Confrérie Prolétaire des Trolls
Si tu n'es pas enregistré, enregistre toi !
Si tu n'es pas connecté, connecte toi !
Rejoins la lutte !


Forum de Jeu de Rôle et de Grande Stratégie amateur
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Premier Empire Humain (8710 - 8760)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SergueiBorav
L'homme que nous aimons le plus
L'homme que nous aimons le plus
avatar

Messages : 2309
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28

MessageSujet: Le Premier Empire Humain (8710 - 8760)   Lun 22 Fév - 17:24

I - Les invasions humaines

Depuis plusieurs siècles (8520 E.C probablement) les invasions humaines sur le continent d'Errion se multiplient. Les royaumes Siss et Sacyr naissants ont beaucoup de peine à s'opposer à leur progression. Les humains avaient pour la plupart emmené avec eux leurs rois, leur administration et leur noblesse qui leur permit de remettre en place des embryons de royaumes dès leurs premières victoires. La connaissance militaire des hommes et leur technologie supérieure dans le domaine de l'armement leur donna un avantage considérable durant leurs conflits contre les armées autochtones.

Parmi ces conquérants, Adrion IV, roi d'Hall et son armée, gagnèrent en renommée en écrasant une armée Sacyr bien supérieure en nombre non loin de l'île de Vienyss qui sera plus tard renommée Venisar par ses habitants humains. Le petit royaume Siss d'Esserem est défait et est le premier à chuter devant l'invasion. Adrion IV impose sa loi et son autorité sur les terres de l'ancien royaume et crée le premier royaume humain d'Errion. il choisit néanmoins de ne pas donner de nom particulier à son nouveau pays mais de garder le terme vague de "Royaume humain", anticipant une victoire totale humaine et soucieux de se voir attribuer un surcroît de légitimité dans le monde dominé par les hommes qui ne saurait tarder d'apparaître.

II - Avènement de l'Empire

Après deux siècles de combats, les royaumes humains essaiment, particulièrement sur le continent est et nombreux sont ces royaumes à se rattacher au royaume humain d'Adryon III. Ce dernier roi, progressiste et vu comme un roi juste dans les écrits de l'époque avait décrété la fin des mesures discriminatoires à l'encontre des non-humains et même la création de régiments spéciaux pour favoriser l'incorporation des autres races, alors en supériorité numérique absolue dans Errion.

Ces décisions audacieuses et la légitimité d'être le premier royaume humain habilement mise en avant par son ancêtre lui permirent, en 8710, d'imposer à ses alliés et voisins humains la création d'une entité plus grande qui pris aussitôt le titre d'Empire Humain.

Adryon III sut s'entourer de généraux et administratifs compétents, issus de tous les royaumes qui s'étaient fondus en son empire et en formait maintenant des duchés. L'armée impériale connut des réformes majeures, instauration d'une armée professionnelle, centralisation des ordres et des finances, organisation modulaire des armées et une amélioration de l'ordinaire du soldat. L'incorporation des non-humains aux armées connut également une accélération.

Les soldats et citoyens de l'empire humain et même une grande partie du monde, considérait alors que l'empire était invincible, soutenu par son dynamisme forcené qui parvenait à intégrer les non-humains dans l'empire et les humains dans l'histoire d'Errion, mais soutenu également par la croyance de plus en plus populaire que son destin de première nation humaine était de triompher toujours jusqu'à l'unification d'Errion. Cette croyance alors sans motivation religieuse s'est naturellement intégrée parmi les non-humains comme faisant partie intégrante du plan de la Déesse et les relations entre humains et non-humains se détendirent. L'empire était alors à son apogée : http://image.noelshack.com/fichiers/2016/04/1453725559-1.png

C'est vers 8724 alors que l'empire affrontait les terribles hordes Durad des Tosons dans le sud et probablement le seul ennemi à pouvoir encore s'opposer à lui qu'eu lieu la première émanation de la primauté. Lors d'un conseil de guerre particulièrement agité entre généraux humains et l'empereur Adryon III, les débats s’envenimèrent au point qu'à un général qui lui demandait au nom de quoi l'empereur estimait la victoire certaine alors que l'armée piétinait, celui ci répondit d'une voix surnaturelle : La primauté de l'Empire ! A la suite de quoi, un halo de force magique pure entoura l'empereur qui entra en transe, une chaleur intense envahit la tente qui se dissolut purement et simplement dans l'air, le jour se fit en pleine nuit, les blessés alentour furent magiquement soignés et un immense visage ancien, fantomatique, parut au dessus du camp à la vue de tous, reprenant ces mots : La primauté.

Aucun homme avant Adryon III n'avait pu manipuler les puissances forces magiques de la déesse dont les pouvoirs étaient jusqu'alors réservés aux seuls prêtres non-humains de la Déesse. La dévotion des soldats qui avaient assisté à la scène était totale. L'empereur Adryon III ne résista pas à la puissance magique qu'il avait dévoilée et mourut peu après. Les soldats déclarèrent que le visage dans le ciel était celui d'Adrion IV, le fondateur du royaume.

La primauté naquit ce jour et toucha une grande partie des humains d'Errion ainsi qu'une grande minorité des non-humains du continent. Elle prit alors son statut de religion à part entière. Adryon V qui avait assisté à la scène décréta la Primauté comme religion officielle et l'instauration d'un clergé répondant à l'empire. De nombreux prêtres de la primauté virent également des émanations magiques se développer et leurs pouvoirs grandir.

III - La jeune nation

La guerre contre les hordes Durad se poursuivit encore 6 années au cours desquelles aucun des deux camps ne parvint à prendre l'ascendant sur l'autre, le clergé de la primauté parvint, grâce à ses nouveaux pouvoirs à contrebalancer l'apport militaire des pouvoirs de la déesse des Tosons mais les deux camps s’essoufflèrent rapidement. Adryon V obtint une alliance de principe avec ses anciens ennemis, leur cédant quelques territoires contestés et appela cet accord une victoire. Personne ne fut dupe et, aux yeux de tous, Adryon V avait trahi la promesse de son père d'unifier Errion.

De nombreuses révoltes de peuples Siss et Sacyr eurent lieu dans l'empire, menés par de jeunes princes de lignées aujourd'hui presque oubliées sauf dans les cercles les plus conservateurs. La révolte de Mhalemore fut violemment réprimée mais parvint à enflammer les esprit. La jeune nation impériale, soutenue par une religion entière et établie ne put s'opposer aux tensions entre races et entamait sa marche vers la fin.

IV - La chute

L'empereur Adryon V mourut vers 8758, probablement empoisonné par un membre du clergé de la primauté et reçut de pauvres funérailles privées. L'empereur Endryon I lui succéda et se révéla un empereur faible. Comme chacun le sait, un empereur faible attirera invariablement les appétits de généraux forts, ambitionnant de se tailler une petite part de l'empire pour eux ou de s'emparer du lot si possible.
De ces conflits naquirent plusieurs royaumes humains indépendants, accompagnés d'inévitables guerre entre eux, puis contre le pouvoir impérial. Parcouru de troubles internes, en pleine guerre civile et en proie à des résurgences de pays antiques menés par des dirigeants belliqueux, l'empire s’effondra en une décennie. Adryon VI, le dernier empereur qui avait alors 16 ans fut attaqué dans son palais par la garde d'un général avide et mourut de leurs coups, avec lui ses petits frères et sœurs qui furent impitoyablement exécutés. Avec la lignée impériale, le destin naturel de l'empire était mort et le clergé de la primauté se désintéressa de la politique. L'empire est mort.

V - La marche vers le second empire

Cousin très très éloigné de la lignée impériale Serion III, duc de Vienyss mena une série de guerre contre les morceaux de l'empire éclaté et parvint à reformer un petit royaume dans le centre administratif et commerçant de l'empire. Il posa les bases du nouveau royaume de Venisar et s'assura du soutien d'une partie conservatrice du clergé.

Ce royaume et la lignée de Serion III devrait mener 500 ans plus tard à la refonte du deuxième empire humain.

_________________
Spoiler:
 
глупый

Sauvez nos RolePlays, mangez un Quendri !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pays-virtuel.jdrforum.com
 
Le Premier Empire Humain (8710 - 8760)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Premier Empire, Ligne de Bataille, Initiation
» [Empire] Humains
» grosse partie WAB premier empire 28mm le 17 avril
» shako et épée d'officier de marine 1er empire
» Les sapeurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Confrérie Prolétaire des Trolls :: Archives :: Archives :: Archives MV :: La Primauté, le Protectorat et les Primitifs-
Sauter vers: