Confrérie Prolétaire des Trolls
Si tu n'es pas enregistré, enregistre toi !
Si tu n'es pas connecté, connecte toi !
Rejoins la lutte !


Forum de Jeu de Rôle et de Grande Stratégie amateur
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La vie carbonique dans la Constellation du Cygne [LES LJUDS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wellan
La corde soutenant le pendu
La corde soutenant le pendu
avatar

Messages : 449
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 23
Localisation : Dunkerque

MessageSujet: La vie carbonique dans la Constellation du Cygne [LES LJUDS]   Mar 11 Oct - 17:24

An 2603 de notre ère.

Cela fait plus de six cent ans que les premières exoplanètes potentiellement habitables proches de la Terre ont été révélées par nos télescopes. Mais ce n'est que tout récemment qu'une mission internationale a enfin réussi l'exploit de parvenir à voyager jusqu'à celles-ci.

Ici vous est présenté, partiellement, le rapport de l'explorateur Matthew Swagton, mandaté parmi d'autres par la Fédération des Nations-Unies pour l'exploration de Kepler-186f, exoplanète habitable située dans la Constellation du Cygne. Il s'agit d'extraits de  la série d'ouvrages du dit Swagton "la vie carbonique dans la constellation du Cygne", publiée au retour de sa mission. Les cinq premiers volumes s'intéressent à la vie de manière générale sur l'ensemble de la planète, les suivants concernent les cultures ayant émégé au sein de la vie intelligente autochtone.

LA VIE CARBONIQUE DANS LA CONSTELLATION DU CYGNE (2589) : Volume XI : Les LJUDS

PREFACE

Pour comprendre ce volume, il est nécessaire de procéder à de rapides rappels d'élements majeurs de ma série, que je vous enjoins naturellement à aller vous procurer si cela vous intéresse. Je ne crois pas que quiconque ignore aujourd'hui l'existence d'une vie intelligente sur Kepler 186f, mais faire un bref retour là dessus me semble nécessaire.

En arrivant sur place, la mission scientifique et moi-même avons rapidement constaté la présence d'une vie intelligente ressemblant à des primates (on ira jusqu'à les qualifier d'humains, par simplicité), dominant l'ensemble de la planète et ayant formée de nombreuses cultures, au milieu d'un tas d'autres espèces non-intelligentes. Il nous est également apparu très vite que cette vie intelligente n'était cependant pas très développée. Il est difficile d'affirmer une époque précise, mais les civilisations nous ont semblé avoir atteint l'équivalent de notre néolithique. L'équipage tout entier était en effervescence, bouleversé et fasciné à la fois par la découverte que nous venions de faire.

Nous avons très rapidement pris la décision d'intéragir le moins possible avec le milieu étudié, en bons scientifiques, et sommes à peu près certains que les autochtones ignorent totalement notre présence. Nous avons également décidés d'étudier ces civilisations et d'essayer d'écrire leur histoire complète. Mon espoir est que, bien après moi, de nombreux scientifiques reprennent le flambeau et qu'il soit possible d'écrire une histoire externe, et détaillée, de l'évolution de la vie et des civilisations sur Kepler 186f. Imaginez ce que nous pourrions apprendre !

Et puis, je ne peux m'ôter cette pensée de la tête : et si ce que l'on faisait pour Kepler 186f avait été déjà fait, par d'autres, pour nous ?!

LA VIE CARBONIQUE DANS LA CONSTELLATION DU CYGNE (2859) : Volume XI : Les LJUDS (extraits)

Les Ljuds sont des pacifistes dans l'âme. Cette nature s'explique probablement par le contexte dans lequel a émergé leur culture. Si les ressources sont abondantes pour tous, le conflit armé n'a pas de raison d'être.

On trouve en effet sur les terres primitives des Ljuds des fruits, du gibier et des poissons en quantité. Cela explique probablement aussi pourquoi ce peuple est l'un des derniers à s'être mis à l'agriculture.

La région natale Ljudie est également l'une des plus belles qu'il m'ait été donné de voir (falaises, plages de sable et corails se cotôient) sur Kepler186f, et a sans doute inspiré les vocations artistiques de ce peuple.

Cette profusion de ressources a permis à la tribu de se détourner des tâches primaires et de se concentrer sur la culture. Les Ljuds ont commencé simplement en invitant les tribus autour à leurs "fêtes" et "cérémonies" de tribus, en partageant avec eux des techniques artistiques primitives, et c'est par la sympathie et l'art que s'est faite l'unité culturelle des tribus primitives de la région.

Cette unité a cependant été mise à mal lorsque quelques tribus du sud, subissant des agressions Orsmers, ont été outrées par la passivité de leurs alliés du Nord et ont décidé de se militariser sérieusement pour se défendre vis à vis des agressions. Les tribus du sud voient celles du nord comme des égoïstes détachés des réalités du monde (un peu comme ce sale bobo de dodo d'après wisse). Celles du nord voient celles du sud comme des sous-ljud, moins glands que les autres mais quand meme un peu trop rustres pour eux et ne cachent pas leur mépris pour eux (alors qu'ils le feraient vis à vis d'autres cultures).

Cependant, très rapidement, les Ljuds ont pris la grosse tête. Leur culture leur apparaissant meilleure que celles de leurs voisins, un sentiment de supériorité est né chez eux. Mais ce sentiment de supériorité s'accompagne aussitôt d'un sentiment de devoir envers les peuples "inféreurs". Les Ljuds veulent élever les Hommes et cela passe par la diffusion de leur culture, la recherche du savoir et la promotion de la beauté.  C'est ce qui a conduit le peuple Ljud à se prendre de passion pour l'exploration et la découverte de nouvelles terres et cultures et à se constituer en partie en diaspora.

La culture Ljudie s'oppose également fermement aux pratiques esclavagistes. Il faut se rappeler qu'il s'agit d'un peuple de pacifistes à fond, qui vivait tranquille et qui a subi une invasion d'esclavagises orsmers extrêmement violente. On en est pas encore à liberté égalité fraternité bien entendu, mais le peuple Ljud, en réaction à ces atrocités qui l'ont durement touché, considère qu'aucun homme ne devrait être trop soumis à un autre, que l'Homme n'est pas une bête puisqu'il a le potentiel pour s'élever, au contraire des vies non-intelligentes.

Naturellement, leur religion est le produit de l'évolution des Ljuds. Il n'y a pas de clergé défini, on vénère des artistes et des intellectuels déifiés, pas de hiérarchie entre des "dieux". Les missionnaires sont en général des artistes & intellectuels qui, accompagnés de marchands organisant un réseau commercial primitif sur le continent, s'installent chez des tribus d'une autre culture et font don de leurs talents à la communauté locale, qui la plupart du temps le leur rend bien. Ils sont très appréciés à travers le monde et c'est à eux que l'on doit l'émergence de foyers de culture Ljudie à de nombreux endroits sur le continent principal de Kepler 186f.

Je ne vous cache pas ma préférence pour ce peuple, j'ai adoré l'étudier et m'infiltrer au sein de cette culture a été extrêmement amusant. Les Ljuds me font penser aux Elfes de Tolkien, dans leur mentalité en tout cas. Ils sont pacifistes et hautains à leur manière. Ils adorent les chants, la danse et toutes ces choses. Ils se voient comme servant une cause qui leur est bien supérieure et veulent répandre leurs savoirs et techniques partout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La vie carbonique dans la Constellation du Cygne [LES LJUDS]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Discussion dans les cieux
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» haiti dans les annees 50
» Les changements climatiques menacent le tourisme dans les Caraibes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Confrérie Prolétaire des Trolls :: Archives :: Archives :: Archives MV :: Le Crépuscule des Civilisations-
Sauter vers: