Confrérie Prolétaire des Trolls
Si tu n'es pas enregistré, enregistre toi !
Si tu n'es pas connecté, connecte toi !
Rejoins la lutte !


Forum de Jeu de Rôle et de Grande Stratégie amateur
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Keltia, rapports de parties

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Temudhun Khan
Combattant suprême
Combattant suprême
avatar

Messages : 2497
Date d'inscription : 20/12/2011
Age : 29

MessageSujet: Keltia, rapports de parties   Sam 30 Jan - 23:19

Liste des personnages:
 

Contexte général

Nous sommes en 485. Voilà bientôt dix ans que l'Empire Romain s'est effondré en Occident, mais il y a bien longtemps que ce dernier s'est retiré d'Ynis Prydein (l'Île des Forts/Grande Bretagne). Suite aux raids répétés des Pictes et des Irlandais, et surtout face à l'invasion progressive des Saxons initialement venus les protéger, les rois et seigneurs de Cymru (Pays de Galle), Kernow (Cornouailles) et Yr Hen Ogledd (le Vieux Nord/Calédonie) se sont rassemblés pour former le Conseil de Bretagne et ont élu un Haut Roi en la personne de Gwrtheyrn, alias Vortigern, puis le romain Ambrosius Aurelianus qui prit le nom d'Emrys Wledig en montant sur le trône de Powys.
Bien qu'il ait permis aux Bretons de nombreuses victoires face aux envahisseurs, le Haut Roi se fait vieux et doit penser à désigner un successeur. D'aucuns pensent que c'est la raison pour laquelle il a convoqué le Conseil de Bretagne pour une réunion à Caer Lundein (Londres), en plein Lloegyrr (territoires perdus face aux Saxons), la cité étant un symbole de la résistance bretonne face à l'envahisseur depuis qu'y fut enterrée la tête de Brân le béni, fils légendaire du dieu Llyr. Nombreux sont ceux qui pensent qu'il choisira son gendre, Einion ap Cunedda, l'impétueux roi du Gwynedd.


Scénario 1 : Le Conseil de Bretagne

Mars 485.
A l'annonce du Conseil de Bretagne, tous les souverains de l'île réunissent leurs gens et préparent leur voyage. Mais parmi tous ces grands seigneurs, on peut remarquer de petites gens perdues dans cette agitation.
En Ynis Mon, le Haut Druide Myrddin vient chercher son assistant Rhodri et engage un mercenaire, Aled, comme garde du corps. Il a bien l'intention de se rendre au Conseil même s'il n'a pas été invité.
Chez les Corniques, le cymbrog Gwalwyr est contacté par Meirchion ap Custennyn, souverain de Kernow et roi de Dyfeint, qui le charge de se rendre à Isea pour y rencontrer la prêtresse Aeronwen jusqu'à Caer Lundein. Cette dernière a été désignée comme émissaire d'Avalon au Conseil de Bretagne et a besoin d'un protecteur sur la route. Bien que réticent à défendre une païenne, le jeune homme est subjugué par son charme et sa compagne fait tout pour l'attacher à sa personne.
Dans le Gwent, le seigneur Caradoc Freichfras prend la route avec son épouse et son frère. Dans l'équipée se trouve Bran ap Lloyd, qui est régulièrement envoyé en avant pour servir d'éclaireur.
Enfin, du Nord arrive le roi de Rheged et Elmet Cwrast le Loqueteux et ses fils Merchion le Long et Masgwid le Boiteux. Parmi leurs gens, l'espion Amerwdwr.

A quelques lieues de Caer Lundein, Myrddin informe ses jeunes compagnons qu'une autre affaire urgente requiert son attention et les charge de se rendre au Conseil de Bretagne à sa place, avant de se changer en corbeau et de s'envoler vers les cieux en les plantant au beau milieu des marécages. Rhodri et Aled voient alors apparaître un chariot bâché qui se dirige dans leur direction et est soudain attaqué par des brigands saxons qui le renversent dans une ornière et entreprennent de le piller. Bran arrive au même moment en vue de la scène et sort son arc avant de se cacher dans les buissons. À une courte distance derrière lui se trouvent Gwalwyr et Aeronwen qui viennent de croiser la route d'un convoi à l'allure misérable qu'ils soupçonnent d'être composé de bandits.
Bran et Aled se rendent subitement compte que le chariot est occupé par une jeune fille visiblement furieuse de ce contretemps et décident de se porter à son aide, mais avant que le mercenaire n'ait pu rejoindre la mêlée, les brigands sont mis en pièces par son compagnon druide sous forme d'ours ou percés de flèches par le rôdeur. Alors que Rhodri reprend forme humaine, il est chaleureusement remercié par l'occupante du chariot qui s'avère être Alanna ferch Brynach, l'une des nombreuses filles de Brychan ap Anlach, protecteur du Brycheiniog. Les jeunes gens sympathisent et reprennent la route, tandis que Bran tente de remonter la piste des Saxons malgré la nuit tombante.

Arrivés à Caer Lundein, les voyageurs décident pour la plupart de se rendre au palais du gouverneur où ils ont la possibilité de séjourner jusqu'à la réunion. Néanmoins, Aeronwen désire aller dans une auberge pour gagner quelque argent grâce à son chant et, par ses manières aguicheuses, finit par excéder Gwalwyr qui la gifle et se rend dans l'ancien amphithéâtre de la ville pour prier Dieu de lui pardonner les pensées impures qu'il a pu nourrir pour cette vile tentatrice.
Tandis que cette dernière déshonore sa fonction en se prostituant (sic) pour quelques pièces d'or, Rhodri, Aled et Amerwdwr accompagnent Alanna jusqu'à son père qui leur réserve un accueil viril et tonitruant et les invite à boire un verre.
Quelques heures plus tard, Gwalwyr sort de son recueillement pour se rendre compte que, pendant qu'il priait, on lui a dérobé son cheval. En panique, il malmène un mendiant afin d'obtenir des informations sur son voleur, puis corrompt un autre miséreux afin d'obtenir davantage d'informations, avant de retrouver sa monture dans une maison délabrée du quartier des temples. Il interroge le propriétaire des lieux pour s'assurer qu'il s'agit bien de son voleur, et l'exécute sans somation avant de fouiller sa maison, avant d'y trouver un bébé qu'il décide de garder en souvenir - et aussi un peu en pénitence. Le jeune aristocrate décide finalement de se rendre au palais du gouverneur, puis repart, puis revient, puis repart, puis revient au matin avec un bébé sale et affamé dont il ne sait vraiment comment s'occuper.

Finalement, tout le monde se retrouve au Conseil de Bretagne. Après les politesses d'usage, la situation dégénère lorsqu'Emrys Wledig désigne son petit-fils Arthur comme héritier, provoquant l'ire d'Einion, le père de ce dernier. Certains accueillent la nouvelle avec enthousiasme ou fureur, d'autres semblent davantage consternés ou désintéressés. Rhodri essaie d'interroger les dieux et découvre en jetant ses os que tous les présagent annoncent un destin glorieux pour Arthur. Sa voix se perd dans le vacarme général, mais il parvient à signifier son soutien au futur roi. Celui-ci tente de ramener le calme et entame un long discours pour rassurer ses opposants sur ses compétences, mais il ne fait que renforcer chacun dans ses positions et amplifie la colère de son père. C'est alors qu'arrive Myrddin, qui annonce que le garçon est élu des Dieux devant tous les souverains de l'île. Alors qu'il est pris à partie par un prêtre chrétien, Einion quitte la salle furieux, suivi de ses alliés. Cwrast le Loqueteux ordonne discrètement à Amerwdwr de rester pour surveiller la suite des événements, mais l'espion était déjà trop occupé par ses rêveries nécrozoophiles pour remarquer ce qui se passait autour de lui.
Finalement, Myrddin invita nos héros à se réunir dans sa chambre pour leur donner une mission. Ils devront accompagner le jeune Arthur jusqu'à Ynis Mon afin qu'il y soit béni par les ancêtres et les dragons et le seconder dans sa quête du trône de Bretagne. Tous partent donc dans la précipitation, sauf Amerwdwr qui était toujours seul dans la salle du conseil.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Keltia, rapports de parties
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yggdrasill, rapports de parties
» Rapports psychiatriques.
» "La vie humaine se compose de deux parties : on tue le temps, le temps vous tue." [PV]
» Briséris ➷ Je ne crois ni au partie républicain, ni au partie démocarate. Je crois qu'aux parties génitales»
» Commentaires sur les parties et plus si affinités...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Confrérie Prolétaire des Trolls :: Archives :: Archives :: Archives JDR-
Sauter vers: