Confrérie Prolétaire des Trolls
Si tu n'es pas enregistré, enregistre toi !
Si tu n'es pas connecté, connecte toi !
Rejoins la lutte !


Forum de Jeu de Rôle et de Grande Stratégie amateur
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [TLK]The Last Kingdom

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Dodo
Le conquérant du pain
Le conquérant du pain
avatar

Messages : 1152
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: [TLK]The Last Kingdom   Ven 6 Mar - 17:26

Tu peux jouer Tamworth, vu que l'armée de Mercie les a abandonnés !

TROLOLOLO

_________________
Aedhr a écrit:
Parce qu'au moins, Dodo à l'intérêt de donner des arguments logiques.

Beregil a écrit:
Pourquoi parle-t-on soudainement de viol et de pornographie quand le nom de Wellan est cité ?

Citation :
[23:08:52] Anthonyuss : Et toi Arz, tes exploits sur Warcraft ?
[23:09:21] Arzgluf : afk

Grand Capitaine Haddockov du CPTS Licorne.
C'est une prosopopééééééée... Qui dit "Non non, non non, nooooon !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Temudhun Khan
Combattant suprême
Combattant suprême
avatar

Messages : 2497
Date d'inscription : 20/12/2011
Age : 29

MessageSujet: Re: [TLK]The Last Kingdom   Ven 6 Mar - 17:55

Joue la rose des vents !

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkantos
Poujadiste à oeillères
Poujadiste à oeillères
avatar

Messages : 1512
Date d'inscription : 31/10/2011
Localisation : Flandroisie françoise mais flamingante !

MessageSujet: Re: [TLK]The Last Kingdom   Ven 6 Mar - 18:12

Joue Aragorn !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [TLK]The Last Kingdom   Ven 6 Mar - 18:15

Joue la triple Royauté en Irlande !
Revenir en haut Aller en bas
Fabian_
La moitié de l'humanité
La moitié de l'humanité
avatar

Messages : 1377
Date d'inscription : 04/12/2011

MessageSujet: Re: [TLK]The Last Kingdom   Sam 7 Mar - 16:13

Tout le monde a ses stats !

Actions du tour 2 pour le mercredi 18 mars plz

_________________
Dodo a écrit:
Eh bien, j'ai Découvert que le Titan du chaos novateur a décidé de créer des règles. C'est plutôt... Novateur, effectivement, pour un Titan du chaos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SergueiBorav
L'homme que nous aimons le plus
L'homme que nous aimons le plus
avatar

Messages : 2199
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 27

MessageSujet: Re: [TLK]The Last Kingdom   Mar 10 Mar - 14:58

Le roi de Northumbrie annonce officiellement s'être réuni avec ses alliés, au cours de cette réunion, la décision a été prise de former une entité plus forte et plus unie. Le Royaume de Bretagne ainsi créé a pour objectif de rassembler tous les peuples des îles de Bretagne et d'Irlande sous une même bannière pour faire face plus efficacement aux menaces qui surviennent déjà. Le roi de Northumbrie a été choisi par ses alliés pour devenir le premier roi de Bretagne et c'est avec une volonté de fer et un profond respect pour ses nouveaux vassaux qu'il compte diriger le pays.

Le roi se fait gardien des droits et bonnes coutumes des peuples britanniques. Les décisions royales se font par débats entre les différents vassaux, le roi arbitre les débats et chaque vassal se retrouve à égalité, faisant fi de sa force, de sa situation ou de sa fortune. Le roi se garde le droit de parler au nom du royaume lors d'échanges diplomatiques bien que les vassaux puisse avoir leur propre diplomatie tant qu'elle n'est pas en contradiction avec la diplomatie Royale.

Une complète transparence économique et militaire est instaurée lors des débats entre vassaux, le roi lui même y est soumis.

Les vassaux du royaume sont invités à prêter officiellement allégeance pour faire taire les cyniques, Francs ou Vikings qui doutent de notre union et de notre détermination.

Nous invitons les vassaux du roi de Mercie à rejoindre le royaume et à abandonner la cause folle d'un roi qui s'obstine dans une guerre qu'il ne peut gagner.

_________________
Spoiler:
 

глупый

Sauvez nos RolePlays, mangez un Quendri !


Dernière édition par SergueiBorav le Mar 10 Mar - 16:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pays-virtuel.jdrforum.com
Arkantos
Poujadiste à oeillères
Poujadiste à oeillères
avatar

Messages : 1512
Date d'inscription : 31/10/2011
Localisation : Flandroisie françoise mais flamingante !

MessageSujet: Re: [TLK]The Last Kingdom   Mar 10 Mar - 15:51

Nous, Edmund roi des Angles de l'Est prêtons allégeance au roi de Bretagne Aelle de Northumbrie. Que son règne apporte la prospérité et la paix pour les angles, les saxons, les gallois et les gaéliques, d'Ibernie et de Bretagne.


Dernière édition par Arkantos le Mar 10 Mar - 16:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marvailh Canmore
The Marv from Earth
The Marv from Earth
avatar

Messages : 1308
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 31
Localisation : Duplex de bourgeoise dans l'arrière-pays finistérois

MessageSujet: Re: [TLK]The Last Kingdom   Mar 10 Mar - 16:10

Moi, Constantín mac Cináeda, roi d'Alba, prête également allégeance au roi Aelle de Northumbrie. Puisse-t-il faire preuve d'autant de sagesse que d'honneur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beregil
Maître Platypus
Maître Platypus
avatar

Messages : 380
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: [TLK]The Last Kingdom   Mar 10 Mar - 17:21

Moi, Æthelwulf, roi du Wessex, prête allégeance au roi de Bretagne. Que l'union des Brittons marque le début d'une ère de paix sur l'île.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabian_
La moitié de l'humanité
La moitié de l'humanité
avatar

Messages : 1377
Date d'inscription : 04/12/2011

MessageSujet: Re: [TLK]The Last Kingdom   Mer 18 Mar - 23:54

Il me manque les actions de :
- Beregil
- Marv
- Silvio & hgh les siamois

_________________
Dodo a écrit:
Eh bien, j'ai Découvert que le Titan du chaos novateur a décidé de créer des règles. C'est plutôt... Novateur, effectivement, pour un Titan du chaos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marvailh Canmore
The Marv from Earth
The Marv from Earth
avatar

Messages : 1308
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 31
Localisation : Duplex de bourgeoise dans l'arrière-pays finistérois

MessageSujet: Re: [TLK]The Last Kingdom   Jeu 19 Mar - 19:30

Mais nazifie, bordel oO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabian_
La moitié de l'humanité
La moitié de l'humanité
avatar

Messages : 1377
Date d'inscription : 04/12/2011

MessageSujet: Re: [TLK]The Last Kingdom   Mer 25 Mar - 1:14

Tour 2 - Kamelott sans le roi Arthur

Musique du tour
Carte des mouvements militaires

L’Irlande libre.


Après les invasions vikings, il est peu dire que l’Irlande a su s’unir autour de la figure des rois jumeaux pour bouter l’étranger hors de ses terres. Les Irlandais, conscients de leur infériorité en matière de combat, lèvent une immense armée et se coordonnent pour faire tomber les deux têtes-de-pont scandinaves. Des navires sont affrétés pour contourner l’île et prendre les vikings à revers. Des commissions secrètes auraient d’ailleurs eu lieu entre de puissants chefs vikings de l’île, on parle de milliers de pièces d’or versées en pots-de-vin.

Les Vikings, de leur côté, ne sont pas du tout entrés dans le jeu des Irlandais. A peine ont-ils eu vent que l’armée irlandaise se préparait qu’ils ont emballés toutes les affaires, et ont pillé à n’en plus pouvoir les terres qu’ils contrôlaient, en maintenant l’illusion d’une frontière défendue. Les villages sont saccagés, les femmes et enfants deviennent des esclaves, Dublin est pillé de bas en haut. On dit que les navires débordaient d’or et de richesses à tel point que les hommes devaient laisser des éléments sur la plage. Alors que l’armée irlandaise pénètre les annexions vikings et rencontre une résistance quasi-inexistante, les Vikings quittent l’île et sèment leurs poursuivants, les poches pleins d’or. Les chefs qui ont reçu des pots-de-vin se réjouissent d’avoir doublement entubé les Irlandais.
L’Irlande se réveille unie, mais elle a une sale gueule de bois. De plus, la conscription forcée e et la fin des menaces vikings réveillent les velléités internes contre les rois jumeaux.

La mort du roi Burgred.

Dans le royaume de Gwyneed, le roi de Mercie, Burgred, détenait Deganwy, mais savait que sa situation était plus que précaire. En quelques jours, des unités de guérilla se sont déployées tout autour de la ville, empêchant tout agent de sortir pour aller prendre des nouvelles. Burgred tenait cependant le passage entre Deganwy et la mer, et en profita : il saisit tous les bateaux de pêche qui restaient au port et les remplit de ses Æthelingas, ses unités d’élite. Ces navires partirent en pleine nuit, évitant ainsi les guérillas galloises.
Les saxons arrivent au sud du pays de Galles et se faisant passer pour des hommes du Wessex, parviennent à trouver un chef de guerre gallois cupide prêt à leur louer quelques navires. Ils remontent la côte et rejoignent Deganwy.
Aussitôt les Saxons sortent promptement de la ville, laissant pantois les gallois qui les épiaient et montent prestement dans les navires. Le roi Burgred décide de faire voile vers le Severn et de remonter vers Tamworth pour retourner à sa capitale. Il n’a pas le temps de parcourir vingt nœuds qu’il se fait surprendre par la flotte galloise, qui l’attendait après l’Holy Island. Les hommes du Gwyneed avaient en effet suivi les navires de la terre ferme, et étaient au courant de tous leurs déplacements.
Inférieurs en nombre, dans des navires qu’ils ne connaissaient pas bien et pris par surprise, les Saxons sont massacrés, meurent sous les coups gallois ou noyés avec leurs navires empruntés. Le roi Burgred est capturé. On l’amène au village d’Aberffraw, un village de pouilleux qui sert de capitale depuis la prise de Deganwy. On l’amène devant le roi Mayr (surnommé Dodo) qui se moque longuement de lui avant de le décapiter.
Stefn, le connétable de Tamworth, est nommé régent du Royaume.

Unis contre la menace viking.


Les rois de Northumbrie, d’Alba, d’Est-Anglie et de Wessex se sont réunis pour signer un grand traité de coopération, réunissant leur immense territoire sous une même bannière tout en gardant une forte indépendance : il s’agit du royaume de Bretagne, dont le roi de Northumbrie se fait le principal interlocuteur. Et la force militaire de ce royaume va très vite être testée.

Pour la seconde fois, l’Est-Anglie fait face aux vikings. Mais il ne s’agissait pas ici d’une simple armée de raid ou destinée à établir un avant-poste, mais d’une immense armée, préparée pour le pillage du siècle. Dirigée par le roi Eirick du Hordaland et le jarl rebelle qui connaissait les lieux, leurs milliers d’hommes terrorisent la population. Sachant qu’il ne fait pas le poids en l’état, le roi Edmund se réfugie à Ipswick. Les vikings, pas pressés pour un sou, en profitent pour amplement piller la région et remplissent leurs navires de diverses richesses.
L’Est-Anglie appelle ses alliés à l’aide : le Wessex et la Northumbrie répondent présent, et délaissent la prise définitive de Tamworth pour rejoindre Ipswick. Contrairement à la crainte d’Edmund, les vikings ne fuient nullement et se mettent en ordre de bataille dans les champs près d’Ipswick. Les forces saxonnes totalisent 8000 hommes contre 5000 vikings.

La bataille fait rage et les deux camps avancent rudement. Les Saxons perdent une grande partie de leur infanterie légère dans les charges de cavalerie, mais des piquiers parviennent à les fixer et ceux-ci se font anéantir. De nombreuses flèches volent de part en part et causent d’immenses pertes dans les deux camps. Les vikings ont de bien plus rudes guerriers que les saxons, les berserkirs et les champions de la hirð d’Eirick font de grands exploits et tiennent incroyablement bon contre les Huscarls et les Butescarls des saxons. L’infanterie lourde saxonne, plus nombreuse, plus disciplinée, au prix de lourdes pertes, parvient cependant à briser les rangs vikings et parvient à les repousser, même si ceux-ci résistent pourtant vaillamment. Le roi Eirick sonne la retraite et fait remonter ses hommes sur ses navires. Les vikings perdent les 2/3 de leurs hommes et les Saxons la moitié.

Cependant les Saxons ne laissent pas partir les vikings si facilement, et les navires de l’alliance de Bretagne à proximité poursuivent les navires nordiques. Les bretons ont peut-être triomphé sur terre, mais ils ont en cela oublié que les vikings leur étaient en loin supérieurs en termes de science navale. Près de la ligne d’Hull, le combat s’engage et les vikings abordent les navires saxons avec rage. C’est une grande victoire pour les vikings, les Saxons repartent avec un tiers de leurs navires, le reste est coulé ou aux mains des norvégiens.

Coups dans le dos.


Partis d’Irlande plus riches que jamais, les danois et les norvégiens du Vestfold semblent pourtant ne pas avoir leur dose de bataille pour l’été. Les hommes de Ragnar redescendent et font une « escale » à Winchester, où ils sont rejoints par de puissants jarls suédois. L’armée du Wessex est entrain de combattre les norvégiens près d’Ipswick, la garnison est faible. Les vikings parviennent à rentrer dans la ville, et pillent allègrement tout ce qu’ils peuvent. Mais mieux (ou pire), ils arrivent à forcer l’entrée du palais impérial et s’emparent des coffres de la salle au trésor, les revenus de l’impôt de toute une année rejoint les navires qui repartent vers le nord. En effet, les vikings ne s’attardent pas et ne laissent pas le temps à la défense de s’organiser, ils repartent prestement vers leurs terres. Ragnar, qui était de la partie, aurait fait en mettant les voiles un étrange signe avec son majeur en direction de la côte…

Les gens du Vestfold, à l’inverse, remontent vers le nord, et s’emparent des îles Féroé sans rencontrer de résistances.

Le régent Stefn, à Tamworth, profite de l’absence de ses ennemis pour reprendre des terres à la Northumbrie, au nord, et chasse les derniers pictes qui s’étaient installés là. Il sécurise toute cette zone et s’assure que tout le long de la Tame soit bien protégée.

Sur le continent et en Scandinavie.

L’Empire franc s’étend encore vers l’est, par-delà l’Elbe. Il rencontre une dure résistance des germains là-bas et subit de lourdes pertes à la bataille de Brandenburg, mais triomphe tout de même face à des ennemis totalement indisciplinés. Il soumet toute la région.

Au nord, le Danemark s’étend difficilement vers le Sud, mais noud des alliances en Suède, et marie l’un de ses meilleurs généraux pour cela : c’est-à-dire en fait qu’il n’en a plus d’autre. Son territoire s’étend. Le Hordaland s’étend de la même manière, mais l’échec de la bataille d’Ipswick permet au jarl rebelle de garder son indépendance. Le Vestfold quant à lui, doit affronter des jarls très hostiles à sa progression et progresse seulement le long des côtes.

Carte du tour

_________________
Dodo a écrit:
Eh bien, j'ai Découvert que le Titan du chaos novateur a décidé de créer des règles. C'est plutôt... Novateur, effectivement, pour un Titan du chaos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dodo
Le conquérant du pain
Le conquérant du pain
avatar

Messages : 1152
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: [TLK]The Last Kingdom   Mer 25 Mar - 16:24

Moi, Rhodri Mawr ap Merfyn, roi du Gwynedd, prince d'Aberffraw, prince d'Ynis Môn, rapporte au monde entier la mort de l'envahisseur de Mercie.

Voyez, car à Aberffraw, Burgred le Sanguinaire me fut présenté, et je le décapitai de ma propre main, de ma propre épée, au nom des Gallois qu'il n'a que trop opprimés.

Je fais aujourd'hui une annonce à tout le Pays de Galles. Les membres de l'envahisseur seront montrés dans chaque comté, dans chaque royaume, puis seront plantés sur des pieux le long de la levée d'Offa, pour rappeler aux Merciens que même un siècle après, ils ne sont toujours pas les bienvenus chez nous. La tête restera exposée à Deganwy dès la reprise de la cité.

Qu'on se le dise au Powys, au Deheubarth, dans le Brychennog, le Gwent et le Morgannwg : le Gwynedd ne laissera jamais le Pays de Galles être menacé.
Quant au seigneur qui a loué les navires aux merciens, il est convoqué immédiatement à Aberffraw. S'il ne s'y rend pas pour y recevoir la justice royale suite à son acte de trahison, les troupes royales iront le chercher.

_________________
Aedhr a écrit:
Parce qu'au moins, Dodo à l'intérêt de donner des arguments logiques.

Beregil a écrit:
Pourquoi parle-t-on soudainement de viol et de pornographie quand le nom de Wellan est cité ?

Citation :
[23:08:52] Anthonyuss : Et toi Arz, tes exploits sur Warcraft ?
[23:09:21] Arzgluf : afk

Grand Capitaine Haddockov du CPTS Licorne.
C'est une prosopopééééééée... Qui dit "Non non, non non, nooooon !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SergueiBorav
L'homme que nous aimons le plus
L'homme que nous aimons le plus
avatar

Messages : 2199
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 27

MessageSujet: Re: [TLK]The Last Kingdom   Mer 25 Mar - 16:56

Nous, Sergwulf, roi de Bretagne et de Northumbrie, présentons nos respects les plus sincères au grand roi Rhodri Mawr ap Merfyn et au peuple du Gwynedd pour ses exploits militaires et la mise à mort de l'ennemi des peuples britanniques.

Nous profitons de l'occasion pour renouveler notre amitié et notre alliance avec le royaume du Gwynedd.

Nous adressons également, aux nobles Merciens et particulièrement au régent de Tamworth, une offre de paix : qu'ils cessent de s'obstiner dans la voie de la trahison prise par leur roi fou et déposent les armes, qu'ils ouvrent la ville de Tamworth et rejoignent le Royaume de Bretagne afin de voir leur vie et leur peuple épargnés.

_________________
Spoiler:
 

глупый

Sauvez nos RolePlays, mangez un Quendri !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pays-virtuel.jdrforum.com
Fabian_
La moitié de l'humanité
La moitié de l'humanité
avatar

Messages : 1377
Date d'inscription : 04/12/2011

MessageSujet: Re: [TLK]The Last Kingdom   Mer 1 Avr - 16:32

Stats envoyées !

Je veux les actions pour le jeudi 9 avril !

Vivat !

_________________
Dodo a écrit:
Eh bien, j'ai Découvert que le Titan du chaos novateur a décidé de créer des règles. C'est plutôt... Novateur, effectivement, pour un Titan du chaos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Temudhun Khan
Combattant suprême
Combattant suprême
avatar

Messages : 2497
Date d'inscription : 20/12/2011
Age : 29

MessageSujet: Re: [TLK]The Last Kingdom   Dim 5 Avr - 17:56

Les rois Ragnarr Loðbrók de Danemark et Haraldr Hárfagri de Vestfold se sont rencontrés à la pointe sud-ouest du lac Vänern, à l'extrême nord du territoire du premier. Ils ont prêté serment d'amitié, noué des accords commerciaux et échangé des présents et des cornes d'hydromel, puis ont dressé sur le lieu de leur rencontre une pierre runique confirmant leurs accords et délimitant leurs futures expansions territoriales en Scandinavie. A l'ouest du lac Vänern, ils se mettent d'accord pour ne pas franchir la frontière déjà établie par le Danemark, excepté pour se porter assistance mutuelle. A l'est du lac, la limite est fixée à la rivière Gullspångsälven.

(Pour se faire une meilleure idée des territoires concernés, voir cette carte)

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flovic
La barbarie à visage humain
La barbarie à visage humain
avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 14/01/2013
Age : 21
Localisation : Néant

MessageSujet: Re: [TLK]The Last Kingdom   Dim 5 Avr - 18:08

Haraldr Hárfagri de Vestfold prête serment devant la pierre runique, acceptant les termes du accords.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.ville-dunkerque.fr/a-la-une/
Fabian_
La moitié de l'humanité
La moitié de l'humanité
avatar

Messages : 1377
Date d'inscription : 04/12/2011

MessageSujet: Re: [TLK]The Last Kingdom   Sam 11 Avr - 20:43

Tour 3 - Tout le monde veut prendre sa place

Musique du tour
Carte des mouvements militaires

La vengeance du jarl rebelle.

Le roi Eirick du Hordaland, outré par la conduite du jarl qui a conduit le raid se rend à sa halle et le somme de se rendre. Celui-ci tente bien de convaincre le roi, mais Eirick ne se laisse pas raisonner. La bataille est décidée pour le lendemain sur les collines au-dessus de la ville d’Alrekstådir.
Les troupes du Hordaland se préparent et estiment que le combat sera facile. Mais au petit matin, on s’aperçoit que de l’autre côté sont postés des navires vikings. Et quelle n’est pas la surprise d’Eirick quand il voit marcher contre lui le jarl ainsi que le roi Haraldr Longs-Cheveux du Vestfold et derrière lui sa formidable armée. Mais il n’est possible pour aucun de se défiler : une sanglante bataille fait rage, mais l’écrasante supériorité numérique du Vestfold vient à bout des Hordalandais. Haraldr fait grâce à Eirick, alors que son armée est presque complètement décidée.
Le jarl fait allégeance à Haraldr et le remercie pour son secours.

La fierté des Gallois.

Au Pays de Galles, le seigneur qui a baillé les navires à la Mercie fait voyage jusqu’au Gwyneed afin de solliciter l’assistance de son roi pour aller réclamer compensation au roi de la Mercie par la voie des armes. Mais le roi Mayr considère mal cette demande et décide de châtier ce traître en séparant la tête du reste du corps et en l’accrochant à côté de celle du roi Burgred (enfin ce qu’il en reste).
A cette nouvelle, les seigneurs du Sud, furieux du sort réservé à leur collègue, lèvent des troupes et se portent contre le Gwyneed, amenant avec eux de nombreux civils. De féroces combats éclatent à la frontière, mais les hommes du Gwyneed ont le dessus. Pourtant la révolte contamine les seigneurs du Gwyneed et quelques-uns d’entre eux prennent aussi les armes… Le pays semble plonger dans la guerre civile.

Mouvements dans les Îles.

Loin au nord, le roi d’Alba mène ses soldats contre les seigneurs des Hautes-Terres et des montagnes qui lui résistaient encore. Il débarque dans les Orcades et les Shetlands et les soumet aisément. Ensuite, il fait un élevage de poneys et en est très content, se baladant avec le dimanche.

Dans les Cornouailles, le roi du Wessex se lie par le mariage avec la famille du seigneur local, au terme d’années de rapprochements (souvent onéreux). Cette région rallie officiellement le Royaume.

Mais dans le sud de l’Angleterre, les Vikings décident à nouveau de poser le pied. Une expédition menée par un frère d’armes de Ragnar Loðbrok débarque à proximité de Londres. Mais les agents d’Est-Anglie surveillaient étroitement la Tamise et ont informé Londres de leur arrivée. Les Saxons, de concert, mènent donc les Vikings dans un piège en dégarnissant la zone. Aux portes de la ville, les Danois sont encerclés. Son commandant décide de forcer et s’enfuit avec la moitié de ses hommes, laissant l’autre aux proies des indigènes. Les Saxons subissent très peu de pertes et les Vikings laissent derrière eux environ 700 hommes.

En Irlande, la situation suite au retrait des Vikings est compliquée. Les rois jumeaux investissent pour reconstruire les régions dévastées mais l’insatisfaction gronde. Les rois multiplient les signes d’amitié, ce qui calme certaines ardeurs. Mais les plus radicaux se regroupent autour de quelques chefs hostiles au Connacht-Munster et emmènent leurs troupes au sud du Leinster et s’approprient la région.

Agissements scandinaves en Europe.

De petites troupes peu nombreuses passent l’Elbe et mènent des opérations de pillage. Les Francs les repèrent vite, les vainquent et en interrogent certains. Leur explication sur leurs ordres venant du Danemark rend septique les lieutenants francs, pour qui les deux pays ont des relations pour l’instant cordiales. Décidant de les « interroger » un peu plus, ils apprennent bien vite que c’est le Vestfold qui leur a donné l’argent et les ordres, ainsi que celui de se faire passer pour des danois. La torture franque est toujours de bonne qualité apparemment.

Les danois (les vrais cette fois-ci), continent de progresser en Germanie, ils battent une grande armée près de Zarentin et s’en tirent à peu de frais. L’est semble grand ouvert aux Vikings pour la suite.

Les Norvégiens du Vestfold continuent de s’étendre doucement, ils y parviennent bien au nord (car c’est très peu peuplé), mais ils rencontrent beaucoup de résistance dans le sud et perdent des troupes.

Tamworth ! Marchons sur Tamworth !

Une fois les armées saxonnes rétablis après la grande bataille d’Ipswick, les rois de Bretagne jugent bons de s’occuper de la Mercie, pour de bon ! Le Wessex et la Northumbrie décident donc de passer à l’action.
Le roi Ælla arrive le premier : il est bloqué par les fortifications et le réseau de tours érigé avec l’aide de Londres. Il se rend à l’évidence et doit prendre les forts un par un. Mais il est surpris sur ses arrières par une très puissante armée irlandaise et normande. Devant lui arrive l’armée mercienne venu de Tamworth, il est pris en étau et doit combattre près de Ceaster. Ses troupes se défendent au mieux, mais les piquiers irlandais mettent à mal l’infanterie lourde saxonne avant que celle-ci n’arrive au contact et il leur est difficile de combattre sur plusieurs fronts. Au final, l’armée de Northumbrie est presque totalement anéantie, le roi Ælla parvient à quitter le champ de bataille avec des fidèles qui le protègent au péril de leurs vies. Les merciens festoient alors avec leurs amis irlandais et normands. Ceux-ci ne le feraient peut-être pas s’ils savaient ce qui se trame derrière eux.

Aidés d’un vent puissant et de fiers rameurs, les navires vikings du Vikings du Vestfold remontent la Tame jusqu’à la capitale mercienne. À leurs têtes se trouve Haraldr Longs-Cheveux et le jarl qui lui a juré allégeance. Alors qu’ils s’apprêtaient à entrer dans la ville totalement laissée à l’abandon, ils aperçoivent au sud l’armée du Wessex. Ni d’une ni de deux, les Vikings se jettent sur les Saxons, qui inférieurs en nombres, préfèrent se replier. Les Vikings retournent alors à la capitale et la pillent, lui prennent toutes ses richesses, ses femmes, leurs enfants et les mettent sur leurs navires.
Le roi Haraldr, satisfait, décide de partir. Mais le jarl s’interpose : « Mon échec à Ipswick est dû aux mauvais conseils des rois de Mercie, je ne partirai pas sans en avoir eu dédommagement ! Trouvons son armée et faisons-lui payer !
- Tu es un mauvais homme, dit Haraldr, mauvais envers ton ancien suzerain, un couard, et j’ignore comment le sens d’honneur peut encore te toucher, mais il prend fin ici. »
Haraldr le tranche alors d’un si grand horion qu’il tombe raide mort. Peu sont ceux qui s’en émeuvent. Le roi remet les voiles mais s’arrête à l’embouchure de la Tame et se met en embuscade dans les bois. Trois jours après, un convoi de Northumbrie passait par là, avec énormément d’or avec le Wessex comme destination, et bien escorté. Haraldr les massacre et s’empare de l’or, il rentra chez lui couvert d’argent et de gloire. Mais on se demande comment il pouvait savoir que ce convoi allait passer par là.

A Tamworth, Stefn et ses hommes retrouvent la ville à feux et à sangs avec une grosse gueule de bois. Le discours qu’ils entendent des survivants leur glace le sang.
Mais ce n’était pas les seuls à avoir une belle gueule de bois : les soldats du Wessex remontent vers Tamworth prudemment après avoir reculé face aux Vikings. Mais ils avaient abandonné leurs provisions et s’étaient « fournis » dans les villages merciens près de la frontière, mais les hommes étaient tombés gravement malades, certains avaient même succombés. La nourriture était empoisonnée. Les généraux arrêtent alors l’armée pour attendre du ravitaillement sûr en provenance de Winchester.

Carte du tour

_________________
Dodo a écrit:
Eh bien, j'ai Découvert que le Titan du chaos novateur a décidé de créer des règles. C'est plutôt... Novateur, effectivement, pour un Titan du chaos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [TLK]The Last Kingdom   Sam 11 Avr - 22:11

Nous, Cenn Fáelad hua Mugthigirn et Mugron mac Máele Cothaid,, Rois d'Irlande, jurons fidélité, conseil et sincère allégeance à Sa Majesté Impériale Louis, Souverain, Seigneur et Empereur de toutes les Germanies, à ses héritiers et successeurs.

Ainsi, Dieu me soit en Aide.
Revenir en haut Aller en bas
Hames
Plus français que vous
Plus français que vous
avatar

Messages : 555
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: [TLK]The Last Kingdom   Sam 11 Avr - 22:22

Nous, Louis, souverain, seigneur et empereur de toutes les Germanies, promet aide et protection aux rois d'Irlande.

Ainsi Dieu me soit en aide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hgh23
Empereur du Sahara
Empereur du Sahara
avatar

Messages : 759
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 19

MessageSujet: Re: [TLK]The Last Kingdom   Sam 11 Avr - 22:22

Silvio a dit vrai !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SergueiBorav
L'homme que nous aimons le plus
L'homme que nous aimons le plus
avatar

Messages : 2199
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 27

MessageSujet: Re: [TLK]The Last Kingdom   Sam 11 Avr - 22:48

Nous, Aela, roi de Bretagne et de Northumbrie, soutenu par l'amitié sincère de tous nos féaux et amis, nous déclarons prêts à soutenir tout seigneur Irlandais qui souhaiterai se libérer du royaume de Connacht-Munster et de ses rois fantasques prêts à toutes les soumissions pour trouver un maître protecteur.

_________________
Spoiler:
 

глупый

Sauvez nos RolePlays, mangez un Quendri !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pays-virtuel.jdrforum.com
Dodo
Le conquérant du pain
Le conquérant du pain
avatar

Messages : 1152
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: [TLK]The Last Kingdom   Sam 11 Avr - 23:27

Moi, Rhodri Mawr ap Merfyn, roi du Gwynedd, prince d'Aberffraw, prince d'Ynis Môn, je ne parle qu'à la première personne, car je suis seul.

Oui, je suis seul. Alors même que je proposais à tous au Pays de Galles de s'unir, fièrement, pour nommer un Protecteur qui empêcherait que les exactions merciennes ne se reproduisent, on est venu me mentir. Un homme du sud osa dire que le bataillon entier de chevaliers merciens, bataillon dont nous avons vus les semblables partout dans nos collines lors de leur chevauchée sanglante, lui avait semblé être envoyé par un marchand.

Oui, je suis seul. J'ai choisi de tuer de ma main cet homme qui mentait pour protéger sa vie après avoir mis en danger celle du peuple gallois. Désormais, ses frères et ses cousins ont levé leur bannière contre le Gwynedd ; même des hommes qui avaient juré allégeance à leur Prince ont décidé de faire sécession.

Mais cette rébellion ne durera pas, car eux aussi sont seuls. Les seigneurs rebelles, ceux qui refusent de servir le Pays de Galles, seront châtiés comme ils le méritent s'ils ne se rendent pas immédiatement. Leurs hommes et leurs familles seront en revanche tous épargnés, car eux ont compris qu'ils devaient servir ceux à qui ils ont juré allégeance : leurs princes, et les Galles. Les premiers se sont révoltés contre les seconds. Servir son prince, même un traître, n'est pas condamnable ; servir les Galles est louable.

_________________
Aedhr a écrit:
Parce qu'au moins, Dodo à l'intérêt de donner des arguments logiques.

Beregil a écrit:
Pourquoi parle-t-on soudainement de viol et de pornographie quand le nom de Wellan est cité ?

Citation :
[23:08:52] Anthonyuss : Et toi Arz, tes exploits sur Warcraft ?
[23:09:21] Arzgluf : afk

Grand Capitaine Haddockov du CPTS Licorne.
C'est une prosopopééééééée... Qui dit "Non non, non non, nooooon !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabian_
La moitié de l'humanité
La moitié de l'humanité
avatar

Messages : 1377
Date d'inscription : 04/12/2011

MessageSujet: Re: [TLK]The Last Kingdom   Dim 12 Avr - 1:03

Les stats sont envoyés ! Profitez braves gens profitez !

Maintenant petit changement, on passe au format Serguei : 1 action = 1 ligne
Pas de tiret
Pas d'interligne/saut de ligne etc.
Vous seriez bien bon

Actions pour le jeudi 23 avril

_________________
Dodo a écrit:
Eh bien, j'ai Découvert que le Titan du chaos novateur a décidé de créer des règles. C'est plutôt... Novateur, effectivement, pour un Titan du chaos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabian_
La moitié de l'humanité
La moitié de l'humanité
avatar

Messages : 1377
Date d'inscription : 04/12/2011

MessageSujet: Re: [TLK]The Last Kingdom   Mer 6 Mai - 0:24

Tour 4 - Hrolf le Courroucé émerge

Musique du tour
Carte des mouvements militaires

Les Norvégiens sur les mers.

Après la mort du jarl Ingstad des mains de Haraldr, les rois norvégiens font la paix : le Vestfold verse un grande somme d’argent à Eirick et lui rend les terres du jarl rebelle.

Un général du nom de Hrolf « le Couroucé » se présente au roi Eirick du Hordaland et lui demande de rentrer à son service après avoir fait ses preuves en expéditions guerrières : le roi lui confie un navire et quelques troupes.

Après cela, le Hordaland envoie ses navires sur la côte nord-ouest de l’Irlande et se lance dans des raids de pillages. Après s’être satisfait de butins et de violences, les vikings voguent vers l’Est et prennent l’île de Mann.
Ils redescendent ensuite au sud et débarquent devant Winchester où les rejoignent des soldats du Vestfold. Winchester est faiblement défendue, aussi les vikings comptent bien en profiter. Mais le Wessex n’a pas été inactif depuis le dernier raid danois : des ordres sont donnés pour mettre en lieu sûr la population et les trésors royaux. La garnison de Winchester se défend vaillamment et emporte dans la mort de nombreux nordiques. Au final, les norvégiens parviennent tout de même à amasser un beau butin, même s’il n’égale pas celui que Ragnar ramenât au Danemark.

La fin de la Mercie.

Les Saxons de la coalition n’ont pas abandonné la prise de Tamworth, malgré toutes les déconvenues qu’ils ont dû subir. Les Northumbriens se postent au nord, à distance raisonnable pour éviter d’être à nouveau pris en étau. Le Wessex quant à lui se montre plus agressif et saccage le comté pour empêcher la ville de s’approvisionner.

Le roi Æthewulf envoie également sa flotte sur la Tame pour empêcher les navires merciens d’interférer. Malheureusement, ceux-ci se trouvaient sur le Severn.
Les marins sont pourtant saisis de terreur en voyant arriver derrière eux à grande vitesse des navires de guerre portant des écus danois, remplis de guerriers. La flotte saxonne chantant « Ave Maria » se range sur la barge du fleuve, pour ne pas gêner la progression danoise, en espérant que les envahisseurs les laissent vivre quelques heures de plus… et ça marche ! A part un viking qui jette une hache de jet sur un marin, le tuant sur place, les autres continuent de ramer comme si de rien n’était.

Les Danois arrivent donc à Tamworth avec une telle célérité que la ville n’a pas le temps de fermer ses ports : les vikings sautent de leurs embarcations et commencent à massacrer. Stefn, en infériorité numérique, décide d’abandonner la ville en ruine et de prendre les navires de la Severn chercher meilleure fortune ailleurs : l’accompagnent les lâches et leurs familles (essentiellement les nobles). Pourtant les derniers braves défendent leur cité avec une férocité sans faille. La première bataille de Tamworth se déroule bien pour les vikings : ils perdent des soldats car la garnison connaît bien la ville, mais s’en rendent maîtres rapidement.

Le Wessex arrive alors, suivi de la Northumbrie. Si le roi de Bretagne préfère poser le siège, l’armée du Wessex en a assez d’attendre : elle se rue dans la ville et se jette au combat contre les danois, qui sont épuisés. En pleine ville, les archers sont inutiles et tout repose sur la force de l’infanterie lourde. A ce jeu-là, le Wessex dispose de nombreux huscarls très entraînés qui taillent en pièces les Vikings.
Les Danois, défaits, sortent de la ville pour rejoindre leurs navires : c’est le moment choisi par la Northumbrie pour sonner la charge. Les Vikings laissent une escadrille les combattre pour permettre aux autres de s’échapper. Les danois, trop peu nombreux pour manœuvrer, sont obligés de laisser des navires sur la berge. Ils s’enfuient donc et croisent sur le chemin du retour… les navires du Wessex qu’ils ont épargné plus avant. Les marins, voyant l’état de la flotte et de l’armée danoise, abordent l’un des navires, tuent les guerriers et s’emparent du navire nordique.

Le Wessex est maître de Tamworth.

Échos de guerre.

Pendant ce temps au Pays de Galles, le Gwyneed lance toutes ses forces contre les rebelles et parvient à soumettre les seigneurs de la frontière. Forts de ce succès, ils continuent vers le sud et les seigneurs indépendants regroupés en coalition affrontent le Gwyneed près de Neath. La bataille est extrêmement rude, mais le Rhodri Mawr profite de sa quantité d’archers gallois dans cette bataille en plaine : il triomphe de justesse, et son armée est fortement diminuée. Cependant, il unifie ainsi une grande partie du Pays de Galles, seule la côte sud-ouest regroupe les derniers éléments hostiles (ou plutôt encore en état d’assurer leur indépendance).

En Est-Anglie, Hrolf pille le nord du Royaume. Burgred envoie toute son armée à sa poursuite, pensant qu’il n’y a pas d’autres menaces directes sur Ipswick. Quelle n’est pas sa surprise quand Hrolf débarque devant Ipswick et demande au roi un navire et des troupes en échange de tout le butin qu’il a pris dans son royaume. « Car tes soldats ne perdront point d’honneur à partir guerroyer avec moi. » dit Hrolf. A cette demande, le roi éclate de rage et provoque une bataille ouverte à l’extérieur de la ville avec ses maigres troupes : Hrolf triomphe et capture le roi Burgred. Remontant dans ses bateaux, il demande une rançon au Royaume de Bretagne, ce à quoi les Saxons répondent positivement. Des charrettes d’or arrivent de toute l’île. Hrolf, satisfait, relâche Burgred et part.

Stefn de Mercie (ou non-mercie) débarque en Irlande et demande l’hospitalité aux rois jumeaux. Ceux-ci trouvent l’arrivée d’un nouvel allié bon et lui octroient quelques terres au nord de l’île. Cela a pour effet de radicaliser les rebelles d’Irlande, qui reçoivent des financements de Bretagne, mais personne ne sait de quel royaume…
Les rebelles sortent donc de leur territoire et montent sur le comté du Mide. Les rois jumeaux et leur nouveau vassal les y affronte. Les Saxons, bien que peu nombreux, font la preuve de leur force et de leur professionnalisme dans la guerre. La bataille est terriblement rude et des volées de javelots volent de chacun des camps. Malgré des pertes importantes, les rois jumeaux triomphent grâce à l’aide de leur nouvel allié. Ils en profitent pour reprendre une part importante du territoire rebelle.
Pendant ce temps, une partie de l’armée irlandaise débarque en Northumbrie et pille joyeusement tout ce qu’elle peut avant de repartir.

Au nord, le roi d’Écosse, quelque peu lassé de ses élevages de poneys, reprend le commandement de ses armées et prend les dernières îles à l’orée de son royaume qui contestait sa supériorité lors des concours de dressage équestre les dimanches. Une fois ces mécréants mis au pas, il n’y a a plus personne pour faire de l’ombre au roi. Et il en est bien content.

De Hrolf et d’Haraldr.


Hrolf « le Courroucé », plein d’or, débarque alors en Basse-Saxe et se fait maître d’une vaste région. Grâce à sa fortune, il recrute des mercenaires francs et danois. Il est également reçu par l’empereur et suite à une conversation secrète, l’Empire lui confie encore plus de troupes. Il renvoie alors les troupes norvégiennes d’Eirick, leur expliquant qu’il n’a plus besoin d’eux.
Il se mit à piller les terres danoises de la Saxe. Une partie de l’armée danoise continentale, qui poussait vers l’est fait marche arrière pour affronter Hrolf, mais avec tout son argent, il les corromp et ils intégrent son armée, pillant ensuite leur ancien pays.

En Norvège, le roi Haraldr venait de rentrer du pillage de Winchester, satisfait et bien plus riche qu’avant. Il n’était arrivé que depuis deux semaines quand de nombreux navires accostent et en descend une très forte armée, composée de francs et de danois, dirigée par Hrolf. Ce dernier va à la halle du roi, en brise les portes et lui fait sa déclaration de guerre : « Je suis Hrolf « le Courroucé », fils du jarl Ingstad, que tu as infâmement occi alors qu’il était rentré sous tes ordres contre ta protection ! Pour restaurer l’honneur de ma lignée, je te somme de venir avec ton armée demain à l’aube sur la grande plaine pour que nous voyions lesquels de nos hommes sont les moins pleutres !
- Ton père était un couard, et je suis heureux d’avoir évité à Odin de l’accueillir au Valhöll. J’accepte ton défi, fils de bâtard, et tu verras qui est roi de Norvège de nous deux. »
Les armées s’équipent donc et se retrouvent sur la plaine d’Ottrunes. L’armée de Hrolf est plus nombreuse, mais les soldats d’Haraldr sont bien équipés et expérimentés. Une bataille terrible a donc lieu et aucun camp ne retient ses coups. Le Vestfold prend cependant l’avantage car ses hommes frappent plus rudement que les francs. Alors que l’armée de Hrolf semble au bord de la déroute, il regroupe autour de lui ses héros qui l’ont suivi depuis le début et mène une percée épique jusqu’à la position de Haraldr. Mais la hirð du roi ne laisse pas les ennemis approcher et un par un, les héros mourrent. Mais Hrolf arrive cependant devant Haraldr et un combat fantastique s’en suit. Justifiant son surnom, le Courroucé entre dans la rage de berserk et abbat alors Haraldr d’un grand orion de sa hache.

Le bouclier de la paix est brandi : Hrolf triomphe et se rend maître de la région. Les fils d’Haraldr fuient au nord et à l’est pour tenir les autres territoires du Vestfold sous leur contrôle.

Carte du tour

_________________
Dodo a écrit:
Eh bien, j'ai Découvert que le Titan du chaos novateur a décidé de créer des règles. C'est plutôt... Novateur, effectivement, pour un Titan du chaos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [TLK]The Last Kingdom   

Revenir en haut Aller en bas
 
[TLK]The Last Kingdom
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Kit pour Jonathan(RIP, Kero's kingdom)
» [Forum RP] Kingdom Hearts Heaven !
» Blabla Kingdom Hearts
» Kingdom Hearts News Adventures RPG
» Kingdom

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Confrérie Prolétaire des Trolls :: Archives :: Archives :: Archives MV-
Sauter vers: