Confrérie Prolétaire des Trolls
Si tu n'es pas enregistré, enregistre toi !
Si tu n'es pas connecté, connecte toi !
Rejoins la lutte !


Forum de Jeu de Rôle et de Grande Stratégie amateur
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A'loraka de Vekhyr - Moyen-Age

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marvailh Canmore
The Marv from Earth
The Marv from Earth
avatar

Messages : 1347
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 32
Localisation : Duplex de bourgeoise dans l'arrière-pays finistérois

MessageSujet: A'loraka de Vekhyr - Moyen-Age   Jeu 16 Aoû - 1:38



La Svandita, le nouveau symbole du peuple menesk après l'adoption de la religion svand. Les six règles du Lode'nare sont toujours présentes, mais cette fois reliées par les branches de la foi svand.

I. Séparation

Durant les siècles passés, la Svanda, la religion du peuple voyak, a fait de nombreux fidèles au sein du peuple menesk. Le morlaird et le Grand Patriarche signèrent alors la création de la Bande Hab'Azil, une zone qui marque la frontière entre Vekhyr et Svata Krayini, où les habitants, à forte majorité des Menesker, pouvaient librement prier Svyta, le dieu de la lumière voyak.
Les temps passèrent, et la Bande Hab'Azil finit par s'émanciper, et par se diviser en deux royaumes distincts, Tadyr au nord, Enhyr au sud. Les peuples de ces royaumes vivent selon le Lode'nare menesk, mais suivent également les enseignements du Grand Patriarche voyak.
Le royaume de Vekhyr, quant à lui, reste fort et libre, mais il est entouré d'adeptes de la Svanda. De nombreux Menesker pensent qu'un rapprochement conséquent avec leurs voisins Voyaki serait plus souhaitable qu'un isolement permanent, et Sananur, la morlaird actuelle, réfléchit sérieusement à une alliance durable.

II. Svanda, la Voie de la Lumière

C'est sous le règne de l'A'lor Katam que Vekhyr adopte la religions de ses voisins, au grand soulagement du Grand Patriarche, dont les ancêtres attendaient cet instant depuis des siècles.
Katam a lancé des messagers dans chaque ville de Vekhyr, afin de procéder à un vote général, et de décider si, enfin, Vekhyr était prêt à abandonner ses anciens dieux, ses dieux protecteurs et bienveillants qui l'ont couvert de gloire depuis des millénaires, à changer radicalement de religion, et à se soumettre à celle de ses ennemis héréditaires.
Les résultats du vote furent les suivants : 15% en faveur de Svanda, 15% contre, et 70% d'avis neutres.
Ce fort pourcentage d'avis neutres est dû au fait que la religion, autrefois très présente dans la mentalité menesk, est depuis quelques décennies bien moins importante. Beaucoup de Menesker ne croient d'ailleurs en aucun dieu. Les contacts avec les autres nations, les découvertes scientifiques, tous ces progrès ont émoussé leur foi, et ils considèrent désormais les peuples encore très croyants comme des gens si faibles que même leur roi doit se reposer sur une entité invisible pour gouverner. Ce sentiment national a dans le même temps renforcé le pouvoir de l'A'lor et du Lode'nare, qui sont et resteront les seules vraies valeurs qu'un Menesk reconnaîtra.
Toutefois, soucieux de préserver de bonnes relations avec l'empire de du Patriarche, et aussi par conviction religieuse personnelle, Katam décrète la Svanda "religion officielle menesk". La Svandita est adoptée et brandie sur toutes les bannières. On y note la place encore prépondérante de la dita, bien que son motif ait changé.
Ce nouvel état d'esprit est unanimement populaire, et ce pour une raison très simple : les Menesker appartiennent désormais à un ensemble couvrant la moitié du continent, ils prendront les armes pour une cause, aux côtés de frères d'autres nations, et il n'y a pas de plus grande gloire pour un Menesk que de mourir au combat en portant les couleurs d'un prestigieux empire.
En voyant leurs voisins consentir enfin à croire aux mêmes choses qu'eux, les royaumes d'Enhyr et Tadyr reconsidèrent leurs frontières et se fondent à nouveau dans le territoire de Vekhyr. Les deux anciens rois - rappelons qu'un roi, pour les Menesker, est bien en-dessous de l'A'lor, qui est unique - gagnent leur place dans l'A'lorad aux côtés de Katam.

III. Vers l'avenir et au-delà

Réunifié, enfin allié avec des nations fortes, Vekhyr se porte aussi bien que lors de ses antiques heures de gloire. L'architecture, les arts et l'armement se développent, le commerce est florissant, notamment grâce à l'apport de la Ligue d'Ivrit, dont le leader est jowif.
Lorsque l'annonce d'un nouveau monde, encore inexploré, aussi vierge que le Grand Patriarche, atteint les oreilles de l'A'lor, elle se répand à travers la population comme une traînée de Pudr *. Aussitôt, des légendes se forment à son sujet, on y parle de richesses immenses et d'espèces animales fantastiques, et on attend avec impatience qu'un brave Menesk embarque pour découvrir ses rivages.


* Pudr : une cité de la région Ven'oya, bien connue pour le porte-à-porte plus que chaleureux de ses dames.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
A'loraka de Vekhyr - Moyen-Age
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Levis x caniche gris moyen (dept 42) ADOPTE
» La musique au Moyen Âge
» Caniche moyen et aveugle env. 8 ans ( frelinghien 59)
» L'habitat au haut Moyen-Age
» moyen age ...fin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Confrérie Prolétaire des Trolls :: Archives :: Archives :: Archives MV :: Aube des Civilisations :: Civilisation Menesk-
Sauter vers: