré, enregistre toi !
Si tu n'es pas connecté, connecte toi !
Rejoins la lutte !


Forum de Jeu de Rôle et de Grande Stratégie amateur
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Peuples et Nations - 1830

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9 ... 15  Suivant
AuteurMessage
LuciusLanda
Macroniste rampant
Macroniste rampant
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 22
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Peuples et Nations - 1830   Dim 24 Sep - 16:09





Sa majesté Charles XIV Jean, roi de Norvège et de Suède, est heureux d'annoncer au monde la conclusion d'une alliance qui unira désormais l'Empire russe et le Royaume de Suède.

Cette alliance défensive est la preuve d'une volonté commune du roi et de l'empereur Nicolas de Russie, roi de Pologne et grand-duc de Finlande, de développer une relation privilégiée entre nos deux peuples.
Cette alliance a pour objectif d'apporter la paix et la stabilité dans notre région. De plus, elle sera accompagnée d'une collaboration profonde en matière technologique et commerciale.

Que l'amour du peuple soit notre récompense !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Temudhun Khan
Combattant suprême
Combattant suprême
avatar

Messages : 2568
Date d'inscription : 20/12/2011
Age : 29

MessageSujet: Re: Peuples et Nations - 1830   Dim 24 Sep - 16:20


L'empereur Nicolas de Russie, roi de Pologne et grand-duc de Finlande ratifie ce traité.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kangle

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 18/09/2016

MessageSujet: Re: Peuples et Nations - 1830   Dim 24 Sep - 19:19


Ferdinand VII, Souverain d'Espagne, annonce qu'il enverra une délégation aussi afin de pouvoir participer activement au Congrès de Washington.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SergueiBorav
L'homme que nous aimons le plus
L'homme que nous aimons le plus
avatar

Messages : 2270
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28

MessageSujet: Re: Peuples et Nations - 1830   Dim 24 Sep - 23:07

HRP REGLES :

Lucius m'y a fait penser, mais n'oubliez surtout pas de me préciser vos accords importants (même si ils ont été postés sur le fofo) dans vos actions. Parce que sinon je vais zapper très très très probablement.

_________________
Spoiler:
 
глупый

Sauvez nos RolePlays, mangez un Quendri !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pays-virtuel.jdrforum.com
Marvailh Canmore
The Marv from Earth
The Marv from Earth
avatar

Messages : 1344
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 32
Localisation : Duplex de bourgeoise dans l'arrière-pays finistérois

MessageSujet: Re: Peuples et Nations - 1830   Lun 25 Sep - 8:24

Bien Silvio et Kangle qui veulent copier la gloire, mais qui savent pas redimensionner une image ? Mouhahaha !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dodo
Le conquérant du pain
Le conquérant du pain
avatar

Messages : 1195
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Peuples et Nations - 1830   Lun 25 Sep - 9:12

Et qui mettent les mauvais blasons §§§

_________________
Aedhr a écrit:
Parce qu'au moins, Dodo à l'intérêt de donner des arguments logiques.

Beregil a écrit:
Pourquoi parle-t-on soudainement de viol et de pornographie quand le nom de Wellan est cité ?

Citation :
[23:08:52] Anthonyuss : Et toi Arz, tes exploits sur Warcraft ?
[23:09:21] Arzgluf : afk

Grand Capitaine Haddockov du CPTS Licorne.
C'est une prosopopééééééée... Qui dit "Non non, non non, nooooon !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dodo
Le conquérant du pain
Le conquérant du pain
avatar

Messages : 1195
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Peuples et Nations - 1830   Lun 25 Sep - 10:24


Le Maharaja Ranjit Singh et son bien-aimé frère le roi de Grande-Bretagne et d'Irlande Georges IV ont la joie d'annoncer au monde leur association. Delhi et ses alentours forment désormais la région du mandat anglo-penjabi de Delhi, sous administration conjointe du Khalsa et de la Compagnie. Les revenus seront tout autant partagés que les responsabilités.

Le Maharaja en profite pour annoncer la création du Times of India à Delhi, pour remercier les journalistes de leur incroyable soutien lorsqu'il a fallu transmettre les nouvelles du monde à Lahore !

_________________
Aedhr a écrit:
Parce qu'au moins, Dodo à l'intérêt de donner des arguments logiques.

Beregil a écrit:
Pourquoi parle-t-on soudainement de viol et de pornographie quand le nom de Wellan est cité ?

Citation :
[23:08:52] Anthonyuss : Et toi Arz, tes exploits sur Warcraft ?
[23:09:21] Arzgluf : afk

Grand Capitaine Haddockov du CPTS Licorne.
C'est une prosopopééééééée... Qui dit "Non non, non non, nooooon !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marvailh Canmore
The Marv from Earth
The Marv from Earth
avatar

Messages : 1344
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 32
Localisation : Duplex de bourgeoise dans l'arrière-pays finistérois

MessageSujet: Re: Peuples et Nations - 1830   Lun 25 Sep - 10:34


Nous, George IV, par la Grâce de Dieu, roi du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande, défenseur de la foi, confirmons la création de cette association, et ratifions les termes qui la composent.



Nous tenons également à féliciter le Maharaja pour la création de son Times of India, et souhaitons à ses journalistes intégrité et rigueur, comme tout bon journaliste d'un Times.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wellan
La corde soutenant le pendu
La corde soutenant le pendu
avatar

Messages : 476
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 23
Localisation : Dunkerque

MessageSujet: Re: Peuples et Nations - 1830   Lun 25 Sep - 17:01

Le Royaume de France annonce également son intention de participer aux tractations du Congrès de Washington. Une délégation diplomatique conduite, s'il l'accepte, par Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord y représentera le Roi Charles X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beregil
Maître Platypus
Maître Platypus
avatar

Messages : 414
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Peuples et Nations - 1830   Lun 25 Sep - 22:43



Ouverture du Congrès de Washington, 1830.

---------------

"En tant que Président des Etats-Unis d'Amérique, je suis heureux et fier de vous accueillir au Congrès de Washington en cette année 1830. Je salue particulièrement le roi Frédéric-Guillaume III de Prusse, qui nous gratifie d'un honneur inestimable en ayant fait le déplacement en personne. Je me dois de vous signaler l'absence des délégations ottomanes, mexicaines et japonaises, ce qui porte le nombre de participants à cette réunion à dix-sept avec l'arrivée des représentants portugais et danois."

Andrew Jackson prend un instant pour regarder l'assemblée attablée, avant de continuer son discours.

"J'espère que ce Palais des Congrès, flambant neuf, vous fournira à chacun le confort, les services et la discrétion qui vont de pair à un tel évènement. En plus des dîners qui seront servis tous les soirs, vous pourrez bien évidemment demander un service en comité restreint, ou même des salons de discussions pour des échanges moins formels qu'à cette table. Sachez que ce lieu a été conçu pour pouvoir recevoir, à l'avenir, d'autres sommets internationaux comme celui-ci. Même des traités régionaux ou des accords de paix pourront être négociés à Washington, car en vertu du discours de notre ancien Président James Monroe, les Etats-Unis se sont engagés à ne pas intervenir dans les affaires européennes. Vous pourrez donc toujours trouver à Washington un terrain neutre et apaisé pour des rencontres, même si elles s'annoncent difficiles en raison des tensions entre les interlocuteurs."

Pendant cette intervention, les délégations peuvent consulter un feuillet placé devant chaque dignitaire et faisant la promotion des différents lieux et services mis à disposition.

"Concernant maintenant le programme établi pour ce congrès, il a été découpé en trois phases. La première consistera à l'étude du sujet principal de cette réunion : la sanctuarisation des ambassades et du personnel diplomatique. La deuxième portera sur l'étude de tout autre sujet qu'une délégation souhaitera voir porté sur la table dans le but d'aboutir à un accord entre les remarquables participants à ce congrès. Enfin, la troisième et dernière phase consistera en la ratification d'un certain nombre de conventions de recherches. J'invite les représentants des pays ayant déjà préparé des partenariats avec les Etats-Unis d'Amérique à suivre le protocole prévu en annexe C3 pour ratifier définitivement ces conventions, et j'invite également toute délégation souhaitant discuter de science à se manifester auprès de mes conseillers."

Prenant un instant pour boire une gorgée d'eau, le président Jackson s'éclaircit la voix et continue.

"Il n'a pas été établi de limite formelle pour chacune de ces phases, mais je vous rappelle que ce congrès est prévu pour se terminer au plus tard jeudi soir. J'appelle tous les participants à se montrer raisonnables et responsables dans les prises de paroles pour que nous puissions aboutir à un texte à ratifier à cette date. En tant qu'organisateur de ce congrès, je pourrai, le cas échéant, rappeler cette obligation temporelle et accélérer certains débats, mais j'espère ne pas avoir besoin d'user d'une telle prérogative."

Ouvrant un dossier se trouvant devant lui, Andrew Jackson se saisit d'une page.

"Beaucoup de crises peuvent être résolues par le dialogue à condition que le dialogue soit établi rapidement, et pour cela, il faut pouvoir avoir un interlocuteur à proximité. Cela signifie avoir besoin d'installer des ambassades et des ambassadeurs dans nos différentes capitales pour pouvoir avoir, très rapidement, un représentant de chaque Etat en cas de trouble. Mais il paraît parfois délicat, pour un tel représentant, de rester dans un pays pouvant être hostile, ou dont la population peut l'être devenue à la suite d'évènements ponctuels. Imaginez qu'un ambassadeur soit pris à partie par une foule mécontente, ou même qu'il soit saisi comme otage par les soldats du pays qui l'accueille. Il ne fait aucun doute que nul ici ne souhaite que ses représentants aient à subir de tels actes. Il nous paraît donc essentiel d'acter que les ambassades, établies avec l'accord du pays d'accueil, soient considérées comme relevant de l'autorité du pays représenté tout en étant protégées par le pays d'accueil ; que nulle ambassade ne puisse être atteinte, dégradée ou détruite par le pays d'accueil sans l'accord du pays représenté ; que nul employé travaillant dans l'ambassade ne puisse être inquiété, menacé ou saisi par le pays d'accueil tant qu'il se trouve sur le terrain de l'ambassade ; que nul représentant diplomatique ne soit inquiété dans le pays où il doit exercer sa mission, même s'il se trouve hors de l'ambassade ; enfin, qu'en cas de crise telle que le pays d'accueil décide de ne plus accepter la présence de cette représentation, l'ensemble du personnel diplomatique et des employés de l'ambassade puissent être évacués et escortés dignement jusqu'à la sortie du territoire, sans maltraitances ou saisies d'aucune sorte, avec le matériel et les affaires de l'ambassade."

Le président américain reposa la feuille et s'assit sur son fauteuil, observant les délégations et attendant les réactions.

---------------

Une note du service du protocole vous indique que si vous considérez que la première phase est une formalité, vous pouvez commencer votre intervention par "Nous abondons dans votre sens concernant la sanctuarisation des ambassades et de leur personnel. Nous aimerions cependant soulever un autre sujet, qui se trouve être ...".


Dernière édition par Beregil le Lun 25 Sep - 23:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dodo
Le conquérant du pain
Le conquérant du pain
avatar

Messages : 1195
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Peuples et Nations - 1830   Lun 25 Sep - 23:06

L'un des plus exotiques des délégués se lève parmi les premiers. C'est un homme jeune, vêtu de riches vêtements safran, et coiffé d'un turban. A sa ceinture, il porte une petite dague dans son fourreau, après avoir reçu l'autorisation expresse de porter son symbole religieux en ces lieux.
De toute façon, les gardes du corps sont à peu près sûrs qu'Andrew Jackson pourrait défoncer tous les délégués un par un.


Le Maharajkumar Kharak Singh parle pour le très estimé Ranjit Singh, son père, Maharaja du Penjab, Protecteur d'Amritsar et du Khalsa, remercie tout d'abord non seulement ses hôtes, mais aussi les invités, et espère que cet accueil d'un représentant de peuples parfois injustement peu considérés montrera à tous l'intérêt que portent les Américains et les Européens à la question du bien-être commun.

En tant que représentant de l'Etat des Croyants, il soutient la motion des Etats-Unis de sanctuariser les ambassades. Il y a cent mille ans déjà, nos frères hindous disent que Ravana ne put exécuter Hanuman, car il était un ambassadeur. Nous inspirer de tels préceptes est une chose belle et bonne.
Concernant la sanctuarisation des ambassades, pourtant, le Maharaja a une suggestion : peut-être pourrions-nous nous engager, tous en tant que participants à ce Congrès, à ouvrir des ambassades dans nos pays respectifs pour tous les autres participants, de manière à montrer l'exemple et notre volonté de bonne entente mutuelle ?

_________________
Aedhr a écrit:
Parce qu'au moins, Dodo à l'intérêt de donner des arguments logiques.

Beregil a écrit:
Pourquoi parle-t-on soudainement de viol et de pornographie quand le nom de Wellan est cité ?

Citation :
[23:08:52] Anthonyuss : Et toi Arz, tes exploits sur Warcraft ?
[23:09:21] Arzgluf : afk

Grand Capitaine Haddockov du CPTS Licorne.
C'est une prosopopééééééée... Qui dit "Non non, non non, nooooon !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkantos
Poujadiste à oeillères
Poujadiste à oeillères
avatar

Messages : 1558
Date d'inscription : 31/10/2011
Localisation : Flandroisie françoise mais flamingante !

MessageSujet: Re: Peuples et Nations - 1830   Lun 25 Sep - 23:21




INTERVENTION DE LEOPOLD DE SAXE COBOURG GOTHA AU NOM DE LA TOUTE JEUNE NATION GRECQUE


Au nom de la toute jeune nation grecque nous, Leopold de la maison de Saxe Cobourg Gotha, représentant de la nation grecque, de son sénat et porte parole de ses revendications nous faisons savoir que :

* Le rattachement des îles de Samos, de Crêtes et de Psara au jeune royaume hellène. Les habitants de ces îles ont également lutté pour l'indépendance de la Grèce et il parait injuste au yeux de notre peuple, nouvellement indépendant que ces 3 îles demeurent sous la domination de la sublime porte.

* La révision de la frontière avec l'Empire Ottoman, de manière à la repousser plus au Nord en Thessalie. En effet le tracé actuel est vécu comme une profonde injustice par nos sujets. De plus, la constitution d'une principauté moderne et stable nécessite un peuple apaisée et le centre névralgique tenu à l’écart des pressions frontalières exercée par le sultanat ottoman.

* Le soutien diplomatique des alliés pour ne pas laisser isolé notre toute jeune nation. Ainsi nous sommes tout à fait intéressé par les propositions nord-américaine concernant la sanctuarisation des ambassades et la protection du personnel rattaché. Par ailleurs nous souhaitons ouvrir des ambassades dans les principaux pays de ce monde et espérons que l'intention soit réciproque. Ainsi les places de Moscou, de Paris, de Londres, de Vienne et de Berlin (qui se partageront également par ambassades détachées si cela est possible les éventuelles relations avec les autres nations du territoire allemand), Amsterdam, Madrid, Lisbonne, Stockolm Constantinople, Washington, et enfin pour la zone italienne : Turin, Rome et Naples.

* Le soutien financier pour lui permettre de sortir de sa torpeur et de se constituer dans son indépendance. En effet notre nation sort d'un terrible hiver. Les infrastructures, l'administration, la médecine, l'éducation, les sciences sont autant de domaines qui fut un temps faisaient la fierté de la nation grecque mais qui désormais se retrouvent gelé. Nous sommes ainsi ouvert à toute proposition de coopération économique, scientifique ou culturelle visant à faire rayonner à nouveau le monde hellénique.
Nous souhaiterions notamment nous rapprocher de la France pour négocier la venu d'experts administratif pour moderniser l'organisation territorial de notre administration en calquant le modèle français.
Enfin, et cela concerne toutes les nations qui regardent l'indépendance de la jeune Grèce et sa culture avec bienveillance, nous désirons nous rapprocher des éventuelles nations qui voudraient ouvrir des écoles en Grèce, pour permettre à la jeunesse étrangère lettrée et prometteuse de pouvoir étudier en Grèce, ainsi que de permettre aux jeunes lettrées grecs d’accéder à des formations modernes dans des pays étrangers.

* Dans le cadre de cette dernière proposition, nous déclarons vouloir négocier la mise en place de concession archéologique sur notre territoire.

* Nous annonçons enfin embrasser la foi orthodoxe, de manière à satisfaire cette pressante requête de nos sujets.
*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabian_
Le Grand Stone
Le Grand Stone
avatar

Messages : 1418
Date d'inscription : 04/12/2011

MessageSujet: Re: Peuples et Nations - 1830   Lun 25 Sep - 23:41

Après le discours du Président étasunien, qui a fait son effet, et écouté les premières délégations réagir, le roi Frédéric-Guillaume III demanda la parole, puis, l'ayant obtenu, se leva, laissant flotter derrière lui sa cape royale.

"M. le Président, de même que la délégation sikh, je salue votre accueil chaleureux comme la volonté de paix qui anime notre réunion."

Le roi, parlant lentement, faisait lentement passer son regard d'une délégation à l'autre. (Il réussit son jet de Charisme.) Puis il continua, avec plus d'énergie et d'aplomb :

"Je peux qu'adhérer aux points que vous évoquez. Nul dirigeant ne souhaite perdre ses diplomates, surtout dans de telles circonstances : ce sont des gens d'une grande compétence. Par ailleurs, j'adhère également à la proposition des sikhs. Néanmoins, continua-t-il en fronçant les sourcils, l'Histoire nous a déjà démontré que les corps diplomatiques, se croyant protégés par leur statut d'intermédiaire, pouvaient receler des individus sans scrupules, espions et assassins, qui voulaient du mal à nos pays.
En vous entendant, j'ai l'impression de devoir accueillir ces gens à bras ouverts, ce à quoi je m'oppose.

Ainsi, si le personnel diplomatique serait surpris à comploter, le pays d'accueil doit pouvoir prendre des mesures pour se protéger. Plus grave, si ce complot était souhaité par le pays d'accueil, celui-ci pourrait imposer son corps diplomatique en refusant de reconnaître les faits.
Aussi, une mesure qui me semble indispensable est la possibilité pour le pays d'accueil de révoquer le corps diplomatique d'une ambassade. Le pays d'accueil se portant garant de la sécurité de la délégation ; le pays représenté devant envoyer une autre délégation.

D'autres mesures me viennent à l'esprit, mais je ne souhaite pas alourdir le débat par des considérations de faible importance. Cette demande, ou une autre permettant d'assurer la sécurité du pays d'accueil, me semble sine qua non de notre signature.

Avec des gestes toujours lents et mesurés, le roi prussien se rassit.

_________________
Dodo a écrit:
Eh bien, j'ai Découvert que le Titan du chaos novateur a décidé de créer des règles. C'est plutôt... Novateur, effectivement, pour un Titan du chaos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Temudhun Khan
Combattant suprême
Combattant suprême
avatar

Messages : 2568
Date d'inscription : 20/12/2011
Age : 29

MessageSujet: Re: Peuples et Nations - 1830   Mar 26 Sep - 0:21


Alexandre Pouchkine, représentant de l'Empire Russe, se lève à son tour pour prendre la parole.

"En temps que représentant de l'empereur Nicolas de Russie, roi de Pologne et grand-duc de Finlande..."

Alexandre est soudain interrompu par son voisin de droite qui lui fait une réflexion visiblement acerbe en polonais, mais reprend la parole comme si de rien n'était.

"... bien que je ne le représente que pour la partie russe de l'Empire, je tiens tout d'abord à remercier notre hôte Andrew Jackson, aussi bien en temps que chef d'état qu'en temps que personne, pour l'accueil qui nous a été fait en ces lieux. Nous marquons notre approbation envers tout ce qui a été dit, et tenons à exprimer notre soutien envers la toute jeune mais chargée d'histoire nation grecque. Foyer de la culture européenne et de l’Église Orthodoxe, nous la considérons comme mère de notre propre nation et lui présentons notre respect ainsi que notre soutien dans toutes ses revendications. Dommage que l'Empire Ottoman n'ait pas daigné envoyer des émissaires pour les entendre."

Son voisin de gauche lâche une remarque en finnois. N'étant pas sûr d'avoir compris, mais ayant remarqué que les gestes nerveux de son collègue en direction de son couteau devaient traduire des signes d'impatience, le russe décide d'abréger.

"Pour en revenir à l'affaire en cours, comme dit précédemment, nous approuvons toutes les propositions qui ont été faites, mais pensons que des modifications importantes doivent y être apportées.
En premier lieu, nous pensons important d'ajouter une clause interdisant la militarisation des ambassades, sous peine d'annuler leur inviolabilité. Je ne pense pas qu'aucun souverain soit enchanté à l'idée de laisser une nation rivale instrumentaliser ce traité afin d'entreposer des pièces d'artillerie dans un bâtiment au sein de sa capitale.
Deuxièmement, si nous approuvons la demande de sa majesté Frédéric-Guillaume III concernant l'extradition immédiate d'ambassadeurs soupçonnés d'espionnage ou de sabotage, il est certains cas où l'immunité diplomatique devrait pouvoir être révoquée en urgence sans attendre l'accord du pays d'origine de l'ambassadeur. Nous pensons plus particulièrement aux régicides et crimes assimilés, qui peuvent provoquer une forte passion dans le pays hôte et nécessiter un traitement rapide et efficace.

Pour terminer, j'aimerais vous réciter un poème que..."

Remarquant le geste du finnois en direction de son couteau, Alexandre se rassied promptement.

EDIT : Alexandre Pouchkine se redresse soudain et ajoute


"L'Empire de Russie sera très certainement intéressé par l'opportunité de mener des fouilles archéologiques en Grèce, et plus qu'heureuse d'aider à la modernisation de ce pays."

puis se rassoit à nouveau.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kevin13
La victoire jusqu'à Jérusalem !
La victoire jusqu'à Jérusalem !
avatar

Messages : 1711
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 23
Localisation : LYON ! (oui Lyon ^^)

MessageSujet: Re: Peuples et Nations - 1830   Mar 26 Sep - 9:48

Moi, Friedrich Gogenheim, suis heureux de me présenter à vous en tant qu'émissaire du roi Louis Ier de Bavière et tenons à révéler devant cette assemblée constituée des grandes nations de ce monde l'alliance défensive conclue avec la Prusse juste avant le début de cette conférence.

Avant de faire une quelconque déclaration sur les points abordés par cette conférence, nous souhaitons montrer à tous l'unité du peuple Allemand, c'est pour quoi nos ambassadeur en Europe sont déjà envoyé dans les nations de la confédération germanique pour signer avec tous les États dont plus de la moitié du territoire nationales est compris dans les limite de la confédération (sont donc exclus les Pays-bas et l'Autriche), un pacte de non-agression entre nos pays voir, une alliance défensive pour ceux qui le souhaitent. Pour que la confédération sois plus qu'une facilité économique mais plus un bloc faisant face aux menaces extérieur pesant sur notre belle culture allemande.

Ce chapitre terminé revenons en à la conférence. Tout d'abord je tiens à remercier notre hôte Andrew Jackson, président de cette jeune mais néanmoins prometteuse nation qu'est les États-Unis d'Amérique, de nous avoir accueilli. Nos rapport ont déjà été fructueux par le passé et l'amitié Bavaroise vous est acquise.
De plus, je ne parlerais pas longtemps du fait de démilitarisé les ambassades, c'est évident qu'elles le seront puisqu'il sera à la charge du pays hôte d'en assurer la sécurité.

J'aimerais donc proposer quelques points pour faire avancer le débat.
Tout d'abord les modalités d'installation d'une ambassade, je propose que tous les pays signataire du traité soit libre de pouvoir installer une ambassade dans les autres pays l'ayant signé. Cette installation se fera à la charge du pays en mission diplomatique puisque la sécurité de l'ambassade doit être assuré par le pays hôte. Cela implique plusieurs chose, d'une part aucun membre signataire ne pourra refuser l'installation d'un autre et d'autre part, en cas de conflit entre les deux, le pays hôte devra faire tout ce qui est en pouvoir pour protéger la délégation diplomatique.

Ensuite, nous devons évidemment parler du statut des ambassadeur et des ambassades. Étant ressortissant d'une autre nation présent dans une autre, les ambassadeurs doivent se plier aux lois et réglementations en vigueur dans le pays hôte. En retour le pays hôte s'engage à ne pas prendre de mesures juridique contre le statut d'ambassadeur en particulier. Les ambassades quant à elles devraient être la propriété du pays hôte vu qu'il en a la charge de protection. Les ambassades ne peuvent être territoires étranger car sinon une intervention des forces de protections serait une agression injustifié de la part du pays hôte.

Ceci est certes une ébauche mais ces points me semble les plus important à clarifier pour partir sur des bases de négociations saines. Nous avons d'autres idées à proposer mais attendons de voir la réaction de tous avant de vous en faire part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MKI
Chipoteur de RPDC
Chipoteur de RPDC
avatar

Messages : 2373
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 25
Localisation : Caen

MessageSujet: Re: Peuples et Nations - 1830   Mar 26 Sep - 10:39

Domenico Salveri, diplomate représentant François Ier des Deux-Siciles, finissant d'écrire sur un carnet, releva ses petites lunettes rondes et scruta l'assemblée pour être sûr de ne pas couper la parole à l'une des sommités présente. Il se leva donc dans un moment dépourvu d'orateur et prit la parole:

"Bonjour à tous, avant toute chose, nous aimerions remercier Monsieur le Président des États-Unis d'Amérique, dont j'espère ne pas écorcher le nom avec mon accent (dit Domenico en regardant avec un petit sourire en coin le président), Andew Jackson, d'avoir organisé ce sommet et d'avoir invité le Royaume des Deux-Siciles que je représente. Nous remercions également tout particulièrement les chefs d'état et de gouvernement ayant fait eux-même le déplacement, et nous remercions pour finir tous les états ayant accepté de se rendre à ce sommet.
François Ier, roi des Deux-Siciles, souhaite avant toute chose que cette réunion soit une réussite pour la paix, et que plus jamais nous n'ayons à subir un impérialisme fou avec tous les troubles que cela a engendré en Europe ces dernières décennies.
"

Domenico bu un peu d'eau avant de continuer

"La proposition initiale concernant les ambassades ainsi que les personnels diplomatiques et consulaires serait une véritable avancée concernant les relations entre états. Cependant, les inquiétudes de sa majesté le roi de Prusse, Frédéric-Guillaume III, ainsi que de la délégation russe sont fondées, et nous aimerions faire part d'une autre inquiétude qui n'a pas encore été soulevée.
S'agissant du courrier entrant et sortant de ces ambassades, il est inconcevable que les différentes postes des états d’accueil aient ne serait-ce que la possibilité d'ouvrir les courriers et d'en vérifier le contenu. Nous aimerions que les services postaux de l'état d'origine de l'ambassade aient l'exclusivité de la transmission du courrier entre le gouvernement et son personnel diplomatique et consulaire.

Concernant la proposition de la délégation bavaroise, à propos du non-refus d'installation d'ambassade, c'est une proposition forte intéressante, et j'aimerais ajouter que l'état hôte aura la charge de trouver le terrain pour cette ambassade, et également que ce terrain sera suffisamment digne pour accueillir une délégation étrangère.

Nous avons également d'autres points à aborder, mais il est plus sain et sûr de régler chaque élément indépendamment les uns des autres. Je laisse la parole à la prochaine délégation.
"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ServietSky
Fier enfant de la race
Fier enfant de la race
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 03/12/2011
Localisation : BELGIQUE

MessageSujet: Re: Peuples et Nations - 1830   Mar 26 Sep - 11:56

Antonio José de Sucre y Alcala dit, « Grand maréchal d'Ayacucho », représentant de Simón Bolívar père du peuple libre de la Grande Colombie et Libertador, très discret jusqu'à présent, se lève à son tour pour prendre la parole.

M. Le Président, Dirigeants, messieurs les représentants, j'annonce au nom de la République de la Grande Colombie que je soutiens cette loi de la sanctuarisation des ambassades ainsi que de leur personnel. Tout cela part d'une intention pacifique et réaliste quand à l'avenir du personnel diplomatique et des relations entre nos états.
Cependant, j'ai relevé quelques points qui méritent l'attention de chacun.

...Antonio ne semble pas à l'aise de parler ainsi à toute l'assemblée. En effet, il ne se considère pas comme un brillant orateur, mais bien plus comme un militaire décoré.

Décréter que la sécurisation d'une quelconque ambassade incombe à la Nation hôte peut poser quelques problèmes. En effet, en cas de crise, qui peut nous garantir la bonne foi du pays hôte et l'intégrité de notre personnel ? Seriez-vous serein d'être protégé par un bout de papier ou plutôt à la merci d'un pays hostile pouvant voir son autorité et son pouvoir vaciller ?
Si le pays hôte, signataire du traité, est victime d'un coup d'état par exemple. Quelle garantie avez-vous de voir le parti montant au pouvoir, respecter des accords signés par ses prédécesseurs ?
Pire encore, quelles garanties avons-nous concrètement que le pays signataire respecte ses engagements ? Les actes d'infamies sont malheureusement éventuels.
Je pense donc, au nom de la Grande Colombie, et avec tout le respect que j'ai, qu'il faudrait des mesures concrètes de sécurisation des ambassades et de son personnel. Une "promesse" ne suffit pas messieurs. Pour cela, un petit contingent, ne s’élevant à quelques hommes confinés à l'intérieur du sanctuaire accouplé à d'autres mesures peut déjà être un frein à tout acte d'infamie. Ce petit contingent, ne pourrait causer du tord à une nation entière (je parle d'une dizaine d'homme, voir 20 au maximum), mais pourrait déjà augmenter le sentiment de sécurité de chacun vis à vis de ses corps diplomatiques.

...Antonio observe un temps d'arrêt pour observer les délégations présentes comme pour s'assurer qu'il est bien écouté...

Un autre sujet mérite un peu d'attention... Pour nous, il serait plus concret de soumettre les ambassadeurs ainsi que leur personnel, non pas à la loi du pays hôte, mais à la législation la plus contraignante des deux. En effet, le personnel diplomatique se doit d'être exemplaire, en tout moment. S'il est donc, déployé dans un pays, disons plus libéral, il devra se montrer digne de son pays d'origine et à continuer à respecter ses valeurs, son histoire et sa culture sans pour autant que tout cela n'aille à l'encontre des lois du pays hôte.
Par ailleurs, je soutiens fortement les déclaration de mon homologue Domenico Salveri concernant le courrier diplomatique. C'est une remarque judicieuse et pleine de bon sens.

Merci M. le Président, merci de votre attention.

... Et Antonio se rassit visiblement nerveux et soulagé de pouvoir à nouveau prendre un rôle d'observateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marvailh Canmore
The Marv from Earth
The Marv from Earth
avatar

Messages : 1344
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 32
Localisation : Duplex de bourgeoise dans l'arrière-pays finistérois

MessageSujet: Re: Peuples et Nations - 1830   Mar 26 Sep - 12:44


Sir Charles Richard Vaughan a les yeux un peu partout, observant ça et là les moulures au plafond, les colonnes, le parquet, les tapisseries, les tableaux. Il sourit. Etrange qu'une si jeune nation républicaine, vantant les mérites d'une liberté acquise dans le sang, veuille à tout prix imiter les plus anciens empires d'Europe.
Il écoute d'une oreille que certains auraient pu croire distraite les autres représentants. Tous semblent avoir la même peur, la même suspicion.
Il décroise les mains, se lève, et s'incline légèrement en face du président Jackson, avant de parler.


- Messieurs, dit-il d'une voix claire, permettez-moi tout d'abord de remercier à mon tour monsieur le président Andrew Jackson pour son hospitalité, ainsi que vous tous, représentants de vos pays respectifs. Mes félicitations toutes particulières à sa Majesté Frédéric-Guillaume III de Prusse pour sa présence qui nous honore tous.

Nous n'avons, je pense, nulle frayeur à avoir. Notre hôte, monsieur le Président ici présent, tout comme nous, est soumis aux règles qui depuis des millénaires garantissent aux messagers et ambassadeurs du monde entier la sécurité et l'assurance de rentrer chez eux en vie. Il est tout à fait inutile de croire que les gens civilisés présents dans cette salle se risqueraient à enfreindre une si vieille loi. Monsieur Jackson est parfaitement conscient que si un accident arrivait, sa crédibilité, ainsi que celles des pays représentés, serait mise à mal, et les conséquences en seraient désastreuses pour notre monde.
Néanmoins, je serais fou de croire que tous les hommes sont bons et censés. Puisque des mesures sont appliquées pour officialiser cette règle de savoir-vivre, je ne peux que les approuver.

Monsieur Leopold de Saxe Cobourg Gotha, tout comme mon confrère russe, je suis fortement intéressé par ces fouilles archéologiques, et j'en tiendrai mon Roi informé.

J'attends d'entendre mes confrères sur les deux autres points, et me tiens à disposition pour toute question adressée à sa Majesté George IV du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande.


Il se rassoit, regrettant de ne pas avoir emporté une petite livre de cheddar avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedhr
Celui qui ne craignait pas Staline
Celui qui ne craignait pas Staline
avatar

Messages : 1055
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 23
Localisation : Nancy

MessageSujet: Re: Peuples et Nations - 1830   Mar 26 Sep - 13:38

Charles d'Ursel, délégué et ministre plénipotentiaire représentant le Roi Guillaume 1er des Pays-Bas Unis écouta attentivement chacune des propositions avant d'intervenir poliment.

Messieurs le Président, un grand merci pour votre invitation et votre courtoisie à tous nous recevoir dans ce magnifique palais. Messieurs les représentants, je vous remercie également de vous être déplacés afin de tenir ce sommet diplomatique d'exception.

En ce qui concerne le statut des ambassades, nous trouvons juste les propositions faites au préalable concernant la nécessité d'une légère garnison comprenant une quinzaine d'hommes, la sécurité du courrier transmis aux ambassades, de même il nous parait logique que le pays hôte protège les ambassades qui devraient à mon avis passer sous la juridiction du pays invité afin de renforcer l'inviolabilité du lieu et faire savoir aux pays sans foi ni loi ou trop barbares pour respecter de tels accords ce qu'il en couterait le territoire d'une puissance étrangère.

De même, le point soulevé par la Grèce nous semble très préoccupant. L'Empire Ottoman n'est clairement plus la puissance qu'il était autrefois, ses sujets se rebellent et avec justesse puisqu'il ne semble plus en mesure de les protéger ou de leur assurer un règne juste. Il est désormais évident que cet Empire est devenu moribond et il est de notre devoir, en tant que puissances du monde pouvant avoir un réel impact sur la situation. Nous avons alors deux possibilités, renforcer cet état pour qu'il puisse rester la puissance et la stabilité qui convient à un pivot si important et qu'il ne puisse être la menace de vautours et rapaces prêts à le dépecer. Nous pouvons également diviser cet état dans des entités politiques plus stables qui pourraient endiguer des hostilités et crises futures évidemment sans complètement désosser cet état sans quoi nous devrions y parvenir par la guerre.

De même, à l'instar de notre ami bavarois, nous profitons de ce congrès pour annoncer au monde la signature d'une alliance défensive entre le Royaume-Uni et les Pays-Bas Unis, puisse-t-elle durer et éviter de nombreux conflits.

Que les futures interventions soient fructueuses et que ce congrès aboutisse, pour un monde plus stable et meilleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Temudhun Khan
Combattant suprême
Combattant suprême
avatar

Messages : 2568
Date d'inscription : 20/12/2011
Age : 29

MessageSujet: Re: Peuples et Nations - 1830   Mar 26 Sep - 13:46

Après un bref entretien avec ses collègues polonais et finnois, Alexandre Pouchkine se lève à nouveau.

"Veuillez m'excuser de prendre à nouveau la parole alors que certains ne se sont pas encore exprimés, mais nous avons quelques problèmes avec plusieurs des points énoncés par les intervenants qui m'ont succédé.
Tout d'abord, il nous semble que certaines propositions de herr Gogenheim vont à l'encontre du point de départ de ce traité, à savoir la sanctuarisation des ambassades. Si celle-ci sont la propriété du pays hôte, qui serait autorisé à y faire intervenir des forces armées ou policières à tout moment sans avoir à se justifier, autant considérer que les ambassades ne sont pas sanctuarisées.
Par ailleurs, malgré notre demande de non militarisation des ambassades, il semble évident comme l'a soulevé le señor de Sucre y Acala, que les ambassades auront besoin d'une protection, d'autant plus qu'elles peuvent représenter une cible pour toute sorte d'extrémistes politiques. Néanmoins, il nous semble que mettre cette force armée sous les ordres aussi bien du pays hôte que du pays représenté par l'ambassade impliquerait toutes sortes de complications.
Nous avons songé à une solution commune à ces deux problèmes : La création d'une Organisation du Traité de Washington, indépendante de tout gouvernement mais financée collectivement par les états membres du traité et pouvant recruter ses employés chez chacun d'entre eux, qui serait propriétaire de toutes les ambassades et chargée de leur sécurité. Nous pourrions même lui accorder le pouvoir d'enquêter sur les éventuels abus d'immunité diplomatique.
Je dois ajouter que je soutiens entièrement l'intervention du signore Salveri concernant l'interdiction pour un pays hôte de lire les courriers des ambassadeurs, et ajouterais même que nous devrions nous engager à ne jamais espionner les conversations et correspondances émises ou reçues par une ambassade et ses employés, que ce soit avec les technologies actuelles ou futures. Cependant, encore une fois, peut-être que les services postaux et autres modes de communication devraient être confiées à cette hypothétique Organisation du Traité de Washington.
Enfin, pour ce qui est du cas de l'Empire Ottoman, il me semble que ce point auquel ma nation porte un grand intérêt devrait plutôt être abordé en phase deux."

Ayant visiblement fini de parler, Alexandre Pouchkine se rassoit en s'efforçant d'ignorer son collègue finnois qui se cure les ongles avec son couteau.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LuciusLanda
Macroniste rampant
Macroniste rampant
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 22
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Peuples et Nations - 1830   Mar 26 Sep - 14:33


Carl Gustaf von Brinkman, représentant du Roi Charles XIV Jean, relu soigneusement ses notes et les indications qui lui avaient été faites avant de se lever et de prendre la parole.

"Monsieur le Président, votre Majesté, Messieurs les représentants, je suis très honoré d'être présent ici aujourd'hui pour représenter mon roi, sa Majesté Charles XIV Jean, roi de Suède et de Norvège.

Sa Majesté n'a pu être présente à l'occasion de ce Congrès car de nombreuses réformes sont en train d'être menées dans notre royaume. Ces changements importants nécessitaient la présence de sa Majesté et de son héritier, le Prince Oscar, pour qu'ils puissent être menés à bien. Sa Majesté s'excuse cependant pour son absence, et m'a chargé de le représenter.

Un Congrès chargé de discuter de la sanctuarisation des ambassades et du personnel diplomatique est un événement diplomatique cher à notre cœur car il évoque l'essence même de ce pourquoi nous travaillons depuis plus de 15 ans, à savoir l'établissement d'une paix durable entre les peuples. Dès lors, il nous apparaît évident que la première phase de ce congrès est une formalité, la Suède s'inscrivant dans une volonté profonde de fraternité entre nos différents pays.

Concernant les différents débats qui animent l'assemblée, nous rejoignons la position du représentant de l'Empire russe concernant le financement par toutes les nations ratifiant le traité d'une organisation indépendante dont la mission sera de s'occuper des ambassades. L'idée que cette organisation soit chargée de la sécurité et de l'organisation des ambassades, en y plaçant les hommes qu'elle recrutera et ce peu importe leur nationalité, permettrait d'éviter tous conflits entre nations, l'indépendance de l'organisation garantissant sa probité.

Nous n'avons pas de position propre à faire valoir, ainsi, Messieurs, nous resterons simple observateur des débats qui vont suivre, et ce jusqu'à la fin du Congrés."

Von Brinkman se rassit, attendant de voir où les propositions allaient mener.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedhr
Celui qui ne craignait pas Staline
Celui qui ne craignait pas Staline
avatar

Messages : 1055
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 23
Localisation : Nancy

MessageSujet: Re: Peuples et Nations - 1830   Mar 26 Sep - 15:54

Charles d'Ursel, écoutant attentivement la dernière proposition russe et l'approbation suédoise intervint.

Nous sommes pour l'instant méfiant quant à l'instauration d'une telle organisation, comment en diviser les coûts ? Comment assurer sa probité et son intégrité lorsque nous pouvons chacun disposer de personnel compétent dans lequel nous aurions sans doute plus confiance afin d'assurer la sécurité des ambassades ? Si ces questions sont résolues à l'issue du congrès, notre position changera peut être, pour l'instant nous ne désirons pas d'une telle organisation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Temudhun Khan
Combattant suprême
Combattant suprême
avatar

Messages : 2568
Date d'inscription : 20/12/2011
Age : 29

MessageSujet: Re: Peuples et Nations - 1830   Mar 26 Sep - 16:12

Avant qu'Alexandre Pouchkine ne puisse répondre, son collègue polonais intervient.

"Si la protection des ambassades est confiée aux pays hôtes, cela contrevient au principe de sacralité des ambassades, puisque les ambassadeurs devront travailler au milieu d'hommes en arme au service d'intérêts potentiellement divergents de ceux de leur propre nation. Ces derniers seraient plus susceptibles de commettre des actes d'espionnage. En cas d'attentat, et plus particulièrement au cours d'une guerre, ils devraient affronter des citoyens de leur propre nation pour protéger des ennemis potentiels. Ce genre de dilemme est sans doute très intéressant pour les poètes romantiques, mais n'est pas souhaitables en plein conflit. En cas de guerre civile, leur situation serait particulièrement délicate. De plus, nous n'avons aucune garantie que tous les états auxquels nous enverrons des ambassadeurs protègeront ces derniers avec la même efficacité, que ce soit une question de moyen ou de bonne volonté.
Si la protection des ambassades est confiée au pays d'origine des ambassadeurs, il y aura là aussi une inégalité dans l'efficacité des services. De plus, ils représenteront une force armée au service d'une nation étrangère ayant potentiellement des intérêts divergents de leur hôte. Là encore, toute sorte de complications peuvent apparaître, et les ambassades seraient probablement plus facilement la cible de débordements en cas de conflits nationalistes si elles sont défendues par des représentants d'un état rival plutôt que par une force neutre et impartiale."

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SergueiBorav
L'homme que nous aimons le plus
L'homme que nous aimons le plus
avatar

Messages : 2270
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28

MessageSujet: Re: Peuples et Nations - 1830   Mar 26 Sep - 16:45


"Grand Calife, j'ai des informations sur le congrès de Washington !"
"Cette réunion mondaine ? Je croyais qu'il ne s'agissait que d'une visite safari des européens vers les pittoresques états unis ?!"
"C'est ce que nous pensions, mais il semblerait d'après nos espions que les débats aient viré en traité Européen."
"Et de quoi débattent nos vils voisins chrétiens ?"
"Ils discutent de la situation grecque et de notre empire, on parle déjà de concessions territoriales et d'aides militaires !!!"
"Keuwah ? Par les moustaches d'Abdulkader III et le turban de Sherazim-Sebam ! Envoyez une missive aux américains, vous partez sur le champs défendre nos intérêts !"
"A vos ordres !"

En urgence le grand vizir trace une bafouille au président Jackson, puis rassemble une petite troupe de diplomates, d'ambassadeurs et de courtisans pour contrer les fourbes grecs lors des débats à Washington !


_________________
Spoiler:
 
глупый

Sauvez nos RolePlays, mangez un Quendri !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pays-virtuel.jdrforum.com
Dodo
Le conquérant du pain
Le conquérant du pain
avatar

Messages : 1195
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Peuples et Nations - 1830   Mar 26 Sep - 17:06

Et tandis que le descendant d'Osman Ghazi prend la route, le fils d'un autre commandeur des croyants prend, lui, la parole.

Messieurs, messieurs. Cette idée de créer une organisation internationale visant à la protection des ambassades ne pourrait être applicable, pour deux raisons que je tiens à vous exposer l'une après l'autre.


En tout premier lieu, certains peuples n'apprécieraient guère d'aller mourir dans des guerres lointaines. Monsieur Pouchkine, donneriez-vous votre vie pour protéger l'ambassade ottomane à Athènes en cas de troubles ? Même mes frères ne voudraient mourir inutilement ailleurs, alors qu'ils peuvent servir la Vérité de bien d'autres manières.

En second lieu, une telle organisation serait extrêmement complexe à organiser. Ici même, tandis que je m'exprime en anglais, certains doivent avoir recours à un traducteur ; et mon anglais n'est guère acceptable, malgré mon éducation. Je ne parle même pas le français dans lequel s'expriment certains d'entre nous, et c'est en cela moi qui ai besoin d'un traducteur. Devra-t-on enseigner une langue commune à tous les hommes de cette organisation ? Leur offrir un traducteur attitré ? Les organiser par pays, au risque qu'ils soient influencés par leur pays d'origine ?

Votre idée est belle, mais inapplicable, monsieur Pouchkine. Je vous en prie, terminez l'histoire fascinante de ce dandy de Saint-Pétersbourg, Eugène Onéguine ; vous êtes meilleur poète que politicien.

_________________
Aedhr a écrit:
Parce qu'au moins, Dodo à l'intérêt de donner des arguments logiques.

Beregil a écrit:
Pourquoi parle-t-on soudainement de viol et de pornographie quand le nom de Wellan est cité ?

Citation :
[23:08:52] Anthonyuss : Et toi Arz, tes exploits sur Warcraft ?
[23:09:21] Arzgluf : afk

Grand Capitaine Haddockov du CPTS Licorne.
C'est une prosopopééééééée... Qui dit "Non non, non non, nooooon !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Peuples et Nations - 1830   

Revenir en haut Aller en bas
 
Peuples et Nations - 1830
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 15Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9 ... 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Tous Peuples] Arcs
» LA BATAILLE DES NATIONS - LEIPZIG - 1813
» Massacre par les Nations Uni en Haiti
» Peuples au Sud de l'Ithilien et à l'Est de la Mer de Rhûn
» 4eme mois : Chrono des nations !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Confrérie Prolétaire des Trolls :: Les jeux :: Mondes Virtuels et Jeux de Rôle textuels-
Sauter vers: