Confrérie Prolétaire des Trolls
Si tu n'es pas enregistré, enregistre toi !
Si tu n'es pas connecté, connecte toi !
Rejoins la lutte !


Forum de Jeu de Rôle et de Grande Stratégie amateur
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La civilisation Orsmer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fabian_
La moitié de l'humanité
La moitié de l'humanité
avatar

Messages : 1378
Date d'inscription : 04/12/2011

MessageSujet: La civilisation Orsmer   Mar 11 Oct - 16:40

Les Orsmers au Néolitique

Vision du monde

Il existe un Dieu principal, Dhâaru (roi du monde en langue orque), qui a créé tous les humains. Ils sont séparés en deux groupes : les Forts et les Faibles. Les Forts ont reçu de Dhâaru la Force, et ceux-ci doivent protéger les Faibles. En échange, les Faibles travaillent pour les Forts.
Les Orsmers voient que le monde est mal dirigé : des Forts se laissent dominés ou ne remplissent pas leur devoir de protection ; certains Faibles ne rétribuent pas la protection des Forts.
Ainsi, la tâche des Orsmers est de tester la Force de ceux qui les entourent par le combat : les vaincus sont indignes de leur statut de leader. Les Faibles qui ont été trompés passent sous l’aile des Orsmers et seront ainsi protégés par de véritables Forts (bien que certains mauvais esprits appellent cela de l’esclavage).

Le test

Selon cette vision du monde, les Orsmers testent les peuples qu’ils rencontrent en leur laissant le choix entre :

  • La soumission, reconnaissance de la Force des Orsmers, implique que les Orsmers acceptent de protéger ce peuple en échange d’un tribut (qu’ils travaillent pour les Forts).
  • La guerre, pour tester la Force de ce peuple. Cela peut mener à :

    • La destruction du peuple rencontré, jusqu’à sa soumission ou son extermination, si ce peuple n’était pas assez fort.
    • La destruction des Orsmers, si ce peuple lui est supérieur. Il est normal que ce peuple anéantisse les Orsmers dans ce cas : ils auraient prétendu être assez forts pour protéger les Faibles sans en être capable. Les Faibles trouveront dans cet autre peuple une protection plus grande.
    • Une égalité, où les deux peuples sont de force égale, aucun n’arrivant à prendre l’ascendant sur l’autre. Ce peuple, aussi fort que les Orsmers, mérite respect et amitié.

Société

La société orsmer est divisée en quatre ordres :

  • Les guerriers (mauz) sont les plus hauts placés dans la société. Ceux-ci doivent défendre les Faibles sous leur protection, disposent de terres et d’esclaves et rendent la justice. Leur principale occupation est le combat, ou en période de paix à l’entraînement.
  • Les artisans (shakathsiz) sont ceux dont le talent est de créer des armes, des outils. Ce sont eux qui renforcent les armées ou facilitent le quotidien de chacun. Les plus talentueux sont souvent demandés par les guerriers, afin qu’ils fabriquent des armes pour les troupes.
  • Les orcs (uruku) – ou tiers état – représentent la majorité de la société orsmer. Ils travaillent pour le compte des guerriers, en leur fournissant principalement de la nourriture. Ceux-ci choisissent leur maître, c’est-à-dire celui qu’ils estiment le plus capable de les protéger.
  • Les esclaves (snagaz) viennent des peuples conquis. Ils vivent comme les orcs et ne sont pas exploités jusqu’à la moelle (comme on pourrait le croire). En revanche, les esclaves n’ont pas la liberté de choisir leur maître : le fait qu’ils aient été conquis démontre qu’ils n’ont pas le discernement requis pour servir le plus fort, et il faut les contraindre à leur condition, pour leur bien.

Ces castes sont poreuses, c’est-à-dire que les individus sont amenés à changer de caste au cours de leur vie (contrairement aux castes indiennes, par exemple). La caste n’est pas non plus liée à la condition des parents : à la naissance, tout le monde est un orc. Il faut mériter d’accéder à un ordre supérieur.
Par exemple, on peut devenir guerrier après un fait d’armes notable ; artisan lorsqu’on développe un certain talent à la création. Les esclaves peuvent également être affranchis et devenir orcs après un service rendu à la communauté ou avoir fait preuve de leur Force (en tenant durant un certain temps face à un guerrier lors du rite d’affranchissement).
A l’inverse, on peut également perdre sa caste. La société orsmer est fortement basée sur le sens de l’honneur de ses membres. Ainsi, un individu qui se déshonore peut baisser de caste. Les guerriers sont les plus affectés : les déserteurs, les fuyards, les rebelles, ceux qui ont échoué à protéger les Faibles qui leur avaient confiés leurs vies sont déchus de leur statut.
La faute suprême est d’avoir vu son honneur bafoué sans chercher à le protéger ou à le rétablir. Par exemple, une personne qui se défile à un duel d’honneur, devient un esclave, car il n’a plus ni honneur ni discernement.

Gouvernement

Celui qui est à la tête des Orsmers est le Maugân. Il est l’être le plus puissant, le plus fort de tous, auquel tous doivent obéir.
Il gagne son titre lors du Maugândhak. Lorsque le précédent chef meurt, tous ceux qui veulent le titre et le pouvoir se présentent. Les prétendants sont escortés par les meilleurs guerriers au cœur des anciennes montagnes orsmers, dans une vallée suspendue que l’on appelle Zagâfum Târ, et qui signifie « Berceau des Rois » ainsi que « Haute Tombe ».


Zagâfum Târ

Les guerriers forment ensuite un très large cercle au milieu duquel les prétendants prennent place. Les chamans de Dhâaru lancent la cérémonie du Maugândhak avec un grand cor. Les prétendants se livrent alors à un combat à mort. Le dernier debout devient le Maugân. Les guerriers qui forment le cercle de combat ont pour tâche d’abattre tous ceux qui chercheraient à fuir le combat une fois celui-ci commencé. Le vainqueur s’abreuve du sang des vaincus pour récupèrer leur Force.
Cette cérémonie a pour but de montrer que l’actuel chef est le plus fort et ne souffre d’aucune concurrence : tous lui doivent obéissance !

_________________
Dodo a écrit:
Eh bien, j'ai Découvert que le Titan du chaos novateur a décidé de créer des règles. C'est plutôt... Novateur, effectivement, pour un Titan du chaos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La civilisation Orsmer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Constat d'une civilisation en détresse
» les cathos en érection pour défendre leur "civilisation
» ⊱ Les préjugés sont les pilotis de la civilisation ⊰ (LIBRE)
» Histoire de la civilisation Tyrannienne
» LA CIVILISATION NAZCA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Confrérie Prolétaire des Trolls :: Archives :: Archives :: Archives MV :: Le Crépuscule des Civilisations-
Sauter vers: