Confrérie Prolétaire des Trolls
Si tu n'es pas enregistré, enregistre toi !
Si tu n'es pas connecté, connecte toi !
Rejoins la lutte !


Forum de Jeu de Rôle et de Grande Stratégie amateur
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nouvelle ère guarachéenne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kevin13
La victoire jusqu'à Jérusalem !
La victoire jusqu'à Jérusalem !
avatar

Messages : 1691
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 23
Localisation : LYON ! (oui Lyon ^^)

MessageSujet: Nouvelle ère guarachéenne   Dim 8 Mar - 23:42

Voilà un petit mv pour le lol ou SergueiBorav est mon cartographe.

Nouvelle ère guarachéenne

Situation:
Janvier 2015, le Guaracha sort d'une longue guerre civile qui a vu la victoire de la démocratie. Pendant la Révolution Glorieuse ( nommé ainsi par le leader éclairé.) la criminalité n'a cessé d'augmenter et aujourd'hui corruption et guerre de gangs sont le quotidien du Guaracha et de sa capitale Quito. De nombreuses armes circulent illégalement ainsi que de la drogue et le gouvernement qui vient de se mettre en place (vous) doit combattre les différentes crises. Pour couronner le tout la Poneyroumanie voisine connaît également des troubles et la population fuit en masse les émeutes des "déments" comme les appelle volontiers les réfugiés poneyroumains.
Allez vous redresser le Guaracha ? Comment allez vous sauver le pays de la ruine et de la misère ? La situation en Poneyroumanie va-t-elle être envahissante ? La population sera-t-elle entièrement acquise à la cause du leader ? À vous de jouer !

Les règles:
Le Guaracha vient de terminer sa révolution, la mission du leader éclairé (SergueiBorav) est de créer un gouvernement dans un premier temps et puis il faudra agir chacun dans son domaine afin de redresser le pays.
Donc le président va déterminer le nombre de ministère et nommer un premier ministre qui à son tour nommera chacun des ministres. Le président leur allouera à chacun des fonds et une mission pour sortir le pays de la crise.
Il y trois postes militaires au début qui seront désigner par le président ( on en fera plus s'il y a des joueurs sans fonction.) il y a deux colonel du premier et du second régiment de l'armée du Guaracha libre et le commandant de la garde civil de Quito.

Comment jouer ?
Pour vous inscrire il faut un nom un âge un background et pourquoi pas une ambition avouée ou tout ce que vous voulez qui semble pertinent. Une fois le nombre de joueurs suffisant atteint, le jeu est lancé et SergueiBorav nomme les militaires puis le premier ministre et créer les ministères. Ensuite le premier ministre donne un rôle à chaque joueur et je donne publiquement le budget public que SergueiBorav distribue.  Ah ! Et tout se sait au Guaracha donc toutes les actions sont publiques. Vous recevrez des stats en temps voulu et les choses évolueront en fonction de la situation. Je posterais des mini-tour récapitulatif avec interventions des différents pnj et autres événements aléatoire. Rien n'est stable et le jeu peut évoluer à tout moment.

Le but du mv ?
Devenir calife à la place du calife ? S'enrichir ? Être la clé de voûte du rétablissement guarachéen ? Ou tout simplement survivre ? À vous de voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flovic
La barbarie à visage humain
La barbarie à visage humain
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 14/01/2013
Age : 22
Localisation : Néant

MessageSujet: Re: Nouvelle ère guarachéenne   Lun 9 Mar - 0:05

Juan Paquito est un guarachéen de 34 ans qui a vécu dans la misère de Guaracha, il prétend être l'élu qui sauvera le pays, dans son enfance il a perdu ses parents à cause de la lèpre. Il fut logé dans la crasse et les clodos. A sa majorité il fut redressé par une famille ouvrière, où il fut logé et nourrit.
Ils le considérèrent comme un fils, un "prodige" disait - il. Deux ans après, il s'engagea dans l'armée Guarachéenne où il fut maltraité, mais pour la gloire de son pays il persista à l'effort jusqu'à l'exploit afin de faire ses preuves. Maintenant il a pour ambition d'être choisit par le leader suprême car c'est son destin de sauver le pays du mal qui l'habite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.ville-dunkerque.fr/a-la-une/
Temudhun Khan
Combattant suprême
Combattant suprême
avatar

Messages : 2499
Date d'inscription : 20/12/2011
Age : 29

MessageSujet: Re: Nouvelle ère guarachéenne   Lun 9 Mar - 0:09

José Conejo, 32 ans, a profité des troubles de la Révolution Glorieuse pour s'évader de l'hôpital psychiatrique de Santa Maria de l'Alienación, où il avait été recruté comme gardien. Il faut dire que le docteur Franquenstez l'avait récemment promu au rang de cobaye, et José n'appréciait pas vraiment ses nouvelles fonctions. Il a également veillé à faire disparaître le dossier calomnieux qui le présentait comme un mythomane schizophrène à tendance paranoïaque et décida de se lancer dans la politique.
Il a aujourd'hui l'ambition de devenir Roi des Dauphins, des Lapins et des Guarachéens et de se venger des mauvais traitements infligés par le docteur Franquenstez.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
SergueiBorav
L'homme que nous aimons le plus
L'homme que nous aimons le plus
avatar

Messages : 2200
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28

MessageSujet: Re: Nouvelle ère guarachéenne   Lun 9 Mar - 0:43

Juan Dinero, 18ème président du Guaracha depuis peu de temps, né à Sansere dans les faubourgs de Quito il devint papetier après la guerre dite du "Massacros" durant laquelle il s'engagea dans la résistance après avoir milité pour la collaboration avec l'occupant Ponéroumain.

Très tôt engagé dans différents mouvements corporatistes et syndicalistes, il dénonce le parlementarisme omniprésent et décadent de la présidence Boravos et s'impose comme leader des grands mouvements de grève qui viendront.

Lourdement réprimés par l'armée, ces mouvements deviendront révolution et Juan s'emparera du pouvoir avec cette phrase qui n'est pas restée très célèbre : "J'ai passé ma vie à défendre les petits, c'est pas pour les laisser me chier sur les pompes maintenant !"

_________________
Spoiler:
 

глупый

Sauvez nos RolePlays, mangez un Quendri !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pays-virtuel.jdrforum.com
Dodo
Le conquérant du pain
Le conquérant du pain
avatar

Messages : 1156
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Nouvelle ère guarachéenne   Lun 9 Mar - 0:43

Helmut Grunegold, les 70 ans bien sonnés, a toujours été un écologiste, comme il tient à le rappeler aux amis qui visitent sa demeure verte des montagnes guarachéennes. La larme à l'oeil, il n'hésite pas à rappeler le souvenir de José Dodos, son ami personnel, exécuté par les tyrans sud-américains.

Immigré suisse récent, suite à la chute du Régent et de son régime despotique, il a décidé de s'établir au Guaracha pour faire vivre la mémoire de son ami et compagnon de lutte de toujours. Prêt à mettre l'immense fortune bancaire qu'il a acquise dans les années 70 suite à d'audacieux investissements, plein de bonne volonté et d'esprit bolivaro-démocratico-raonien, il fera face à tous les problèmes.

_________________
Aedhr a écrit:
Parce qu'au moins, Dodo à l'intérêt de donner des arguments logiques.

Beregil a écrit:
Pourquoi parle-t-on soudainement de viol et de pornographie quand le nom de Wellan est cité ?

Citation :
[23:08:52] Anthonyuss : Et toi Arz, tes exploits sur Warcraft ?
[23:09:21] Arzgluf : afk

Grand Capitaine Haddockov du CPTS Licorne.
C'est une prosopopééééééée... Qui dit "Non non, non non, nooooon !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle ère guarachéenne   Lun 9 Mar - 1:01

Juan-José El José Del Juan, 31 ans, a profité de la Révolution et des concentrations d'hommes et de femmes se battant pour leur idéaux afin d'aller mendier quelques pièces auprès de ces personnes, un enfant étrange, toujours endormi à la main. Ayant l'art de manipuler les gens, il s'est fait une vrai petite fortune sur le dos de leur crédibilité, et il a décidé de l'utiliser pour aider le Leader Suprême dans sa tâche, tout en menant la résistance et entrer en politique.


Sivlio, il doit y avoir un Juan ou un José dans ton histoire, désolé. Tu la refais.
La modération.


Dernière édition par Silvio007 le Lun 9 Mar - 13:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SergueiBorav
L'homme que nous aimons le plus
L'homme que nous aimons le plus
avatar

Messages : 2200
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28

MessageSujet: Re: Nouvelle ère guarachéenne   Lun 9 Mar - 2:13

Le président Dinero a décidé de doter le pays de Guaracha d'une nouvelle constitution, établissant l'organisation du gouvernement, les élections libres et la gestion globale du pays.

Le gouvernement sera composé des postes suivants :

- Premier ministre : Chargé de nommer les ministres et préfets de la capitale
- Ministre de la justice : Chargé de rendre une sentence juste et appropriée lors des procès qui ne manqueront pas de survenir, il nomme également un procureur et un défenseur.
- Ministre de la guerre : Chargé de nommer les généraux des différentes forces armées
- Ministre de l'économie : Chargé de faire gagner des sous au pays
- Ministre des affaires étrangères : Chargé de demander de l'aide au pays riches et d'impressionner les pays pauvres.
- Préfets de la capitale : Responsable de la gestion des différents districts de la capitale, le district central sera sous la direction du premier ministre.

Répartition du budget :
- Le ministre de l'économie donnera au président l'enveloppe, contenant l'argent disponible chaque nouvelle année.
- Le président établira un budget pour les différents ministères, armées et préfectures, ce budget devra ensuite être voté par les quatre préfets et le premier ministre.
- Si le budget est accepté, l'argent est alors débloqué pour chaque poste.

Justice :
- Le président est le seul à pouvoir intenter un procès.
- Le ministre de la justice devra alors nommer un procureur et un avocat de la défense.
- Le ministre de la justice rend verdict après débats entre le procureur et la défense.

Militaire :
- Le ministre de la guerre nomme les chefs des différentes forces armées
- Tous les soldats et chefs d'armée doivent prêter le serment suivant au président du Guaracha :
"Moi *nom*, jure de récompenser l'amour par la fidèlité, l'honneur par la valeur et la vengeance par le parjure, au nom de tout ce qui est saint, de la Sainte église catholique, la grande nation du Guaracha et Juan Dinero son président aimé. Sur le drapeau et sur ma vie, je le jure !"
- Le président doit ensuite cracher dans les paumes entrouvertes du chef d'armée pour valider la nomination.

Statut du président :
- Le président et le ministre de la justice sont sous le coup d'une immunité judiciaire et ne peuvent être mis en procès.
- Le président est le chef suprème des armées Guarachéenne, dans le cas d'une impossibilité présidentielle, le ministre de la guerre devient le chef suprème des armées et non pas le président par intérim.
- La succession présidentielle suit l'ordre suivant :
Président : Premier ministre : Ministre de la justice : Ministre de l'économie : Ministre des affaires étrangères : Ministre de la guerre : Election d'un préfet par ses pairs : Election d'un chef d'armée par ses pairs
- Le président touche un salaire établi de 30.000 Boravpesos, les autres membres du gouvernement touchent un salaire de 10.000 boravpesos, les prefets et chefs d'armée 5.000 boravpesos.
- Le président, comme les ministres, agissent par décret officiel et public, avec le budget qui leur est alloué et dans les limites légales de leur poste.

Elections :
- Des élections présidentielles seront tenues tous les ans, le président et le ministre de la guerre possèdent le droit d'annuler des élections en cas de problème national.
- Les élections sont ouvertes à tous les citoyens Guarachéens libres et âgés de plus de 18 ans.
- Il n'y a pas de limite au nombre de mandats pouvant être effectués.

La présente constitution devra être validée, négociée ou refusée par les premiers membres du gouvernement, les premiers préfets et les premiers chefs d'armée nommés. Il va sans dire que si le vote ne passe pas, les votants n'auront plus aucune légitimité à occuper leur poste et leur nomination sera alors nulle et non avenue.

_________________
Spoiler:
 

глупый

Sauvez nos RolePlays, mangez un Quendri !


Dernière édition par SergueiBorav le Lun 9 Mar - 2:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pays-virtuel.jdrforum.com
SergueiBorav
L'homme que nous aimons le plus
L'homme que nous aimons le plus
avatar

Messages : 2200
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28

MessageSujet: Re: Nouvelle ère guarachéenne   Lun 9 Mar - 2:13

J'attends d'avoir plus de candidats pour nommer des gens !

_________________
Spoiler:
 

глупый

Sauvez nos RolePlays, mangez un Quendri !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pays-virtuel.jdrforum.com
Arkantos
Poujadiste à oeillères
Poujadiste à oeillères
avatar

Messages : 1514
Date d'inscription : 31/10/2011
Localisation : Flandroisie françoise mais flamingante !

MessageSujet: Re: Nouvelle ère guarachéenne   Lun 9 Mar - 11:29

Juan-Maria El Peno. Nationaliste convaincu à la langue bien pendue et aux sarcasmes acérés.
C'est un vétéran du paysage politique, en effet il s'est lancé dans sa carrière au retour de la guerre de l'Alagaria, qui était alors une colonie du Guaracha depuis plus d'un siècle. Cependant les autochtones : les amérindiens magrèbinos ne l'entendaient pas de cette oreille et prirent leurs indépendances. Depuis, il ne supporte pas de voir son pays envahi par la racaille indigène, il rêve de revenir aux heures les plus lumineuses de son histoire, comme ce fut le cas durant la dictature de Felipe Petino, El Mariscal pour les intimes.


Documento por favor !


Dernière édition par Arkantos le Lun 9 Mar - 17:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SergueiBorav
L'homme que nous aimons le plus
L'homme que nous aimons le plus
avatar

Messages : 2200
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28

MessageSujet: Re: Nouvelle ère guarachéenne   Lun 9 Mar - 16:11

Par décret présidentiel, les modifications suivantes ont été apportées à la constitution Guarachéenne :

- Les postes de ministres peuvent être cumulés avec des postes de chefs d'armée ou de préfets.
- Le cumul des mandats de préfet n'est pas autorisé
- Le cumul des postes de chef d'armée n'est pas autorisé
- Le poste de ministre de la guerre est fusionné avec le ministère des affaires étrangères

Un second décret présidentiel nomme Juan Maria El Peno au poste de premier ministre, charge à lui de nommer le gouvernement et les préfets.

_________________
Spoiler:
 

глупый

Sauvez nos RolePlays, mangez un Quendri !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pays-virtuel.jdrforum.com
Varden
Révolution de l'aile droite
avatar

Messages : 419
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Nouvelle ère guarachéenne   Lun 9 Mar - 17:00

José Juan Rodriguez Lopez Pérez Gonzalez Dominique Straussez-Kahnez, plus connu sous le nom de JJRLPGDSK, ou encore DSK pour les intimes.

Il a commencé a se faire connaitre avec des petits boulots à la fac. Principalement des arnaques qu’il montait pour payer ses études de droit. Son plus grand coup fut quand même la création d’une assurance étudiante afin d’éviter de payer les amendes lié aux non payement des transports en commun. De là il obtient le soutient de nombreux étudiants, et créa son syndicat dans sa fac, bien entendu il en profita pour soutirer l’argent des cotisations avec un petit jeu comptable. La gloire, l’argent,… le succès ne tarda pas a suivre avec les filles, mais les problèmes aussi… -suite du dossier classé-.

-Suite du dossier non classé-
Afin de fuir une accusation de viol, il s’engagea dans l’armée, pendant son service il rencontra le fils d’un des membres du Grand Orient de Guaracha avec qui il se lia d’amitié. Une fois son service terminé, il s’acheta sa licence de droit, entra dans l’ordre du Grand Orient de Guaracha, et organisa les premières soirées libertines du Grand Orient de Guaracha. Il commença sa carrière d’avocat en tant que conseil juridique et fiscal, d’ou il continua encore de tirer de grand profit, pouvant ainsi se payer les plus grandes suites d'hôtel ou il invitait du joli monde. Sa renommé lui permit d’enseigner dans les universités les plus prestigieuses (au plus proches des étudiantes) et d’animer des conférences sur le droit et l’économie (où les assistantes étaient toutes sélectionné sur des critères parfaitement partiels) . Il continua en parallèle sa carrière d’avocat d’affaires puis s’intéressa à la politique quand il compris que les choses bougeaient en Guaracha. En effet il y avait du fric a se faire... Mais surtout des femmes à l'horizon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beregil
Maître Platypus
Maître Platypus
avatar

Messages : 381
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Nouvelle ère guarachéenne   Lun 9 Mar - 17:19

Juan-Manuel Barroso, Guarachéen de 42 ans, est un juriste de formation. Diplômé de l'Université de Droit de Quito, il a embrassé la carrière de magistrat en tant que juge d'instruction. Non-affilié à un parti et s'attachant avant tout et surtout à la lutte contre le crime, il fut parfois regardé avec un certain mépris du fait de son absence d'engagement politique, mais ses résultats comme enquêteur et juriste sont irréprochables.  En tant qu'expert en droit pénal, en procédures civile et pénale et en droits fondamentaux, il fut nommé à la Cour Suprême du Guaracha peu de temps avant la Révolution Glorieuse. Lors de cette dernière, il était hors du pays pour assister, en tant que représentant de la Cour, à une conférence internationale à Oxford sur la thématique "le droit pénal limite-t-il réellement les libertés fondamentales ?".

De retour à Quito, il fut atterré par les premiers rapports sur la criminalité et les désordres publics, qu'il s'engagea à combattre tant que cela lui serait possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabian_
La moitié de l'humanité
La moitié de l'humanité
avatar

Messages : 1380
Date d'inscription : 04/12/2011

MessageSujet: Re: Nouvelle ère guarachéenne   Lun 9 Mar - 18:41

Juan-Paulo di Mammano est un fier enfant de 7 ans, guarachéen de souche. Ayant brillamment terminé son CE1 option coloriage avec une note de A+, il entame sa classe suivante, déterminé à œuvrer dans l'intérêt du peuple. Il a déjà une foule de sympathisants parmi les CP et les CM1 auxquels il a garantit des bonbons gratuits en échange de leur soutien. Depuis, Paulo et ses sbires font du porte-à-porte et vendent des tombolas pour créer leur parti.

Il a pris une part active à la révolution : il a posté des messages de soutien à la révolution sur Twitter avec le compte de ses parents, parce que c'est un pire hacker et tout. Et parce que les dits-parents étaient endormis.

Réaliste, il sait qu'il va devoir développer sa culture générale, son sens de la stratégie et son charisme. Pour cela, il a respectivement regardé tous les épisodes de Yu-Gi-Oh! Guaracha (un jeu de cartes avec cigares), il est le roi de la cour de récré quand il s'agit de jouer aux billes et enfin, et non pas des moindres, il arrive à convaincre ses parents de lui filer des thunes pour aller acheter des chewing-gum à l'épicerie du coup.
Et en les mâchouillant, il se disait que quand il sera grand, il rachètera l'épicerie. Puis la fabrique de chewing-gum, parce qu'ils sont vraiment pas bon.

_________________
Dodo a écrit:
Eh bien, j'ai Découvert que le Titan du chaos novateur a décidé de créer des règles. C'est plutôt... Novateur, effectivement, pour un Titan du chaos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Hames
Plus français que vous
Plus français que vous
avatar

Messages : 556
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: Nouvelle ère guarachéenne   Lun 9 Mar - 19:13

Alvaro Santiago de Bolivar y Morales, agé de 53 ans, est un homme d'Eglise de Guaracha. Entré à sa majorité au séminaire, il devient prêtre et sert à son niveau, comme toute l'Eglise locale, la politique du Régent bien-aimé. Il est réactionnaire et conservateur sur les valeurs sociales, mais partage une compassion certaine lorsqu'il s'agit de charité, d'aide à son prochain. En somme, il est tenant du courant national-catholique. Il parvient, par son action auprès des pauvres comme des plus riches de se faire remarquer par sa hiérarchie. Lorsqu'en 2015, l'archevêque de Guaracha prend sa retraite, celui-ci le recommande pour sa succession, recommandation qui sera suivi puisqu'il est intronisé à sa nouvelle charge quelques temps plus tard.
Très rapidement, il se met à la disposition de la nation pour la servir au mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
kevin13
La victoire jusqu'à Jérusalem !
La victoire jusqu'à Jérusalem !
avatar

Messages : 1691
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 23
Localisation : LYON ! (oui Lyon ^^)

MessageSujet: Re: Nouvelle ère guarachéenne   Lun 9 Mar - 21:15

Radio libre Guaracha à l'antenne !
Enfin le gouvernement est stabilisé la guerre est finie et nous souhaitons tous un futur agréable !
Le paysage politique est en plein mouvement et s'enrichit de nouvelles personnalités. Les échos du peuple sont les suivants :
En premier ministre le peuple est divisé entre juan-maria el peno qui est un nationaliste confirmé et rassurerait la population ou encore DSK comme on le surnommé déjà qui est un socialiste qui aime la fête et ferait bouger le pays. Et enfin alvaro Santiago de bolivar y morales d'un mouvement nouveau au Guaracha et qui est un rassembleur.
Le poste de ministre de la justice ne donne que deux candidats cohérent aux yeux des guarachéen, DSK déjà évoqué et juan-manuel barossa qui semble un homme juste et bon mais surtout efficace.
Le peuple est largement en faveur de Juan paquito pour le poste de ministre de la guerre son nationalisme et son expérience serai un atout bien que DSK ai son petit mot à dire mais il peine à se faire aimer à se poste.
Pour les guarachéens il semble évident que seul un riche peut être ministre de l'économie et donc le suisse est tout naturellement tout désigner.
Pour le Guaracha et ses habitants le poste des affaires étrangères il faut du dynamisme comme José canejo ou bien sembler être l'avenir du pays comme le jeune mais néanmoins ambitieux Juan-paulo di mammano qui avec son côté mignon ferait faire fondre le coeur de n'importe quel tyran.
Enfin comme préfet de la capitale tout le monde voit juan-jose el José del Juan qui est jeune et intelligent et qui malgré la guerre à su bâtir sa fortune.
Le peuple et radio libre Guaracha s'en remettent totalement au leader pour les prises de pouvoir !
Gloire au Guaracha gloire au leader.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkantos
Poujadiste à oeillères
Poujadiste à oeillères
avatar

Messages : 1514
Date d'inscription : 31/10/2011
Localisation : Flandroisie françoise mais flamingante !

MessageSujet: Re: Nouvelle ère guarachéenne   Mar 10 Mar - 18:18

Nous acceptons avec joie cette nomination au poste de premier ministre. J'espère pouvoir mener une politique ferme et efficace en vu de rendre à notre grande nation son prestige, terni par les récents événements.
Par ailleurs nous annonçons avoir trouvé notre prochain ministre de la justice en la personne de Juan-Manuel Barroso. Nous souhaitons également faire savoir que l’archevêque  Alvaro Santiago de Bolivar y Morales semble tout désigné pour obtenir le poste de ministre des affaires étrangères et de la guerre, ce n'est que juste rémunération après ce que l’Église a fait pour notre belle nation, n'est ce pas. Enfin, je trouve fort dommage que les seules personnes pouvant prétendre au poste de ministre de l'économie soient des matamores, des tartarins, des bluffeurs. Ainsi, et pour le moment je préfère confirmer personne à ce poste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SergueiBorav
L'homme que nous aimons le plus
L'homme que nous aimons le plus
avatar

Messages : 2200
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28

MessageSujet: Re: Nouvelle ère guarachéenne   Mar 10 Mar - 20:04

Le président rappelle à monsieur Helmut Grunegold que ce n'est pas parce qu'il a une grande gueule que ce qu'il dit est vrai !

_________________
Spoiler:
 

глупый

Sauvez nos RolePlays, mangez un Quendri !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pays-virtuel.jdrforum.com
Arkantos
Poujadiste à oeillères
Poujadiste à oeillères
avatar

Messages : 1514
Date d'inscription : 31/10/2011
Localisation : Flandroisie françoise mais flamingante !

MessageSujet: Re: Nouvelle ère guarachéenne   Mer 11 Mar - 19:31

Bien ... a mon grand regret j'annonce que monsieur Helmut Grunegold est nominé au poste de ministre. Il va sans dire que j'aurais préféré voir mon épicier à ce poste, cependant le pauvre homme s'est fait lyncher ce matin par sa clientèle, à cause d'une histoire sur le prix des oranges. Mais nul doute qu'il était moins voleur que notre actuel et nouveau ministre de l'économie ...

Enfin les ministres des affaires étrangères, et de l'économie sont respectivement préfets des second et troisième districts. Enfin après consultation populaire nous donnons les trois dernières préfectures aux très populaires Juan Paulo di Mammano, Juan-José El José Del Juan et Juan Paquito. Sans nul doute que l'estime que la population porte à ces ... personnes leur sera d'une précieuse aide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelle ère guarachéenne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle ère guarachéenne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Underworld : Nouvelle ère [DVDRiP]
» Mission de rang D : Préparation d'une nouvelle ère
» Hunger Games - La nouvelle ère - RPG
» [RP Équipage] Une nouvelle ère
» [UPTOBOX] Age of Heroes [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Confrérie Prolétaire des Trolls :: Archives :: Archives :: Archives MV-
Sauter vers: