Confrérie Prolétaire des Trolls
Si tu n'es pas enregistré, enregistre toi !
Si tu n'es pas connecté, connecte toi !
Rejoins la lutte !


Forum de Jeu de Rôle et de Grande Stratégie amateur
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 1950, la fin du commencement ou le commencement de la fin?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Celtiktom

avatar

Messages : 760
Date d'inscription : 21/12/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: 1950, la fin du commencement ou le commencement de la fin?   Jeu 22 Déc - 23:37


Faisons un petit point:

ALLEMAGNE:
Demandes Allemandes:
-La colonie de Papouasie Australienne devient allemande
-Le protectorat français au Maroc devient protectorat allemand
-Abandon des prétentions soviétiques sur la Finlande
-Reconnaissance des colonies d'Ethiopie et de Libye comme italiennes
-Libération d'éventuels prisonniers allemands en Chine communiste.
En échange:
-Soutien allemand à la Chine communiste
-Soutien allemand sur d'éventuelles prétentions de libre-passage soviétique sur le Bosphore (juste au cas où, tu sais ^^)
-Abandon des prétentions sur l'Alsace-Moselle
-Participation à l'effort de reconstruction aux pays Alliés touchés par les actions militaires de la Luftwaffe.

ITALIE:

Demandes Italiennes:
-Reconnaissance de l'Ethiopie, de la Libye et de la Somalie comme colonies italiennes
-Reconnaissance de l'appartenance de la Corse au royaume d'Italie
-Reconnaissance des frontières de l'Italie continentale du moment de la trêve.
En échange
-Abandon de toute prétention italienne sur le protectorat français en Tunisie.

ARGENTINE:
-La nation argentine demande la paix blanche avec toutes les nations, et ce en tant que nation argentine, séparément de toute appartenance au bloc de l'Axe.

NORVEGE:
Demandes norvégiennes:
-Garantie de la neutralité fondamentale de la Finlande, ainsi que de son indépendance
-Réparation du Reich auprès du Royaume de Danemark. A savoir l'abandon du territoire allemand de la péninsule danoise (Slesvig-Holstein)
-Démantèlement des colonies italiennes d'Afrique. Indépendance progressive de celles-ci.


Dernière édition par celtiktom le Jeu 22 Déc - 23:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 1950, la fin du commencement ou le commencement de la fin?   Jeu 22 Déc - 23:41

L'Erythrée Celtik, tu oublies l'Erythrée
Revenir en haut Aller en bas
Celtiktom

avatar

Messages : 760
Date d'inscription : 21/12/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: 1950, la fin du commencement ou le commencement de la fin?   Jeu 22 Déc - 23:43

NOPE, à cette époque c'est inclus dans l'Ethiopie, je te rappelle (voire dans la Somalie, avant 1936.) Il faudra attendre 1993 pour que l'Erythrée devienne indépendante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 1950, la fin du commencement ou le commencement de la fin?   Jeu 22 Déc - 23:44

J'ai rien dit dans ce cas Razz
Revenir en haut Aller en bas
Temudhun Khan
Combattant suprême
Combattant suprême
avatar

Messages : 2569
Date d'inscription : 20/12/2011
Age : 29

MessageSujet: Re: 1950, la fin du commencement ou le commencement de la fin?   Ven 23 Déc - 1:30

Le Grand Guide des Peuples Joseph Staline annonce être prêt à renoncer au nom de l'URSS à toute prétention sur la Finlande, à deux conditions sine qua non :
- que les terres du peuple Same soient unifiées en une seule République Socialiste Soviétique.
- que la Finlande s'engage à rompre ses traités passés avec le III° Reich.

Par ailleurs, nous ne voyons pas d'objections aux revendications coloniales de l'Italie et de l'Allemagne, à l'exception de l’Éthiopie, qui fut un état souverain membre de feu la Société des Nations. En revanche, nous serions favorables à ce que le Royaume-Uni se retire de Belize et des Malouines.

Nous sommes prêts à signer une paix blanche séparée avec l'Argentine, et avec un certain nombre d'autres membres mineurs de l'Axe et des Alliés d'ailleurs.

Par ailleurs nous demandons le retrait total des forces japonaises de Chine et de Corée et la reddition de la République de Chine au profit de la République Populaire de Chine ou, à défaut, la non intervention des Alliés ou de l'Axe à ses côtés dans la suite de ce conflit.

De plus, bien que nous déplorons la scission de nos petits frères yougoslaves, bien que leurs peuples aient été unis sous un régime monarchiste, et demandons leur réunification en une République Populaire de Yougoslavie. Nous demandons également que les Grecs récupèrent la Crète et la Thrace Orientale, et à ce que conformément à la proposition germanique l'URSS dispose d'un droit de passage par le Bosphore.

Enfin, nous exigeons que par décret, la France, le Royaume-Uni et les Etats-Unis s'engagent à ne jamais installer la moindre base militaire et à désaffecter celles qui existent déjà en Mer Baltique, ainsi que dans la partie Est de la Méditerranée, sur un axe allant de Trapani à la frontière entre Libye et Tunisie, et que l'Alaska soit intégralement démilitarisée.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iorel

avatar

Messages : 1030
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: 1950, la fin du commencement ou le commencement de la fin?   Ven 23 Déc - 4:08

Messieurs, cette conférence offre l'opportunité à la Hongrie de soutenir les revendications de son peuple et c'est en son nom que je m'exprimerais pour discuter des intérêts de ma patrie. Notre seule ambition est la paix et nous nous sommes réunis pour en discuter et en fixer les modalités. Pour clarifier notre situation, les nécessités imposent que nous nous expliquions sur certains faits.

On nous reproche notre alliance avec l'Allemagne. Nous justifions notre adhésion au pacte tripartite par la contrainte morale. A l'époque de la signature du traité, les nazis représentaient pour nous une force puissante, majeure et nous apparaissait comme les arbitres de nos différentes revendications territoriales et démographiques. Nous les admirions, n'avaient-ils pas écrasé la première puissance en moins d'un mois ? Mais les crimes nous rétorque-t-on ! Comment pouvions-nous prétendre savoir de l'avenir de ce régime ? De ses volontés répréhensibles ? Certes, au début de la guerre, nos gouvernements successifs ont encouragé ses préludes, bien que timidement. Cependant, il est de notoriété que j'ai ordonné dès l'été 1944, la cessation des déportations à Budapest, amorcé en mai, soit seulement trois mois après. Mais quelles puissances, de notre gabarit, aurait-eu l'audace de résister au Grand Reich ? On nous réprouve notre prudence ! Vous n'ignorez point que le pays magyar n'a cessé de souffrir depuis sa fondation de multiples invasions, destructions, spoliations et que son exaspération est profonde, immense. Il réclame de l'histoire de restaurer son unité, sa liberté. Il cherche, non des avantages, mais des garantis. Le lendemain du précédent conflit, le traité de Trianon nous imposait un affaiblissement conséquent en nous amputant des deux-tiers de nos possessions régionales, au profit des Etats voisins pour le motif "des peuples à disposer d'eux-même". Or, lorsque, durant l'entre-deux guerres, j'ai proposé en comptant ce droit, des référendums pour le réviser -car vous savez pertinemment que ses clauses ont dépossédé de nombreux hongrois de leur nationalité-, nos vainqueurs ont refusé, au mépris évident de notre petite patrie, encore au berceau. Dans ces circonstances, vous comprenez que nos espoirs se sont portés à Berlin, où son nouveau maître inspirait confiance par ses gages et promesses. C'est grâce aux différents arbitrages de l'Allemagne et de l'Italie qu'une guerre sanglante avec la Yougoslavie a pu être évité, à la veille de ce conflit. Aurions dû nous éprouver de nouvelles horreurs en échange de satisfaire les alliés ?

Les soviétiques critiquent sans doute l'engagement de nos troupes au côté de la wehrmacht durant l'invasion de l'URSS, pourtant nos forces ont été quasiment anéanti dans ce triste bourbier de Stalingrad, n'est-ce pas-là une représailles suffisante ? Il n'importe pas que nous applaudissons à la volonté du grand guide de restaurer la paix avec nous, mais nous refuserons toutes trêves conditionnés. En échange de notre désengagement au côté de l'Axe, nous réclamons que Moscou jure solennellement de respecter l'intégrité de notre pays. Nous attendons de notre ami germanique qu'il nous pardonne nos concessions, le Führer sachant que le but d'un chef est de conduire les siens au bonheur, à la tranquillité et que dans l'état actuel, mon peuple est harassé, dégoûté de ces longues années belliqueuses. Il aspire au repos. Qu'il se souvienne ensuite que le contrat que mon premier ministre a signé n'engage nullement la Hongrie dans ses campagnes militaires et qu'il est de notre droit d'être rafraîchi par l'ordre, le calme et à la sérénité de la paix. (...)




Dernière édition par Iorel le Ven 23 Déc - 13:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kevin13
La victoire jusqu'à Jérusalem !
La victoire jusqu'à Jérusalem !
avatar

Messages : 1711
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 23
Localisation : LYON ! (oui Lyon ^^)

MessageSujet: Re: 1950, la fin du commencement ou le commencement de la fin?   Ven 23 Déc - 10:37

Le Reich est prêt à rompre toute alliance avec La Finlande à conditions que son peuple same ne sois pas intégré dans la nouvelle République socialiste et à ce qu'elle récupère ses territoire d'avant la guerre d'hiver. A savoir la Carélie et la Salla ainsi que la peninsule de Rybachi.

Concernant l'affaire nippone, il faut voir avec mon homologues japonnais, mais je suis sur qu'il refusera de tout simplement céder la chine et la Corée en sa possession. A moins d'y trouver une contrepartie suffisante.

Concernant la Yougoslavie, le Reich est en faveurs d'une réunification sous une république, mais pas une république populaire. (on donnera les rennes du pouvoir à raft il sera content le bougre qui arrivait pas à se décider.)


J'appuie les demande De l'URSS concernant les traité visant à la désinstallation et non installation des britanniques des français et des américains en Baltique. Le Reich reste sans avis sur la question méditerranéenne.

Concernant les offres de paix blanche, je n'y peut rien, qu'ils fassent comme bon leur semble Mais j'espère néanmoins qu'il conserverons leurs alliance avec l'axe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raft_Wars
Plutôt la mort que la souillure
Plutôt la mort que la souillure
avatar

Messages : 1067
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 20
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: 1950, la fin du commencement ou le commencement de la fin?   Ven 23 Déc - 11:13

La Croatie n'est pas opposé à une reconstruction de la Yougoslavie tant que la Serbie ne contrôlera pas complètement les poste clef et les institution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Fabian_
Le Grand Stone
Le Grand Stone
avatar

Messages : 1419
Date d'inscription : 04/12/2011

MessageSujet: Re: 1950, la fin du commencement ou le commencement de la fin?   Ven 23 Déc - 11:58

Ior, écris normalement, ça pète les yeux en italique.

kevin13 a écrit:
Le Reich est prêt à rompre toute alliance avec La Finlande à conditions que son peuple same ne sois pas intégré dans la nouvelle République socialiste et à ce qu'elle récupère ses territoire d'avant la guerre d'hiver. A savoir la Carélie et la Salla ainsi que la peninsule de Rybachi.
La Norvège s'étonne des prétentions allemandes relatives au Grand Nord. Quelles en sont les motivations ?
D'ici là, nous les jugerons injustifiés.

Quant au peuple sami, jamais et à aucune condition la Norvège n'acceptera son rattachement à l'URSS, qui disposerait ainsi d'une tête de pont bien trop dangereuse pour nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kevin13
La victoire jusqu'à Jérusalem !
La victoire jusqu'à Jérusalem !
avatar

Messages : 1711
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 23
Localisation : LYON ! (oui Lyon ^^)

MessageSujet: Re: 1950, la fin du commencement ou le commencement de la fin?   Ven 23 Déc - 12:09

Le Reich parlait au nom de la Finlande, qu'il considère encore comme un de ses alliés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wellan
La corde soutenant le pendu
La corde soutenant le pendu
avatar

Messages : 477
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 23
Localisation : Dunkerque

MessageSujet: Re: 1950, la fin du commencement ou le commencement de la fin?   Ven 23 Déc - 13:51

Le Mexique demande aux États-Unis d'Amérique l'abandon de toute revendication Américaine sur l'Amérique Centrale et l'Amérique du Sud et la cession du Canal de Panama aux autorités Mexicaines. A ce prix, nous pouvons consentir à une paix.
Pour ce qui est du reste, nous nous rallions à la position de l'URSS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adilénine
Colonel-guide de la révolution
avatar

Messages : 1797
Date d'inscription : 25/11/2011
Age : 21
Localisation : Empire du Maroc

MessageSujet: Re: 1950, la fin du commencement ou le commencement de la fin?   Ven 23 Déc - 13:57

La République populaire de Chine rallie la position de l'URSS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raft_Wars
Plutôt la mort que la souillure
Plutôt la mort que la souillure
avatar

Messages : 1067
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 20
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: 1950, la fin du commencement ou le commencement de la fin?   Ven 23 Déc - 15:30

Celtik tu peux venir sur MSN ? stp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Varden
Révolution de l'aile droite
avatar

Messages : 419
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: 1950, la fin du commencement ou le commencement de la fin?   Ven 23 Déc - 15:42

RU =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raft_Wars
Plutôt la mort que la souillure
Plutôt la mort que la souillure
avatar

Messages : 1067
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 20
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: 1950, la fin du commencement ou le commencement de la fin?   Ven 23 Déc - 15:57

La République Faciste de Croatie en la personne du Général et Premier Ministre Ante Paveliç annonce que cette République n'a plus lieu d'être ! En effet les slovène vivant dans notre territoire ne sont pas assez représentez, j'annonce donc que la République Fasciste de Croatie n'est plus et quelle est remplacé par la République Slovéno-Croates ! Des prochaines élections auront lieu dans le pays. Le parti de droite du Général est favori selon les derniers sondage.

La Nouvelle République Slovéno-Croates aimerait effectuer un référendum dans la région italienne de l'Istrie en effet la majorité de la population istrienne est croates ou slovènes. Malgré tous le respect que nous avons pour notre grand allié que l'Italie, le gouvernement slovéno-croates aimerait que la région nous rejoigne les italiens ont bien sur le droit de rester ou de partir où il veulent.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Celtiktom

avatar

Messages : 760
Date d'inscription : 21/12/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: 1950, la fin du commencement ou le commencement de la fin?   Ven 23 Déc - 16:00

ERROR 404


Dernière édition par celtiktom le Ven 23 Déc - 16:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kevin13
La victoire jusqu'à Jérusalem !
La victoire jusqu'à Jérusalem !
avatar

Messages : 1711
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 23
Localisation : LYON ! (oui Lyon ^^)

MessageSujet: Re: 1950, la fin du commencement ou le commencement de la fin?   Ven 23 Déc - 16:02

Varden a écrit:
RU =)
Aheum.

A la demande du croate, le Reich dira qu'on s'en occupera lors de la fin des négociations d'Amsterdam.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iorel

avatar

Messages : 1030
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: 1950, la fin du commencement ou le commencement de la fin?   Ven 23 Déc - 16:10

La Hongrie consent à la paix proposé par le royaume-uni, selon les conditions fixées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celtiktom

avatar

Messages : 760
Date d'inscription : 21/12/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: 1950, la fin du commencement ou le commencement de la fin?   Ven 23 Déc - 16:14

Nope Ior El, je pensais que l'Angleterre était encore PNJ, or, ce n'est plus le cas...la proposition ne tient donc plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iorel

avatar

Messages : 1030
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: 1950, la fin du commencement ou le commencement de la fin?   Ven 23 Déc - 16:22

La Hongrie souhaite discuter en privé avec un émissaire de la République Slovéno-Croates.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raft_Wars
Plutôt la mort que la souillure
Plutôt la mort que la souillure
avatar

Messages : 1067
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 20
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: 1950, la fin du commencement ou le commencement de la fin?   Ven 23 Déc - 16:24

Le Premier Ministre Ante Paceliç, vous attends ! (MSN)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Celtiktom

avatar

Messages : 760
Date d'inscription : 21/12/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: 1950, la fin du commencement ou le commencement de la fin?   Ven 23 Déc - 16:29

Je crois que je vais demander à Serguei de me faire trois sous sections. Une pour les discussions Axe-Komintern, une pour les discussions Axe-Alliés et une pour les discussions Komintern-Alliés? Qu'en pensez-vous?


Dernière édition par celtiktom le Ven 23 Déc - 16:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kevin13
La victoire jusqu'à Jérusalem !
La victoire jusqu'à Jérusalem !
avatar

Messages : 1711
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 23
Localisation : LYON ! (oui Lyon ^^)

MessageSujet: Re: 1950, la fin du commencement ou le commencement de la fin?   Ven 23 Déc - 16:31

Euh... Nein, on est assez grand pour discerner nos demande ici non ? Et puis les conditions doivent être ratifié par les trois parties aussi. Chacun à son mot à dire, je ne suis pas pour cette option.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celtiktom

avatar

Messages : 760
Date d'inscription : 21/12/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: 1950, la fin du commencement ou le commencement de la fin?   Ven 23 Déc - 16:35

Bien...alors je vous laisse...n'oubliez pas que vous n'avez "que" quinze jours pour faire la paix...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iorel

avatar

Messages : 1030
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: 1950, la fin du commencement ou le commencement de la fin?   Ven 23 Déc - 16:55

Nous vous informons de la formation du "petit axe", construit par l'alliance entre la République Slovéno-Croates et le Royaume de Hongrie. Le petit axe est favorable au pacte tripartite, à ses membres et intérêts mais s'engage à se désolidariser des campagnes et manœuvre militaire du Grand Reich et de ses alliés et à conclure des accords de paix avec l'Alliance et le Komintern.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 1950, la fin du commencement ou le commencement de la fin?   

Revenir en haut Aller en bas
 
1950, la fin du commencement ou le commencement de la fin?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Parlons des partis politiques Haitiens de 1950 à 2006.
» PA MAC modèle 1950
» Sélection de vieux films
» photos de mon F1L514
» F1L514/50

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Confrérie Prolétaire des Trolls :: Archives :: Archives :: Archives MV-
Sauter vers: