Confrérie Prolétaire des Trolls
Si tu n'es pas enregistré, enregistre toi !
Si tu n'es pas connecté, connecte toi !
Rejoins la lutte !


Forum de Jeu de Rôle et de Grande Stratégie amateur
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La présidentielle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Fabian_
La moitié de l'humanité
La moitié de l'humanité
avatar

Messages : 1377
Date d'inscription : 04/12/2011

MessageSujet: La présidentielle   Sam 28 Jan - 23:39

Un topic de non-troll pour argumenter et montrer qu'on est des gens civilisés.

J'aimerai partager cette petite réflexion-débat avec vous.



Voilà, je sais pas pour vous, mais moi j'ai eu 18 ans il y a peu. Et donc je vais pouvoir voter. Gloier.
Sauf que oué c'est cool : mais pour qui voter ?
Je vais pas dire que je suis les campagnes des différents candidats avec attention, loin de là. J'aime l'économie, la politique, le débat en général, mais bon, globalement, l'hypocrisie antérieure à une présidentielle atteint généralement son comble. C'est encore pas mal le cas aujourd'hui.
J'ai lu un article dans Challenges il y a deux-trois jours intitulé : "Sarkozy peut-il encore gagner ?"Dans cet article, très complet, clair, concis, on demandait l'avis de multiples experts : des politologues, des sondages, des experts de l'opinion... Bref, tout un joli monde. Ces types décryptaient chaque geste, parole des candidats et extrapolaient la réaction des citoyens. Et ça va chercher loin, très loin : aller en Guyane sur une pirogue, ça fait ouvert, mondialiste, dans l'ère du monde. Lol.
Et j'ai remarqué un truc : les idées des différents bonhommes étaient pas vraiment traités. Jusqu'à une partie de l'article où on comparait UMP et PS. Et là, c'était le vide, à part 2-3 trucs bâteaux, ben c'était la même chose.
Fuck.

En gros, on nous explique clairement que l'élection ne se passera pas au travers d'un débat d'idées, mais que le jugement se fera sur la trogne, sur la couleur de la cravate et la taille du zboub. Car oui, c'est un des deux partis, Sarko ou Hollande qui sera élu. La secousse, la vraie, dont aurait besoin notre pays pour relever les défis de demain et résoudre les problèmes d'aujourd'hui n'aura pas lieu.
Et pire, les quelques partis qui pourraient leur faire de l'ombre - c'est-à-dire qui sont à peu près populaires et connus - sont les Verts, le Nouveau Centre et bien sûr le Front National.
Les Verts, qui sont incapables de différencier économie et écologie (ce qui n'est pas mauvais à la base, car l'écologie est vecteur d'innovations, donc d'emploi, donc de croissance et on recommence) et donc pas aptes à prendre une décision qui sort du problème de la verdure.
Le Nouveau Centre, en bordel, avec deux candidats, et dont le plus gros défaut est d'être centriste.
Le FN emporte pas mal de voies un peu partout, surtout dans les campagnes, encore assez dénués d'immigrés. On le diabolise en nous faisant bouffer du chiffre : mais non, regarde, ils n'y en a que 7,2 M, c'pas bcp ! D'après les calculs de l'Insee, qui a eu l'intelligence de remarquer que les immigrés, ça baise et ça fait des gosses, ils sont environ 20% de la population en métropole. 1/5. 1 personnes sur 5. Le FN a raison en disant qu'on est envahi : ses sujets de prédilection sont formidables, mais ne sont pas sérieux quant au reste : retour au frac (joke inside), tentative de chiffrer des trucs. Le FN est, et restera un parti de l'alternative, parce que trop cons.

Qui, aujourd'hui, pourrait porter la casquette de président et changer la France ? Pas forcément en bien ou en mal, juste la changer. Un électro-choc.
Pour l'instant, j'en vois deux.
Jean-Luc Mélanchon. J'aime le bonhomme, pas ses idées. Il a la gniaque, il veut faire bouger les choses, c'est bien, il sait de quoi il parle, il pique, clash, et est convaincu de ses idées.
L'autre est Stéphane Guyot. Vous connaissez pas ? Normal. Cet homme n'a aucun programme. Je ne sais pas s'il a déjà les 500 signatures. Il promet de démissionner et d'organiser un nouveau scrutin, qui exclut tous les candidats qui se sont présentés auparavant. Ça ce serait un coup de boost.

Je vous épargne les autres candidats aux programmes ridicules (Villepin, Boutin,...), car c'était juste histoire d'exprimer mon ras-le-bol contre cet Etat, qui, finalement, n'a pas vraiment changé depuis la Seconde Guerre Mondiale, alors que le monde, lui, a bien changé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabian_
La moitié de l'humanité
La moitié de l'humanité
avatar

Messages : 1377
Date d'inscription : 04/12/2011

MessageSujet: Re: La présidentielle   Dim 5 Fév - 16:54

Joli mon bide.

_________________
Dodo a écrit:
Eh bien, j'ai Découvert que le Titan du chaos novateur a décidé de créer des règles. C'est plutôt... Novateur, effectivement, pour un Titan du chaos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MKI
Le dernier des pigeons
Le dernier des pigeons
avatar

Messages : 2359
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 24
Localisation : Caen

MessageSujet: Re: La présidentielle   Dim 5 Fév - 17:10

Perso, j'aurais bien aimé te faire un message constructif, mais j'ai pas étudier les propositions de tous les candidats, parce qu'ils n'ont pas tous présentés leur programme, et parce que certains ne se sont pas encore présentés (enfin, surtout un petit hongrois).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arzgluf
Nationaliste intégral
Nationaliste intégral
avatar

Messages : 945
Date d'inscription : 20/11/2011

MessageSujet: Re: La présidentielle   Dim 5 Fév - 17:17

Je répondrais surement la semaine prochaine quand j'aurais le temps. Mais j'ai un peu la flemme de faire un pavé sur l'échec de la "démocratie" représentative. Dodo le fera surement à ma place vu qu'il est en L1 d'anthropologie (et que par conséquent il a le temps) hqhqhqh !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabian_
La moitié de l'humanité
La moitié de l'humanité
avatar

Messages : 1377
Date d'inscription : 04/12/2011

MessageSujet: Re: La présidentielle   Dim 5 Fév - 17:44

J'ai posté ce message le 28 janvier.

Forever Alone

_________________
Dodo a écrit:
Eh bien, j'ai Découvert que le Titan du chaos novateur a décidé de créer des règles. C'est plutôt... Novateur, effectivement, pour un Titan du chaos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkantos
Poujadiste à oeillères
Poujadiste à oeillères
avatar

Messages : 1512
Date d'inscription : 31/10/2011
Localisation : Flandroisie françoise mais flamingante !

MessageSujet: Re: La présidentielle   Lun 6 Fév - 11:56

Arzgluf a écrit:
Je répondrais surement la semaine prochaine quand j'aurais le temps. Mais j'ai un peu la flemme de faire un pavé sur l'échec de la "démocratie" représentative. Dodo le fera surement à ma place vu qu'il est en L1 d'anthropologie (et que par conséquent il a le temps) hqhqhqh !


Mensongerie, tout le monde sait que dorhinel est pro-Mélenchon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedhr
Celui qui ne craignait pas Staline
Celui qui ne craignait pas Staline
avatar

Messages : 1038
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 23
Localisation : Nancy

MessageSujet: Re: La présidentielle   Lun 6 Fév - 12:26

Le seul vote qui me semble légitime pour ma part, c'est le vote blanc. Je n'ai pour l'instant pas vu de candidat ,qu'il soit légitime ou capable, qui puisse me représenter le gouvernement ayant perdu tout son sens pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luis Daoiz

avatar

Messages : 384
Date d'inscription : 24/12/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: La présidentielle   Lun 6 Fév - 12:52

Le vote blanc c'est la démission de la démocratie !

Au second tour encore il peut se comprendre, mais au premier quand le choix est riche et qu'il suffit d'étudier les programmes, c'est juste un signe de flemmardise.

Pour ma part, je te dirais pas pour qui voter car chacun doit faire son opinion. Mais je peux te filer en avant première un article que je suis entrain de taper pour un autre forum qui t'aidera peut être à faire ton choix.

Nicolas Sarkozy
Élu sur une campagne moderne utilisant le net et des idées sociale ( travailler plus pour gagner plus, le droit au logement... ) en 2007 avec 53% des suffrages lors d'un second tour à très forte participation (85 % soit plus de 37 millions de personnes. ). Il s'était également extrêmement bien servit du sexisme de certains français qui considéraient à l'époque une femme comme incapable d'occuper la plus haute fonction.

Carte des votes au second tour de 2007 :


Son élection avait été placée sous le signe du sociale, mais sa présidence fut surtout marquée par de nombreux scandales. On peut par exemple évoquer le Fouquet's, l'affaire de la semaine sur le Yacht Boloré ou encore son augmentation de 145% ( 195,5 d'après le Canard Enchainé ) pour le début de celle ci. Sur l'ensemble de sa présidence celle qui firent le plus de bruit furent les affaires de la réforme des retraites, des Auvergnats et des Roms de M.Hortefeux son très proche ami, l'invitation à Khadafi place de la Concorde, l'affaire Bettencourt, l'Air Sarko One, les multiples "affaires Villepin", les sondages à plus de 3,5 millions payés par le contribuable ou encore de l'augmentation de la dette public de plus de 400 milliards ( soit plus de 18% du PIB ) entre 2007 et 2010, la plus forte de toute nos présidences sachant que cette augmentation à continuée en 2011 et 2012, mais je n'ai malheureusement pas trouvé les chiffres.

Et je n'ai citée là que les plus connus, oubliant le fait que la France soit passée avant dernier pays de l'OCDE au niveau du Budget de la Justice, que plusieurs réformes ont été faite pour placer cette dernière sous l'autorité de l’État. Ou encore que l'on découvre aujourd'hui que sous son mandat une partie non négligeable des hauts-fonctionnaires de Police aient participé à des affaires truqués, louches voir rapportant gros et que les d'autres étaient désignés responsable par d'autres affaires truqués comme par exemple "faut en écriture publique" ou "violation du secret d'instruction" parce que trop ouvertement d'une autre couleur politique. Les fonctionnaires en questions ont d'ailleurs été innocentés pour les procès aillant statués. Tout cela et bien d'autres affaires encore sur lesquelles nous ne nous attarderons pas on contribuées à faire de Nicolas Sarkozy le président le moins populaire depuis l'existence des sondages ( 22% de français lui faisant confiance d'après un sondage TNS-Sofres pour le Figaro, d'autres descendant plus bas. ) ou encore "l'homme le plus détesté de France" d'après d'autres sondages.

Au 24 Janvier 2012 le président n'est toujours pas officiellement candidat et ne fait toujours pas officiellement campagne. Cependant ses nombreux déplacements, la part active qu'il prend dans la campagne, les déclarations de ses proches politiques ou encore l'étrange absence de candidat UMP permet de le considérer comme t"elle.

Tactiques de campagne :
- Tout d'abord les élus UMP ont eux la consigne très clair de ne pas signer de candidature.
N.Sarkozy espère ainsi limiter les candidatures de droite qui pourraient lui subtiliser des voix dont il à fort besoin. Il espère aussi que Marine Le Pen n'atteindra pas les 500 signatures ( elle stagne actuellement à trois cents et quelques ) pour pourvoir compter sur l'électorat d’extrême droite.
-Ne pas se déclarer officiellement candidat
Cela permet à l'UMP de ne pas avoir à payer de leurs poches les déplacements de leur candidat. Les déplacements du président sont payés par les contribuables, comme son équipe de campagne sur le net d'après les récentes déclarations de F.Louvrier, conseiller en communication du président.
Il se sert également de cette protection pour ne pas avoir de précision à donner sur son programme ou encore pour se faire passer pour quelqu'un de sérieux. Comme il l'a affirmé lui même, pendant que les autres s'amusent à lui voler sa place, lui travaille pour le bien de la nation.
-Stratégie du capitaine courage
Le dernier élément cité entre dans cette stratégie, Sarkozy essaye en effet de se faire passer pour l'homme providentiel. Il connait les dossiers et n'hésite pas à appliquer les mesures bonnes pour la France même si cela ne plait pas ( par exemple la réforme des retraites sur laquelle Holande ne reviendra pas mais n'aurait "jamais eu le courage de la faire passer" ). Le but de Sarkozy c'est de se faire passer pour quelqu'un de bien, celui qui veut le bonheur de tous mais est victime des journalistes et de ses opposants qui cache le vrai but de ses actions et manipule les médias en sa défaveur. En cette période difficile il est d'après lui même le seul à pouvoir redresser la Nation.
-Les Snipers
Terme venant des mots même de députés UMP. Cette tactique vise à ce que des têtes connus du parti présidentiel aillent sur des médias lancer des phrases assassines sur leurs principaux adversaires tel que "Monsieur Hollande se complaît dans le costume qu’il a toujours occupé, celui de petit chef de parti et en aucun cas il est dans les habits d’un homme d’État".
Cette stratégie passe également par internet ou les membres de l'UMP sont régulièrement invités à multipliés tweet et statut Facebook sur un sujet particulier. Bien que nier depuis le début par l'UMP, les réalités de ces faits a été confirmé il y a peu quand un militant PS à rendu public un sms reçut sur le portable d'une amie UMP oublié chez lui qui invitait à "critiquer Flamby". La campagne Internet de Sarkozy est d'ailleurs pour le moment une accumulation d'échec ce qui fait contraste avec celle plutôt réussi de 2007.


François Hollande
Sa carrière est faite de haut et de bas. Mais lorsqu’en 2008 il cède son poste de premier secrétaire du Partie Socialiste à Martine Aubry après un mandat de onze ans que tous juge très mauvais voir catastrophique, tout le monde le pense fini politiquement. Pourtant le 14 Mai quand D. Strauss-Khan est arrêté à New York il devient pour le PS le nouveau "candidat des sondages" car le socialiste à la plus forte cote de popularité. Sachant qu'il y aura primaire et qu'une part non négligeable des militants PS ont pris la fâcheuse habitude de voter non pour le programme mais pour le candidat en tête dans les sondages d'opinion car ce dernier est jugé rassembleur et donc mieux capable de faire triompher sa personne et le partie, Hollande n'a plus théoriquement qu'a éviter les "gaffes" et lâcher quelques piques pour être élu, surtout que Martine Aubry hésite à se présenter.

Cette dernière sera finalement candidate et sa principale adversaire. François Hollande est rapidement qualifier d'inexpérimenté et de "gauche molle" ( entendre une gauche libéral proche au niveau des idées du centre voir de la droite ) par la presse. En face Martine Aubry représente la Gauche Dure, la Gauche sociale et l'à talonner de peu. Ségolène Royal donna consigne au second tour à ses électeurs de voter pour son ancien époux par pensée pour ses enfants. Les autres candidats firent de même pour des raisons sur lesquelles on ne peut encore que spéculer.

François Hollande fut élu au second tour avec 56% des voix, ce qui montre que les électeurs n'ont pas forcément suivit les consignes de votes de leurs candidats. Delà il est "sacré" candidat socialiste au présidentiel et obtient en théorie le soutien des autres candidats pour sa campagne. Manuel Valls deviendra d'ailleurs son conseilleur communication. A partir de ce moment Hollande est en tête de tout les sondages avec des chiffres très imposants qui vont descendre peut à peu pour se stabiliser autour de 30% ( 31% ce matin d'après un sondage dans le parisien du 25.01.2012 ). Après les nombreuses critiques tant à gauche que dans son propre quand contre sa mollesse, son manque de conviction et sa carrure qui "ne serait pas présidentielle", ainsi que l"affaire de l'alliance vert" ou il a sans doute commis une grosse erreur en tentant de s'imposer par la force. Il réussi une excellente entré dans sa campagne lors d'un Meeting au Bourget et les propositions qu'il y fait semble plaire énormément aux français bien qu'il n'est encore publié aucun programme.

On le dit mou, voir faible. Force est de constater qu'il a jusqu'ici recadrer tout ceux qui dans son parti qui dépassaient la ligne qu'il avait fixé. On pourrait même plutôt se moquer de lui comme un petit chef par exemple à propos de l'affaire vert ou il a bien faillit se décrédibilisé et à sans doute perdu une allié en jouant la carte du plus fort qui s'impose.
On le dit sans conviction et là le tournant à 180 degrés (oui sa reste à gauche quand même ^^ ) entre ce qu'il proposait pour les primaires et son programme du Bourget va plutôt en ce sens.
Enfin Hollande reste le grand favori et fait campagne comme tel.

Tactiques de Campagne.
-Signatures minimums.
Comme a l'UMP, les élus de gauches signent apparemment peu. Le but au PS est également le rassemblement et donc de se débarrasser des candidats de Lutte Ouvrière du Nouveau partie Anticapitaliste et du Mouvement Républicain Citoyen de Chevénement. Mais aussi des candidats centristes pensant que les électeurs du centre se tourneraient vers Hollande plutôt que Bayrou. Enfin le PS espère que si Marine le Pen ne rassemble pas les 500 signatures, ces électeurs se tourneraient vers Mélenchon plutôt que Sarkozy et seraient donc plus tentés de voter Hollande au second tour.
-L'anti Nicolas Sarkozy.
Un point important de la campagne de Hollande c'est de ce donner la réputation d’être l'exacte opposé de Nicolas Sarkozy sur tout les points où il le peut. Il espère ainsi continuer à masser autour de lui les militants du PS tout en rassemblant aussi l'ensemble des déçus du sarkozisme selon un phénomène de repoussoir qui ferait que les français voteraient l'exact opposé de ce qu'ils considèrent majoritairement comme "le pire".
-Unir
Si Hollande arrive tant bien que mal aux vues des sondages à rassembler des électeurs de diverse horizons, c'est des propres électeurs PS et des cadres du partie que vient le principale danger. Il ne faut pas oublier qu'il n'a été élu que de peu à la primaire et qu'il ne satisfait pas vraiment une grande partie des électeurs du PS pour qui il n'est que "le candidat élue" voir celui "des sondages". Cette fameuse "gestuelle de Mitterrand" qu'on lui critique est un peu là tant pour que les électeurs indécis le reconnaisse comme "présidentiable" que pour les siens. De plus le parti ne lui est pas aussi acquit qu'il veut en donner l'apparence. Il a d'ailleurs plus d'une fois du recadrer certains de ses membres qui pensaient pouvoir prendre quelques libertés. Dans ce contexte un grand nettoyage silencieux ce fait autour de Montebourg et de ses alliés qui ne sont pas sur de ne pas se voir opposer "un candidat PS officiel" dans leurs députations pour les législatives qui suivrons de près les présidentielles. Pour unir Hollande a aussi abandonné une grande partie de son "programme des primaires" aux profits des idées qu'avaient annoncé d'autres candidats. En regroupant ainsi les idées des autres participant il espère encore une fois faire l'union.
Cette politique passe aussi par se montrer en permanence accompagnés des plusieurs pontes du partie a fin de bien montrer qu'il fait union. La médiatisation de M.Aubry ces derniers jours pour le défendre serait d'ailleurs du à un rappel à l'ordre d'Hollande, cependant aucun fait ne vient appuyer cette rumeur.
-Tactique "du Salami"
L'expression est issu d'une satyre d'un journaliste anglais à propos de la stratégiedes partis communistes dans les pays de l'est en 1945. Elle désigne le fait de décridibiliser un a un les différents partis proche de notre couleur politique ( ici gauche et extrême gauche ) affin que son électorat se reporte sur le seul parti "crédible" de cette couleur. C'est à ça qu'à servit le fameux "accords écologistes" qui ont destabilisées Joly. On peut aussi parler de nombreuse piques et coups-bas envers les petits parties d’extrême gauche ( Lutte Ouvrière, NPA... ), enfin le principal parti visé est le Front de Gauche de Mélenchon qui monte trop dans les sondages pour Hollande.
-Une campagne "a l'américaine".
A président qui se veut moderne, campagne qui se veut moderne ! Utilisations massive et organisé du web, un fort pôle de communication avec plus de quatre portes paroles, l'utilisation de sa femme et de sa vie privée pour sa campagne, ou encore le budget de campagne de loin le plus important déclaré contribue à rapprocher la campagne de Hollande du style des campagnes politiques américaines. L'avenir nous dira si c'est un bon choix.


François Bayrou
Troisième candidature à l'élection présidentielle pour le candidat centriste. En 2007 il avait obtenu 18.53% des suffrages avec son partie l'UDF. Soit un excellent score pour un candidat du centre, l'électorat centriste étant généralement considéré comme entre 15 et 20% des votants. Juste après l'élection, le conseil de L'UDF vote la création du Mouvement Démocrate ( Modem ) à quasi unanimité ( 8 contres ou absents ). Bayrou fait se présenter le nouveau parti directement comme opposé à Nicolas Sarkozy et à sa politique pour les législatives qui se déroulait un mois après les présidentielles. Cette décision lui coute très cher, nombres de députés de l'ex UDF étant contre cette politique. Ils se regroupes alors dans le Nouveau Centre d'Hervé Morin proche de Sarkozy, tandis que le Modem se vide de la plupart de ses membres politiques. Alors que son parti se décompose Bayrou va gagner de peu sa députation à Pau. Mais le nombre de militants de son parti baisse de moitié entre 2007 ( chiffre des militants UDF ) et 2008
La période 2007-2012 sera un vrai enfer pour lui, sa traversé du désert. Le Modem n'a plus que 3 députés, 4 sénateurs et 5 députés européens, de plus il a du mal à exister médiatiquement. Tout le monde donne Bayrou et le Modem comme fini, Bayrou candidat en 2012 devient une blague politique, et pourtant en décembre 2011 il se présente ! « Je serai le candidat des jeunes, des chômeurs, des smicards et de tous les oubliés de la société ».
Le projet politique du Modem est trouvable ici : http://www.mouvementdemocrate.fr/vie-du-modem/projet-humaniste-le-livre-ora…
Le doute plane sur le fait que François Bayrou aura ses 500 signatures, mais a annoncé sur Tweeter avoir dépassé ce chiffre.

Tactiques de Campagne
Avant tout il faut savoir que la tactique n'a jamais été le fort du Modem qui lui préfère de loin les stratégies de long terme. Aussi vu le trouble flottant là dessus, et le manque d'articles sur le sujet, presque tout ce qui va être écrit dans cette rubrique sera issue de mes réflexions personnelles et susceptible d’être faux.
-Le candidat naturel
Bayrou tente actuellement de se faire passer tout d'abord pour un candidat naturel pour cette élection, l'un des acteurs principaux qui doit être sur scène.. Il joue sur ses trois participations à l'élection présidentiel, sont implantation sur le paysage médiatique ou encore le fait qu'il aurait déjà 500 signatures. De cette opération il espère donner confiance en lui aux français et restaurer son aura plutôt terni par l'état du Modem. Il espère ainsi réussir à s'imposer comme le seul candidat centriste valable et donc monopoliser l'électorat centriste.
-Le séducteur de la droite.
Mais plus que faire un bon score Bayrou veut gagner. Pour cela il met en lumière sa position d'éternel résistant à Sarkozy et ses réformes et fait des mesures plus "à droite" que d'habitude affin de séduire les électeurs déçus par l'UMP et le Sarkozysme pour qu'ils votent pour lui plutôt que pour Hollande.
-Le candidat social.
On a vue qu'une partie de son programme est plutôt à droite affin d’attirer cette électorat, mais le programme de Bayrou qui espère aussi rassembler autour de lui "les précaires" abonde également de mesures sociales sensées les inciter à voter pour lui.


Jean Luc Mélenchon
Mélenchon a toujours été plutot à la gauche du parti socialiste. Quand au congrès de Reims, le PS choisit à 80% de continuer à s'allier en idées et en politiques avec les centristes plutôt qu'avec l’extrême gauche il choisit avec des amis de quitter le parti et de créer le "parti de Gauche". Son but avoué est la révolution socialiste par les urnes ( ce qui devrait normalement être le but du parti socialiste ). Il est anti-libéral et à une sérieuse tendance populiste.
Pour l'élection 2012 il est le candidat du "Front de Gauche", une union de différents partis d’extrême gauche dont le principal membre est le parti communiste français. Il se démarque par ses prises de positions résolument de gauche voir d’extrême gauche et des actions coup de poing tel que par exemple un meeting devant le siège où il invitait ses spectateurs et les passants à noter l'agence de notation.

Tactiques de Campagne
-Le représentant du peuple
Le populisme fait partie intégrante de sa campagne 2012 : Critique de l'ensemble des élites responsable des maux actuelles, "mise de l'appareil d'état- détenu par les élites-au service du peuple", propositions de solutions simples et rapides à appliquer mais aucune proposition de fond ( pour moi c'est surtout sur ce point qu'on le reconnait ) et enfin il s'érige en seul et unique représentant du peuple.
-Le populisme n'existe pas
Mélenchon à assez mal prit d’être étiqueté populiste comme Marine Le Pen. Aussi le voit on avec ses amis venir expliquer à la presse que : Le populisme n'existe pas, ce n'est qu'une invention des élites qui se servent de l'appareil d'état pour discréditer les défenseurs du peuple. Car seul ces derniers osent proposer des solutions rapides et simples pour lutter contre l'horrible système mit en place par les élites.
Cette phrase est reconstituée de plusieurs propos cours tenu ces derniers jours. Maintenant ajoutez que le défenseur du peuple est forcément Mélenchon et relisez ma définition du populisme juste au dessus.
Oui, avec ces mesures il ne fait que continuer dans le populisme tout en affirmant haut et fort qur ça n'existe pas pour que son électorat ne prennent pas peur en le voyant associé à Marine le Pen.
-L'homme cultivé
Il a beau prêcher contre "les élites", Mélenchon se présente comme un homme cultivé et tente de faire connaitre cette image de lui. D'ailleurs pour renforcer cette image qu'il veut donner de lui, il c'est entouré de gens considérés comme cultivé qu'il dévoile peu à peu dans les médias. Par exemple son garde du corps : un agrégé de philo. Le but est de dévoiler lentement mais régulièrement ces personnes dans les médias affin de "matraquer" le fait que Mélenchon est cultivé et donc que les français l'intègrent. Ici il court derrière deux but. D'abord ce donner une allure de possible futur président ( ce qui chez beaucoup de français passent encore par la culture ), ensuite il espère attirer des électeurs qui auraient été en premier lieu repoussé par son programme populiste.
-L'anti Sarkoziste
En politique aussi la mode existe. La collection présidentielle 2012 revient au fondamentaux, chacun des candidats se présentant comme l'antithèse du candidat sortant pour mieux séduire, et Mélenchon n'échappe pas à cette mode.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dodo
Le conquérant du pain
Le conquérant du pain
avatar

Messages : 1152
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: La présidentielle   Lun 6 Fév - 14:16

Arzgluf a écrit:
Je répondrais surement la semaine prochaine quand j'aurais le temps. Mais j'ai un peu la flemme de faire un pavé sur l'échec de la "démocratie" représentative. Dodo le fera surement à ma place vu qu'il est en L1 d'anthropologie (et que par conséquent il a le temps) hqhqhqh !


Damnation. Dire que j'étais en train de glorieusement rien faire, et que je me retrouve obligé de bosser en plein milieu d'après-midi.

Commençons : Je suis d'accord avec Luis. Le vote blanc, c'est la démission de la démocratie.

Parce que oui, quand on se fait exploiter -pour ne pas dire un autre mot qui finit pareil- par quelque chose et qu'on peut aller trouver mieux ailleurs, ben... On hésite pas et on démissionne.
Ce qui m'amène à mon deuxième point :

La démocratie représentative, c'est de la merde.


Et c'est après cette introduction excellente que je reprendrai plus tard, parce que là j'ai la flemme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hames
Plus français que vous
Plus français que vous
avatar

Messages : 555
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: La présidentielle   Lun 6 Fév - 18:07

Le vote blanc ne sert à rien et ne marque en rien une quelconque opposition.

Ah si! Je ne me sens pas représenté donc je vote blanc...mais ce vote ne change strictement rien.

Le plus constructif à faire, le plus utile en ces temps est justement de ne pas voter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iorel

avatar

Messages : 1030
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: La présidentielle   Lun 6 Fév - 18:10

Dodo a écrit:
La démocratie représentative, c'est de la merde.


Mince, c'est ainsi qu'on vous apprend à soutenir une thèse à la Fac ? Suspect

Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SergueiBorav
L'homme que nous aimons le plus
L'homme que nous aimons le plus
avatar

Messages : 2199
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 27

MessageSujet: Re: La présidentielle   Lun 6 Fév - 18:12

J'approuve : Vote blanc = démission de la démocratie.
La démocratie c'est nul, ça amène Sarko au pouvoir.
Solution = Dictature Boraviste.

Problem ?

_________________
Spoiler:
 

глупый

Sauvez nos RolePlays, mangez un Quendri !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pays-virtuel.jdrforum.com
Iorel

avatar

Messages : 1030
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: La présidentielle   Lun 6 Fév - 18:14

fabian_ a écrit:
Un topic de non-troll pour argumenter et montrer qu'on est des gens civilisés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Temudhun Khan
Combattant suprême
Combattant suprême
avatar

Messages : 2497
Date d'inscription : 20/12/2011
Age : 29

MessageSujet: Re: La présidentielle   Lun 6 Fév - 18:30

Le vote blanc n'est pas utile parce qu'il n'est pas reconnu et donc pas distingué de l'abstention. Ce n'est pas plus une démission de démocratie que le fait de voter stratégique plutôt qu'en fonction de ses conviction.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dodo
Le conquérant du pain
Le conquérant du pain
avatar

Messages : 1152
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: La présidentielle   Lun 6 Fév - 19:01

Bon, plutôt que faire mon paragraphe sur la démocratie représentative, je me permets de (re-re-re-re-re-re-re-) parler de remplacer le vote blanc (qui sert juste à dire "Je suis venu et j'ai pas su quoi voter) par la mention "Ne prend pas part au vote", adaptée aux gens qui considèrent que le vote n'a tout simplement pas lieu d'être.

Et voilà.

_________________
Aedhr a écrit:
Parce qu'au moins, Dodo à l'intérêt de donner des arguments logiques.

Beregil a écrit:
Pourquoi parle-t-on soudainement de viol et de pornographie quand le nom de Wellan est cité ?

Citation :
[23:08:52] Anthonyuss : Et toi Arz, tes exploits sur Warcraft ?
[23:09:21] Arzgluf : afk

Grand Capitaine Haddockov du CPTS Licorne.
C'est une prosopopééééééée... Qui dit "Non non, non non, nooooon !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luis Daoiz

avatar

Messages : 384
Date d'inscription : 24/12/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: La présidentielle   Lun 6 Fév - 19:25

Temudhun Khan a écrit:
Le vote blanc n'est pas utile parce qu'il n'est pas reconnu et donc pas distingué de l'abstention. Ce n'est pas plus une démission de démocratie que le fait de voter stratégique plutôt qu'en fonction de ses conviction.

Je suis totalement d'accord avec toi. le vote stratégique au PS on voit ce que ça donne : Ségolène en 2007 et Hollande en 2012...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Temudhun Khan
Combattant suprême
Combattant suprême
avatar

Messages : 2497
Date d'inscription : 20/12/2011
Age : 29

MessageSujet: Re: La présidentielle   Lun 6 Fév - 19:32

Le vote stratégique est énorme un cercle vicieux. Beaucoup de gens votent pour une personne ou un parti dans lesquels ils ne croient absolument pas, alors que si tous ceux qui sont intéressés par un outsider se ralliaient à lui il pourrait peut-être avoir sa chance dans les faits. D'ailleurs, je pense que la publication de sondages en périodes d'élections et pré-élections devraient être interdits.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kevin13
La victoire jusqu'à Jérusalem !
La victoire jusqu'à Jérusalem !
avatar

Messages : 1690
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 22
Localisation : LYON ! (oui Lyon ^^)

MessageSujet: Re: La présidentielle   Lun 6 Fév - 19:50

Hum, manque le FN dans ta description Luis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luis Daoiz

avatar

Messages : 384
Date d'inscription : 24/12/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: La présidentielle   Lun 6 Fév - 22:26

Temudhun Khan a écrit:
Le vote stratégique est énorme un cercle vicieux. Beaucoup de gens votent pour une personne ou un parti dans lesquels ils ne croient absolument pas, alors que si tous ceux qui sont intéressés par un outsider se ralliaient à lui il pourrait peut-être avoir sa chance dans les faits. D'ailleurs, je pense que la publication de sondages en périodes d'élections et pré-élections devraient être interdits.

Encore une fois complétement d'accord avec toi. Mais maintenant tout les hommes politiques sont complétement basée sur les sondages. Jusqu'à la date du discours du Bourget d'ailleurs à été choisit par l’analyste des sondages d'Hollande.

Quant à Marine le Pen qui fait soit disant la candidate anti-sondage, celle qui y croit pas et voudraient les supprimer...
Pour info elle à trois analyste sondages et les équipes qui vont avec là où tout les autres candidats déclarées ( Sarko est donc exclu ) n'en on qu'un.

Kevin ---> J'ai bien précisé que l'article était pas fini ^^


Au passage je viens de lire ton poste et la fin sur Stéphane Guyot et je me demande d’où tu tiens les infos ?
Tout ce que j'ai lu sur lui ( bon c'était y a trois semaines, mais normalement il devrait pas évoluer ) c’est qu'il voulait être "l'option vote blanc" et démissionnerait si jamais il passait au second tour. Par contre la question d'une élection nouvelle sans les candidats actuelles ne fait pas partie de son "programme". C'est juste l'une des options qui pourrait ce produire si jamais il démissionnait au second tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celtiktom

avatar

Messages : 760
Date d'inscription : 21/12/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: La présidentielle   Lun 6 Fév - 23:28

Je ne suis pas d'accord avec vous, concernant le vote blanc, quant à le qualifier de "démission de la démocratie." Au contraire, s'il était comptabilisé, il servirait d'électrochoc général pour TOUS les candidats, sans avoir besoin de passer par la case Mélenchon, Le Pen ou que sais-je encore. Mais voilà, il n'est pas comptabilisé.
1) Je suis pour le vote obligatoire, comme en Belgique
2) Je suis pour que le Président soit élu au 1er tour uniquement. Pourquoi? Tous simplement parce qu'un président doit rassembler la majorité des Français. Or, un président élu à 53,06 % des voix au deuxième tour, sans compter abstentions et votes blancs, n'est pas le Président de la majorité des Français.
Pourquoi? Tout simplement parce que, le président que l'on veut voir est celui pour lequel on a voté au premier tour. Finalement, si je vote Besancenot au premier tour, et Royal au deuxième, je n'aurais voté Royal que par défaut. Mais celui qui me représentait, c'était bien Besancenot. Finalement, si l'on réfléchit bien, au moment de son élection, Sarkozy devait être le président de 25 à 40% des Français, grand maximum. (Je ne suis pas bon en calcul, mais il serait intéressant de faire ces calculs.)

Sinon, moi, je ne peux pas voter, et pourtant je me sens très concerné. Alors personnellement, je crois que j'aurais penché pour Mélenchon ou, s'il avait été candidat, Montebourg.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Temudhun Khan
Combattant suprême
Combattant suprême
avatar

Messages : 2497
Date d'inscription : 20/12/2011
Age : 29

MessageSujet: Re: La présidentielle   Mar 7 Fév - 0:03

celtiktom a écrit:
Sarkozy devait être le président de 25 à 40% des Français, grand maximum. (Je ne suis pas bon en calcul, mais il serait intéressant de faire ces calculs.)

Je rebondis là-dessus parce que cette remarque me fait repenser à une réflexion que je me suis faîte de nombreuses fois durant le mandat de Sarkozy. A de nombreuses reprises, j'ai entendu des partisans de l'UMP dire "Il a été élu par les Français/VOUS l'avez élu", pour légitimer n'importe laquelle de ses décisions les plus absurdes et n'importe lequel de ses comportements les plus inacceptables. Mais lorsqu'on voit sa côte de popularité, je trouve cette phrase particulièrement vide de sens et je pense qu'on peut sérieusement se poser la question : Peut-on considérer un dirigeant comme légitime, quel que soit la manière dont il est arrivé au pouvoir, si plus de la moitié voir plus des deux tiers (à certains moments on devait même être plus proche des quatre cinquièmes que des trois quarts) de sa population ne se reconnaît pas en lui ? Il est certain qu'une démocratie absolue où l'intégralité de la population prend part à toutes les décisions est absolument inenvisageable au-delà d'une échelle départementale dans la vision la plus utopique des choses, mais peut-on se considérer en démocratie quand le seul choix qu'on ait consiste à choisir tous les cinq ans le meilleur démagogue ? Je ne connais pas de solution miracle pour parvenir à ça, mais je pense que le peuple devrait disposer d'un moyen de déposer le président démocratiquement (si la majorité stricte ou une proportion déterminée des citoyens, et non des votants) à partir du moment où trop c'est trop. On peut se dire que c'est la porte ouverte au chaos et à la valse des présidents, qu'aucun ne tiendrait deux mois de cette manière, mais je suis assez naïf pour croire que les gens seraient suffisamment responsables pour ne pas faire appel à cette option à tort et à travers, et surtout j'estime que cinq ans d'anarchie valent mieux que les cinq putains d'années que nous venons de passer.

PS : Je pense aussi qu'on devrait adopter selon laquelle un président dont la première mesure en arrivant au pouvoir a été d'augmenter son salaire, puis qui sans l'avoir ramené à son niveau d'origine dit à son peuple qu'il doit se serrer la ceinture, devrait voir son immunité sauter le temps d'être condamné à se nourrir exclusivement de blettes crues et d'aubergines jusqu'à la fin de son mandat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luis Daoiz

avatar

Messages : 384
Date d'inscription : 24/12/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: La présidentielle   Mar 7 Fév - 7:54

1) Le vote obligatoire a ses avantages comme ses défauts. Un mec qui veut pas voter mais qu'on oblige à le faire va pas du tout allez se renseigner sur le programme des candidats et risque de voter pour celui qui à la tête la plus sympathique ou pour voter utile...
Vu qu'en France on a minimum 16% d’abstentionniste régulier ( les meilleures score de participation sont à 84% ), tu t'imagines les ravages que ça peut faire ?

2)Le président élu au premier tour c'est aussi pas mal d’emmerde, faut pas croire. Tu imagines une chute de participation et Marine le Pen présidente ?

Tem : Bordel encore d'accord avec toi ! ( Faut que ça change cher Khan, sinon on risque de finir dans le même parti...)

J'avais également pensée à cette mesure de déposition du président par le peuple. De plus ça serait une demande assez légitime depuis l'existence du référendum pour faire passer les lois dont ne veulent pas l'assemblée....
Le seul truc c'est que la seul mesure qui existe à ma connaissance ne marche que si le président commet une faute grave ( fin sous ce septennat on en manque pas enfaite en regardant ). En revanche la motion e censure marche pour le premier ministre.


Personnellement, vue que les premiers à donner leurs avis et à râler auprès des sondeurs c'est les abstentionnistes, je pense qu'il suffirait de fixer le truc à une barre entre 65 et75% de personne qui ne lui renouvelle pas leurs confiances pour le destituer sans avoir une valse présidentielle.
Tu/vous en pensez quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabian_
La moitié de l'humanité
La moitié de l'humanité
avatar

Messages : 1377
Date d'inscription : 04/12/2011

MessageSujet: Re: La présidentielle   Mar 7 Fév - 9:06

celtiktom a écrit:
s'il était comptabilisé
Tu as tout résumé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kevin13
La victoire jusqu'à Jérusalem !
La victoire jusqu'à Jérusalem !
avatar

Messages : 1690
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 22
Localisation : LYON ! (oui Lyon ^^)

MessageSujet: Re: La présidentielle   Mar 7 Fév - 17:34

Marine le pen présidente :bave:.
Soit. Mis à part cela, c'est vrai qu'on est loin, très loin de la démocratie. Et je suis parfaitement d'accord avec la perte de légitimité de l'argument "Vous avez votez pour lui !". Le problème c'est qu'aujourd'hui on est plus président pour faire résplendir son pays ou son peuple, mais plutot pour toutes la thune et la retraite que ça accorde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iorel

avatar

Messages : 1030
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: La présidentielle   Mar 7 Fév - 17:55

kevin13 a écrit:
Soit. Mis à part cela, c'est vrai qu'on est loin, très loin de la démocratie.

Tu t'es autofail et en beauté. Bravo. Tu affirme que nous sommes "loin de la démocratie", mais cela ne t'empêche pas de la critiquer en référençant à ton expérience. Contradiction quand tu nous chope.

Bref.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La présidentielle   

Revenir en haut Aller en bas
 
La présidentielle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Campagne présidentielle Février 2016
» Myrlande à la présidentielle de 2011
» TEMOIGNAGE D'UN BEAU-CORPS DEVENU ADVENTISTE !
» Sinistre farce éléctorale dans les Caraibes selon le journal Humanite.fr
» Percée Louverturienne malgré tout?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Confrérie Prolétaire des Trolls :: La Prairie des Poneys :: Sérieux :: Débats-
Sauter vers: